inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (19 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • Si la préoccupation environnementale est présente partout, elle n'est pas abordée de la même manière par les gestionnaires et par les chercheurs. La recherche d'une meilleure qualité de vie est devenue centrale dans toute politique d'aménagement du
  • territoire, tout en conservant un contour flou. Transformer une question de société en programmes de recherche est un enjeu en soi. L'A. étudie quel rôle peuvent jouer les géographes. - (CG)
  • Cette notion est une expression de société avancée, qui émerge dans un environnement assez riche pour que les acteurs sociaux se préoccupent d'améliorer leur existence dans un monde construit par eux. Ce monde est saturé d'objets technologiques
  • Depuis 1997, l'INSEE s'est efforcé de renouveler le concept de la pauvreté, définie traditionnellement en fonction du revenu, en l'orientant vers des approches multidimensionnelles, qui se rapportent aux conditions de vie ou aux appréciations
  • subjectives. La pauvreté est alors envisagée comme privation de qualité de vie. En souhaitant arbitrer entre les multiples facteurs à prendre en compte, l'A. met en avant l'apport de l'économie normative et des théories économiques de la justice. Elle les lie
  • avant tout de réserve stratégique d'eau. Dans ce contexte très récent de transfert de population, il est difficile d'estimer si les Etats, la région et le village gagneront ou perdront en termes de qualité de vie. On doit s'attendre à un bilan nuancé car
  • c'est une notion relative, subjective liée à l'attribution d'une valeur à la fois marchande et symbolique. - (CG)
  • Chercher et trouver les clés de compréhension du réel comme du projet qu'il contient consiste à privilégier d'abord l'observation des dynamiques. Il en est de même de la qualité de la vie. L'A. se demande quelles réflexions et quels matériaux
  • L'objectif est de préciser le champ théorique en faisant intervenir la référence à la thématique urbaine. Caractère indissociable des deux orientations qualité de vie et question urbaine, malgré l'antagonisme latent qui pèse sur leur relation. Après
  • négatifs sur la qualité de la vie peuvent coexister, un retour patent au protectionnisme n'est pas à l'ordre du jour dans les décisions internationales, car on remarque un accroissement de la libéralisation des échanges. On doit s'intéresser plus en détail
  • Cette idée est un objet mouvant posé aux acteurs sociaux par la localisation dans l'espace. La problématique de la localisation, centrale aux géographes, autorise la prise en compte de la notion de qualité de vie dans plusieurs thèmes de recherche
  • L'A. se demande si la qualité de la vie est un concept qui amène à constater à partir d'indicateurs précis, ou s'il s'agit d'un concept à communiquer, à partager, à ressentir et à faire ressentir. Pour défendre le second point de vue, la
  • Idée que la qualité de vie comme construction sociale et individuelle est liée aux contextes sociétaux et aux expériences. Les enjeux économiques ou patrimoniaux qui sous-tendent la restructuration urbaine et l'émergence des enjeux sociaux confèrent
  • téléactivités se révèle très pluriel, et il existe depuis une vingtaine d'années. Il est possible d'y intégrer le télétravail, les téléservices et les centres d'appels. Le télétravail suit une certaine évolution du monde du travail et y concourt aussi en
  • tous les échelons l'est beaucoup moins par les gestionnaires et très peu par les chercheurs en sciences humaines et sociales. - (CG)
  • Si l'on se place d'un point de vue particulariste ou universaliste pour déterminer la distribution des efforts concernant la lutte contre l'effet de serre, l'impact sur la qualité de vie de tous les êtres humains n'est pas le même. Lors des
  • complexes. Après avoir posé une grille de lecture définissant des sous-systèmes d'explication, cet outil conceptuel est appliqué au thème des conduites des acteurs relatives à l'occupation du territoire, sans se considérer comme exhaustive. - (CG)
  • L'implantation d'activités tertiaires basiques semble répondre à plusieurs idées maîtresses reprises dans de nombreux travaux. La recherche d'un cadre résidentiel par les individus est l'atout principal jouant en faveur de l'attractivité des
  • économique, social et spirituel. Comment développer l'esprit commun ? Le défi en apparence insurmontable est que la culture urbaine qui respecte l'échelle humaine et la complexité des besoins urbains a été perdue, oubliée. - (CG)
  • Traiter des problématiques d'interactions entre les hommes et leur espace dans le cadre de l'environnement, c'est aborder la notion ambiguë de qualité de vie. Il ne s'agit pas d'énumérer des indicateurs, mais de reconnaître l'importance de ses
  • de patrimoine ethnologique : toute identité est construite sur des différences et n'a d'existence que dans l'échange et le devenir. - (CG)
  • facteur déterminant pour les actifs et agit indirectement sur les inactifs. Les étudiants constituent un cas particulier : le choix de la localisation est lié soit à l'existence de la formation souhaitée dans un lieu proche de la résidence, soit au choix