inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (13 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • Depuis la Conférence de Rio de 1992, le développement durable est une préoccupation actuelle. Cependant à l'échelon local, la tendance dominante du développement urbain est l'augmentation de la fragmentation et de l'hétérogénéité de l'habitat ainsi
  • que la croissance de la mobilité. Le résultat est une consommation accrue des ressources naturelles et une pression sur l'environnement. Le concept de qualité environnementale est un instrument de planification en écologie urbaine. Exemple à Dortmund.
  • La mobilité est indispensable pour participer aux échanges sociaux et économiques. La prévision des trafics est une donnée importante du développement régional. Ce n'est pas la mobilité quotidienne qui intéresse l'A., mais plutôt le comportement des
  • Pour l'A., la ville est un conglomérat culturel et cette pluralité constitue la nouvelle urbanité. Les habitants et les instances de planification urbaine doivent continuellement prendre en compte ce qui est perçu comme différent et étranger. La
  • culture urbaine n'est donc pas un concept figé, mais un processus de va-et-vient entre le connu et l'inconnu.
  • En Allemagne, concernant le paysage et l'environnement urbains, on constate un changement qui n'est pas seulement dû à la Réunification et aux réhabilitations effectuées en Allemagne de l'Est. Dans le développement urbain se dessine une tendance
  • En Allemagne, ce qui domine dans la planification urbaine est le desserrement. Or, la demande de résidences et de bureaux au centre-ville est de plus en plus forte. Cela incite l'A. à penser que la ville à venir se caractérisera par un aspect
  • La protection de l'environnement passe par la mesure de la qualité de l'environnement. Celle-ci s'appréhende par la capacité de l'écosystème à réagir et à se régénérer. Agenda 21 est l'institution allemande qui donne l'agrément d'un environnement de
  • et futures et de leurs conséquences sur l'habitat. Une différenciation régionale entre l'ouest et l'est apparaît : réduction de la taille des ménages et forte demande d'espace per capita pour l'ouest et l'inverse pour l'est.
  • est assurée. Cette étude permet de voir quelles sont les mesures à retenir pour combiner le développement urbain et la préservation de l'environnement.
  • Le consensus est général sur un développement durable des villes. Cependant, le trafic et la suburbanisation ne cessent de croître. L'A. s'intéresse aux contradictions entre la demande et la réalité. De nouvelles relations doivent être envisagées
  • Plus nos sociétés s'urbanisent, plus la pression pour un développement durable est forte, ce qui implique une stratégie de planification sociale et technique. Les municipalités sont les unités politiques et administratives les plus proches des
  • Le développement des aires métropolitaines dépasse la classique dichotomie entre le centre urbain et sa périphérie. Actuellement, la croissance de la périphérie est plus d'ordre qualitatif (fonctions économiques, emplois qualifiés) que quantitatif
  • Les villes sont des constructions mentales et culturelles. Le discours sur la ville est important, car il exprime des interrogations philosophiques. Les chercheurs pensent que nous assistons depuis quelques années à l'émergence de nouveaux types de
  • La politique des transports urbains doit s'ajuster à une hausse croissante du trafic routier. L'étalement urbain en est à la fois la cause et la conséquence. L'A. étudie dans quel contexte les transports alternatifs (co-voiturage, location de vélo