inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (201 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • Alaska ; Alaska, nord-est ; Cours d'eau ; Gel ; Glace ; Glace de rivière ; Géographie des régions polaires ; Modelé superficiel
  • Naled est un terme russe pour les stries formées pendant le gel des rivières.
  • Izotopnyj sostav sneznogo pokrova Vostocnoj Antarktidy. (Teneur isotopique du manteau nival dans l'Est du continent antarctique)
  • Le complexe géomorphologique aval des glaciers Loven Est et Loven Central in Recherches françaises au Svalbard.
  • Essai de synthèse et d'illustration cartographique des formes et processus expliquant le paysage géomorphologique au niveau du complexe aval des glaciers Loven Est et Central. Distinction de trois unités géomorphologiques : 1) avec l'étude de la
  • montagne, sont traités les problèmes de structure et de morphotectonique| 2) avec l'étude des glaciers, des débris qu'ils transportent et restituent, c'est le problème de la sculpture du relief qui est abordé| 3) étude du piémont et des formes construites
  • Le soulèvement du continent antarctique est actuellement d'environ 4mm/an. A cause de l'accumulation de la masse de glace et du soulèvement de la croûte terrestre, dans la plus grande partie du continent antarctique les anomalies de la force de
  • pesanteur sont positives. Au-dessus de la partie orientale du continent antarctique on observe une zone de haute pression atmosphérique, qui se forme à cause du refroidissement de l'air et qui est localisée dans une zone d'anomalies positives de la pesanteur
  • . Ainsi, la modification des anomalies de la pesanteur, qui, au cours du temps, sont passées de négatives à positives, a entraîné une transformation de l'activité cyclonique en anticyclonique (en particulier dans l'est du continent antarctique). En
  • relation avec ce fait la quantité des précipitations a diminué et l'accroissement de la calotte glaciaire s'est ralenti. A l'est du pôle sud, où l'on observe les anomalies les plus grandes (anomalies de Faye), la quantité des précipitations est proche de
  • zéro. On observe des conditions géophysiques analogues au Groenland où la calotte glaciaire est également épaisse. (MMB).
  • Synthèse d'études de terrain en Fennoscandie. Un modèle morphogénétique est présenté.
  • Cet article passe en revue les structures tectoniques majeures qui, en Arctique, relèvent du processus de coulissement. Une attention particulière est portée à la chaîne tertiaire du Spitzberg occidental et aux bassins sédimentaires associés, dont
  • l'installation au long d'une ancienne zone transformante est la conséquence d'un même régime de transpression. Le problème du coulissement au long du détroit de Nares, entre le Groenland et l'île d'Ellesmere, est discuté, de même que celui de l'ouverture du
  • bassin canadien et la part des coulissements dans l'orogenèse calédonienne est soulignée. - (L'A.).
  • La variabilité locale des bilans superficiels du glacier supérieur de la station Byrd (Antarctique) est due à l'action combinée des variations climatiques d'une année à l'autre et du micro-relief superficiel engendré par les congères et les
  • zastrougi. La variabilité superficielle est obtenue par stratigraphie des carottes prélevées et la détection de la stratification est faite par la teneur en oxygène stable et par la concentration en microparticules. Le relief superficiel est tel qu'en
  • Letopis'ekspedicii Akademii Nauk na severo-vostok Azii v dorevoljucionnyj period.. (Annales des expéditions de l'Académie des Sciences dans le Nord-Est de l'Asie pendant la période antérieure à la Révolution)
  • Arctique ; Asie du Nord-Est ; Exploration ; Expédition russe ; Géographie des régions polaires ; Histoire de la géographie ; Pacifique Nord ; Russie ; Siècle XVIII-XIX ; URSS d'Asie ; Zone froide
  • résultats. Chaque notice est suivie de notes explicatives et bibliographiques. (FC).
  • Trois conditions climatiques : beau temps, temps médiocre et mauvais temps. Le sandur est un sol meilleur conducteur que la toundra : la pénétration des ondes thermiques y est plus rapide, le montant de chaleur transmis en profondeur y est plus
  • important, l'amplitude thermique en surface est moins accusée que dans le second sol, mais, en profondeur, le phénomène s'inverse. L'analyse comparative du comportement des 2 sols selon les conditions climatiques a révélé dans quelle mesure varient les
  • Au moment où est lancé le programme Biomass dans l'océan Austral, l'A. souligne que la vie n'y foisonne pas autant qu'on l'a cru, car le manque de lumière dû à la latitude et à l'agitation de la surface est un facteur limitatif de la production
  • primaire. L'écosystème antarctique est fragile et n'est surtout pas uniformément riche. Pour mieux le comprendre, les études devraient chercher à savoir comment les êtres vivants résistent à l'hiver, du moins ceux qui ne migrent pas. (FC).
