inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (14 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • L'image de l'économie est-allemande en RFA
  • Allemagne de l'Est ; Allemagne de l'Ouest ; Economie ; Géographie de l'Europe ; Information ; Pays socialistes ; Perception ; Recherche ; Relation bilatérale
  • Que peut savoir le citoyen ouest-allemand sur la vie économique et sociale de son homologue est-allemand? Cette étude présente les travaux, articles de presse et recherches effectués en RFA sur l'économie de la RDA. Cette analyse révèle non
  • seulement l'image que la RFA veut donner de son partenaire et de la société est-allemande, mais aussi, accessoirement, de ses propres aspirations à cet égard. Les pays occidentaux sont particulièrement mal informés sur la RDA, qui entretient jalousement le
  • A l'Est: gérer la crise, vivre avec la crise
  • Années 1980-1985 ; Crise ; Economie ; Europe ; Europe de l'Est ; Géographie de l'Europe ; Politique économique ; Situation économique
  • Les AA. cherchent à analyser la façon dont les différents pays de l'Est perçoivent la crise et à présenter les nouveaux comportements des responsables économiques et des populations face à elle. C'est d'autant plus difficile que le secret
  • Le plan de développement économique 1981-1985, voté en février 1980, est une manifestation de routine et les troubles socio-politiques qui agitent la Pologne prouvent combien ce texte est éloigné de l'état réel du pays. L'effondrement du plan 80 et
  • la dérive de l'économie, le piège du crédit sont exposés et étayés par des tableaux. L'état réel du pays est exposé avec indication des disponibilités nationales et du potentiel à l'exportation.
  • La Pologne, prisonnière de la dépendance Est-Ouest
  • et le redressement de la production de charbon, pivot de l'économie polonaise. Le problème est de savoir si la Pologne va adopter une nouvelle Ostpolitik? L'aide fraternelle fournie par les pays du CAEM est plutôt mince, alors que les importations en
  • La Hongrie est l'un des premiers pays à s'être engagé sur la voie de l'économie de marché, mais son héritage économique pèse lourd et les résultats économiques de 1989 sont encore très médiocres. Le marché intérieur manque de capitaux et l'aide
  • étrangère est lente à venir, il s'y ajoute le service de la dette (dont le montant atteint 20 milliards de dollars). Tout cela laisse prévoir une baisse du niveau de vie.
  • Il s'avère aujourd'hui, chiffres à l'appui, que le miracle est-allemand ne fut qu'une illusion longuement entretenue, d'où le coût considérable de la mise à niveau économique des Länder orientaux. Le traité d'union monétaire, économique et sociale
  • est entré en vigueur le 1er juillet 1990. De nombreux problèmes se posent et les AA. analysent ici celui de la convertibilité de la monnaie (avec ses conséquences sur les salaires), de l'épargne et du crédit, de l'emploi, du chômage, de la
  • apportent les pays socialistes. On se demande alors si la réforme économique est réalisable. Finalement le bilan de 1982 montre combien la corrélation est forte entre le blocage des aspirations sociales des Polonais, les chances de modernisation du système
  • le marché soviétique est décisif pour cette spécialisation industrielle et que c'est en fonction de besoins de l'URSS et non des options nationales que les principaux choix se feront.
  • l'industrie et la consommation, méfiance des agriculteurs, manifestations de mai attestent que l'autorité militaire est mal supportée, que le blocage est bien politique et que le coup d'état militaire a été inopérant. (CLR).
  • L'ouverture de l'URSS au marché international a entraîné la création d'organismes nouveaux (consortiums et associations) qui constituent de nouveaux partenaires commerciaux pour les hommes d'affaires occidentaux. Leur objet est de faciliter les
  • L'année 1979 a été la meilleure du VIquinquennat, après 3 ans de croissance ralentie: la production nationale s'est accrue en 1979 de 14% par rapport à 1978 (contre 15% attendus). Lenteur des progrès dans l'agriculture où la production n'a augmenté
  • s'inscrivent dans la ligne du plan. Grâce aux résultats agricoles, particulièrement en hausse pour les céréales, le taux de croissance de la production nationale nette est supérieur à ce qui était prévu: 1,5 à 2,0 % en 1982, au lieu de 1,0 à 1,5 %. La politique
  • . L'A. expose les raisons du pessimisme des maîtres de l'économie polonaise (spirale inflationniste, développement insuffisant du commerce vers l'Ouest et vers l'Est, etc...). Les deux équilibres (interne et externe) dépendent en partie de l'évolution
  • avec une dégradation des relations commerciales tant avec l'Est qu'avec l'Ouest et une baisse significative des indicateurs clés de l'économie nationale. (CLR).