inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (32 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • Blancs ; Connecticut ; Enquête ; Etats-Unis ; Ethnie ; Géographie de l'Amérique ; Mode de vie ; Modèle ; Mortalité ; Noirs ; Personnes âgées ; Probabilité ; Santé ; Structure démographique
  • Les AA. caractérisent et comparent l'état de santé de groupes hétérogènes de Blancs et de Noirs âgés enquêtés à New Haven, Connecticut, année 1982. Les individus sont classés en quatre catégories en fonction du profil présenté par leur état de santé
  • . Les similitudes et différences entre Blancs et Noirs sont décrites et interprétées, compte tenu des caractéristiques de leurs résidences.
  • Neger in den USA. (Les Noirs aux Etats-Unis)
  • Chômage ; Etats-Unis ; Géographie de l'Amérique ; Inégalité sociale ; Minorité ; Niveau de vie ; Noirs ; Pauvreté ; Population ; Population active ; Revenu ; Ségrégation
  • population noire| histoire de la ségrégation raciale et de l'émergence des ghettos. Les inégalités sociales dont est victime la population noire (revenus moyens à peine supérieurs aux revenus moyens de la population blanche, chômage touchant à peu près deux
  • fois plus les Noirs que les Blancs).
  • Les Noirs représentaient 11,7 % de la population des Etats-Unis en 1980. Bien que peu nombreux, la réaction raciale de la population blanche conduit à les percevoir plus nombreux. Historique remontant à l'esclavage| répartition actuelle de la
  • La ségrégation-agrégation selon les pays d'origine demeure constante et puissante, mais s'affaiblit entre Blancs et Noirs. (RB).
  • Analyse statistique ; Chômage ; Emploi ; Etats-Unis ; Géographie de l'Amérique ; Noirs américains ; Statistique spatiale ; Suburbanisation ; Ségrégation
  • La suburbanisation des populations et des emplois se fait-elle au détriment de l'emploi des populations noires, résidant plus facilement dans les centres des villes? L'analyse statistique de l'emploi des blancs et des noirs aux Etats-Unis entre 1968
  • et 1978 confirme l'hypothèse, mais l'échantillon est trop petit pour que l'A. soit entièrement affirmatif.
  • ; Population noire ; Population urbaine ; Urbanisation
  • Cet article essaie de mesurer la décentralisation résidentielle différentielle entre les populations blanche et noire résidant en 1970 dans douze aires métropolitaines des Etats-Unis. Chaque aire comprend une partie centrale et une partie
  • périphérique, ce qui permet de définir un indice de décentralisation résidentielle. L'étude confirme que, à la différence des Blancs, les Noirs se localisent préférentiellement dans les aires centrales.
  • Années 1955-1960 ; Années 1965-1970 ; Années 1975-1980 ; Banlieue ; Blancs ; Comportement ; Education ; Etats-Unis ; Ethnie ; Famille ; Géographie de l'Amérique ; Migration urbaine ; Mobilité résidentielle ; Méthodologie ; Noirs ; Population
  • Examen des types de redistribution de la population blanche et noire à l'intérieur des plus grandes aires métropolitaines. Mesure des taux de migration, de 1965 à 1980, vers la banlieue péri-urbaine. On enregistre un fléchissement de ce mouvement
  • depuis 1970, en ce qui concerne la population blanche, sans pour autant constater un regain d'attractivité des centre-villes. La redistribution récente de la population noire constitue une certaine rupture avec le passé, rappelant celle des Blancs pendant
  • distribution typologique et les écarts dans la taille moyenne des ménages sont des éléments déterminants des différences Noirs-Blancs et Amérindiens Blancs dans les revenus familiaux moyens.
  • Une enquête effectuée en 1980 permet d'étudier la relation entre la structure familiale et le bien-être économique dans la population amérindienne. Utilisation de la typologie des ménages établie par Sweet. Les disparités raciales dans la
  • Considérations sur la théorie de l'assimilation spatiale et liaisons avec l'assimilation sociale. Débat et hypothèses sur les ghettos et le statut économique des Noirs. Modèle d'optimisation expliquant les disparités de localisation entre Blancs et
  • Noirs et examinant la relation entre la mobilité sociale et la mobilité résidentielle.
  • Analyse en composantes principales ; Analyse multivariée ; Disparité ethnique ; Disparité régionale ; Etats-Unis ; Etudiant ; Géographie de l'Amérique ; Logement ; Mobilité résidentielle ; Population ; Population noire ; Préférence
  • d'abord, des différences entre les étudiants noirs et les étudiants blancs. La structure des préférences relevées est conforme aux tendances migratoires interrégionales de la population noire.
  • Les préférences résidentielles des étudiants noirs américains, de trois collèges de Pennsylvanie, de Caroline du Nord et du Texas sont différenciées par analyse factorielle. La cartographie des scores factoriels montre des différences régionales
  • Estimation de l'évolution chronologique de la structure des différentiels de salaires dus à l'influence conjointe de la localisation et de la race. Changements significatifs de 1973 à 1978, plus marqués pour les Noirs que pour les Blancs.