  • Les modalités de l'écoulement liquide et solide sur les marges polaires. Exemple du bassin Loven Est-Côte Nord-Ouest du Spitsberg.
  • Arctique ; Arctique scandinave ; Bassin-versant ; Cours d'eau ; Crue ; Ecoulement ; Emissaire ; Eté ; Fluviatile ; Glacier ; Géographie des régions polaires ; Loven Est, glacier ; Régime fluvial ; Régime glaciaire ; Spitsbergen ; Transport solide
  • solide sur les marges polaires: régime saisonnier ultraglaciaire de deux émissaires du glacier Loven Est, période d'écoulement estival marquée par des crues brutales d'origine pluviale et par des transports solides de fond et en suspension paroxysmaux
  • Située à une assez faible altitude, la calotte glaciaire de Rinkojietna est très sensible aux variations climatiques. Le bilan glaciaire négatif observé pourrait mener à la disparition du glacier. La chronologie glaciaire est obtenue à partir de
  • Ces quatre dernières années, la flotte soviétique s'est considérablement accrue en brise-glace et super cargos et d'autres livraisons sont attendues. En 1983, les sérieux obstacles rencontrés dans le secteur oriental ont été surmontés
  • . L'exploitation inter-annuelle de la Route Maritime du Nord est l'objectif des années 1990.
  • Iskopaemye pocvy v lëssovidnyh otlozenijah severo-vostoka Evrazii. (Sols fossiles dans les dépôts à l'aspect de loess du Nord-Est de l'Eurasie)
  • Les marges glacées du Loven Est, Spitsberg : un milieu original lié aux écoulements sous-glaciaires
  • Découverte et cartographie d'une rivière sous-glaciaire, à l'automne 1980, sous le glacier Loven Est, Spitsberg. A défaut de connaître l'origine de l'eau, il a été possible, en 1981, de saisir le rôle de l'écoulement sous-glaciaire dans la formation
  • L'action géomorphologique de la glace affecte les plages de l'Alaska arctique tout au long de l'année. La glace est amenée vers le littoral sous l'effet des vents, des courants de marée et des vagues. La glace de dérive est déposée sur les plages
  • durant la période interglacielle. Pendant l'englacement il s'y ajoute le slush et la glace du jet de rive. L'hiver, la structure des plages est affectée par les glaçons, le pied de glace et les crêtes de pression. Lors de la fonte de la glace, on observe
  • La plus grande masse de glace immergée dans la partie ouest du McMurdo Sound, Antarctique, est celle formant le Cape Chocolate et l'île adjacente| elle repose sur le fond et est surmontée de sédiments morainiques. Ce sont vraisemblablement les
  • restes d'une expansion passée du Ross Ice Shelf. Leur stratification et les datations font espérer que la chronologie géologique de la glaciation du Sound pourra être établie. L'île s'est détachée du cap entre 1908 et 1956. De larges portions du Ross Ice
  • Le karst de Nahanni est le karst de haute latitude connu le plus complexe. La température moyenne annuelle y est de 45 C et les précipitations annuelles sont de 566 mm. Une très forte averse en été 1972 (224 mm) a conduit à l'inondation des poljés
  • est comparable à ceux des régions tropicales et tempérées.
  • L'exemple de la côte occidentale du Groenland démontre que la pédovariance dans les régions arctiques est fonction du relief. Les différents types de sols sont décrits en relation avec l'altitude, la morphologie et les variations géoécologiques
  • locales: ils forment une catena. En prenant les critères de différences dans le drainage et des phénomènes cryogéniques, la question des types de sols zonaux, azonaux et intrazonaux est discutée. Le terme de sol cryomorphe est introduit. Il ressort de la
  • Par surface l'A. entend la couche du sous-sol qui est recouverte par le sol, la végétation, la neige, l'eau et qui joue un rôle important dans l'échange de chaleur entre les roches et l'atmosphère. La question qui est étudiée ici n'est qu'une partie