inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (10 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • L'Action de l'Etat en Mer, le point de vue d'un officier de marine
  • La haute mer
  • Action de l'État en mer ; Droit maritime ; France ; Géographie de la mer ; Marine nationale ; Mer ; Plate-forme continentale ; Rôle de l'Etat ; Secteur public ; Sécurité
  • L'Action de l'État en Mer (AEM) est une organisation administrative et opérationnelle visant à garantir les intérêts de l'État en mer tout en optimisant ses moyens. Chaque administration est responsable de l'exécution de ses activités propres mais
  • d'intervenir si nécessaire. La Marine est plus spécialisée dans les missions de Haute mer ou nécessitant un niveau élevé d'engagement militaire ou de sophistication des moyens. L'organisation maritime française est un modèle envié. Son principal défi réside
  • aujourd'hui dans les moyens d'intervention que l'État pourra mettre en œuvre pour remplir ses missions régaliennes en mer.
  • Habiter la haute mer : les marins au commerce international
  • La haute mer
  • Commerce international ; Eaux internationales ; Géographie sociale ; Industrie de la pêche ; Marin ; Mer ; Mobilité professionnelle ; Mode de vie ; Monde ; Mondialisation ; Perception ; Profession ; Réglementation
  • La haute mer est l'objet de représentations mythiques des marins. Les fictions véhiculent cette image d'équipages confrontés aux éléments dans le huis clos de leur navire. La mer est alors considérée comme source de valeurs. Les films et reportages
  • depuis 2000 représentent les marins sous un aspect plus social, des victimes de la mondialisation ; la piraterie contemporaine commence aussi à intéresser les scénaristes. La haute mer est l'avant-poste de la mondialisation: déréglementations successives
  • (registres de libre immatriculation) ; les conventions internationales tendent à mieux encadrer le travail et les conditions de vie à bord. Les solidarités sont fortes au grand large comme à terre ; être marin en haute mer, c'est à la fois habiter un navire
  • Les compétences de l'Etat riverain au-delà de la mer territoriale
  • La haute mer
  • Droit international ; Droit maritime ; Eaux internationales ; Géographie de la mer ; Législation ; Mer ; Monde ; Plate-forme continentale ; Zone économique exclusive
  • Si la mer territoriale est considérée comme un territoire souverain de l'État riverain, la zone économique exclusive, le plateau continental, lorsqu'il déborde des limites externes de cette dernière, sont à préciser sous le regard des compétences
  • économiques. La Haute mer reste un espace de liberté où n'est exercée que la loi de l'État du pavillon, mais avec des exceptions comme la lutte contre la piraterie, contre la traite des esclaves, contre le trafic de stupéfiants ou l'intervention en Haute mer
  • Avifaune et espaces océaniques : contribution à la recherche de marqueurs biogéographiques de la haute mer
  • La haute mer
  • Les AA. présentent l'oiseau marin comme marqueur biogéographique, parmi d'autres critères, océanographiques, juridiques ou économiques qui contribue à la définition de la haute mer. La démarche impose de partir des secteurs centraux des océans, où
  • albatros, des pétrels et des puffins, parfois aussi des pingouins et des manchots, des frégates et des fous, font partie d'un paysage de haute mer, distinct d'un espace maritime bordier et de l'espace côtier, mais aussi des îles océaniques.
  • La haute mer et la pêche
  • La haute mer
  • Biomasse ; Carte bathymétrique ; Crustacé ; Eaux internationales ; Espace halieutique ; Mer ; Monde ; Océan mondial ; Pêche ; Ressource halieutique ; Surpêche ; Thon
  • La Haute mer est définie juridiquement comme le domaine international situé au-delà des limites de souveraineté des États riverains. Cette zone, qui couvre environ 60 % de la surface de l'océan Mondial, ne fournit que 10 % de la production des
  • Les énergies offshore à la rencontre de la haute mer
  • La haute mer
  • sont en passe de suivre le même chemin. Il en résulte que la haute mer (au sens physique du terme) participe de plus en plus étroitement à la production mondiale d'énergie, alors même que le droit de la mer l'a fait reculer très loin des côtes, au-delà
  • Croisières maritimes et paysages marins. Quelle place pour la haute mer ?
  • La haute mer
  • faible part des croisières vraiment hauturières, la plupart se déroulant dans des mers épicontinentales. Il étudie les deux types de paysages marins, avec d'une part les paysages marins hauturiers, qui sont en fait les moins consommés, et avec d'autre
  • part les paysages marins côtiers qui sont ceux les plus proposés aux croisiéristes. Dans les deux cas, plusieurs sous-catégories sont identifiées et divers exemples sont présentés en Europe ainsi qu'Outre Mer.
  • La haute mer
  • matières premières puis la mondialisation des productions manufacturières ont nourri l'agrandissement permanent des formats navals. Néanmoins, l'absence de contrainte en mer a pour parallèle celles de l'accès des navires aux ports et aux canaux. Les navires