  • Examen des facteurs socio-démographiques qui interviennent dans l'explication des différences entre Blancs et Noirs au niveau du choix des méthodes contraceptives. Données des enquêtes nationales de 1976 et 1982 sur la famille. Nature complexe des
  • disparités, qui s'expriment par l'intermédiaire de l'âge, du statut matrimonial et du niveau d'instruction. Importance des attitudes à l'égard du mariage.
  • Etude exploratoire de la ségrégation résidentielle dont la minorité hispanique fait l'objet dans les principales agglomérations du Michigan (données 1970-1980). Disparités entre les Hispaniques blancs et noirs, inégale ségrégation également entre la
  • banlieue et l'intérieur des villes. La population vivant en banlieue étant mieux intégrée et jouissant de revenus plus élevés. (Cch).
  • Noirs et les Blancs n'ont pas la même facilité d'accès à l'information en matière de logement, ce qui perpétuerait la ségrétation dans ce domaine.
  • Depuis le 19 siècle on a vu l'américanisation de l'Eglise catholique entre les Louisiannais d'origine française : prépondérance des prêtres américains unilingues, établissement des paroisses séparées des Blancs et des Noirs, déclin de la langue
  • Des recherches récentes montrent que les différences de prix pour le logement, payés par la population blanche et la population noire sont des fonctions de l'offre et de la demande des deux marchés. Ces études supposent cependant un marché
  • immobilier uniforme. En considérant un marché immobilier plus complexe, le modèle qui le décrit montre que les prix immobiliers sont sensiblement plus élevés dans le ghetto et dans les quartiers de transition que dans les quartiers résidentiels blancs. Dans
  • un quartier unique, la population noire doit payer plus cher que la population blanche pour des logements équivalents.
  • sur la dynamique des revenus en 1976, 1977 et 1978. Recherche de caractéristiques spécifiques des individus. Pour chaque groupe démographique (blancs et noirs), comparaison des différences de revenus dues à la localisation. Egalement étude comparée des
  • Essai d'explication des différences spatiales sur le plan du marché du travail. Examen empirique de la structure des différences régionales et raciales dans les salaires, les revenus, les horaires de travail à partir de l'enquête-panel du Michigan
  • aires rurales et urbaines. Détermination des influences combinées des multiples facteurs.
  • l'intensification et l'industrialisation agricoles, qu'il s'agisse de récoltes ou d'élevage industriel. Cartes en noir et blanc, traitement par surfaces planes et par comté, paliers résultant d'une analyse des fréquences. (Vnm).
  • Exploitation cartographique du recensement agricole de 1969, à partir d'un certain nombre d'indicateurs ramenés à des rapports au nombre d'exploitations ou à la surface cultivée. Investissements agricoles et coûts de production indiquent
  • 1865-1880 ; Atlanta ; Communauté ; Communauté noire ; Durham ; Etats-Unis ; Géographie de l'Amérique ; Histoire urbaine ; Lexington ; Logement ; Minorité ; Minorité noire ; Richmond ; Sud-Est ; Ville ; Zone périurbaine
  • secteur noir. Le logement de ces enclaves, inférieur aux normes, est de meilleure qualité dans les nouvelles extensions de la communauté noire, qu'il s'agisse de zones habitées primitivement par des Noirs ou des Blancs.
  • Des enclaves noires se sont constituées de 1865 à 1880 à la périphérie des villes du Sud-Est des Etats-Unis, telles que Sexington, Atlanta, Richmond, Durham. Elles ont été le point de départ de nouvelles communautés noires, formant un seul grand
  • Les blancs créoles de la Martinique: minorité ethnique privilégiée ou classe dominante?
  • Les rapports complexes entre stratification de classe et origine ethnique.
  • Palses et limite méridionale du pergélisol dans l'hémisphère nord: le cas de Blanc-Sablon, Québec
  • Blanc-Sablon ; Canada ; Fluvioglaciaire ; Géographie de l'Amérique ; Limite climatique ; Palse ; Permafrost ; Périglaciaire ; Québec ; Thermokarst ; Zone froide
  • Il existe des palses typiques dans la région de Blanc-Sablon, au S. de la limite connue du pergélisol sporadique du Québec-Labrador. Localisés dans de petites tourbières au fond d'une large vallée, remblayée de sédiments fins quaternaires, les sites
  • se trouvent entre 35 et 60 m d'altitude, à environ 5 km du rivage actuel. De nombreuses mares et cuvettes thermokarstiques caractérisent les ensembles palsiques et indiquent une dégradation relativement avancée. Une revue de la littérature indique que
  • ces palses se trouvent au sud de la limite méridionale habituelle des palses au Canada et en Europe. Il s'agit probablement de formes de pergélisol relique.