inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (29 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • Les mutations des structures agricoles à l'Est 1980-1990
  • Agriculture ; Allemagne RDA ; Années 1980-1990 ; Bulgarie ; Europe ; Europe de l'Est ; Géographie humaine ; Hongrie ; Politique agraire ; Pologne ; Roumanie ; Réforme agraire ; Tchécoslovaquie
  • Face à la médiocrité permanente des résultats de leurs agricultures, les pays de l'Est ont tenté, au cours des 15 dernières années, des réformes consistant surtout à accorder davantage d'autonomie aux coopératives agricoles et à tolérer plus
  • ouvertement un secteur privé jusque-là ligoté. L'A. analyse le résultat de ces réformes dans 6 pays d'Europe de l'Est. - (l'A.).
  • Trois ans après la chute du régime communiste, l'Albanie subit une profonde désorganisation économique. Malgré l'aide du PMI, la situation financière et monétaire est inquiétante : inflation de 400 % en 1992, dette extérieure de 600 millions de
  • dollars et cela obère les chances de réussite du nouveau programme de stabilisation. La situation de la population est particulièrement dramatique du fait de l'explosion des prix alimentaires; de plus, la privatisation du commerce de détail a surtout
  • contribué à multiplier les trafics en tous genres et à engendrer de fortes disparités sociales dans un pays où le soutien actif de l'Occident est vital.
  • Le redressement de l'économie albanaise en 1993, confirmé début 1994, a surpris les observateurs. Selon l'A., il est en partie lié aux transferts des travailleurs émigrés mais aussi à l'essor du petit commerce et de la production agricole. Le
  • secteur industriel est par contre dans un état critique.
  • Les autorités roumaines ont opté en 1994 pour une politique financière et monétaire énergique après les atermoiements de 1993. L'inflation a ralenti, les exportations ont repris et le taux de change s'est stabilisé, redonnant quelque confiance aux
  • investisseurs étrangers et entrepreneurs privés nationaux. Néanmoins, la principale réforme, celle des privatisations, est encore embourbée.
  • politique de stabilisation macro-économique critiquée pour son manque de cohérence. Le secteur privé est en net progrès, ainsi que les investissements étrangers, mais la privatisation des grandes entreprises industrielles n'est encore qu'ébauchée.
  • Etat ; Europe ; Europe de l'Est ; Minorité ; Parti politique ; Politique ; Régime politique ; Vie politique
  • Apparu selon des modalités bien spécifiques, le pluralisme politique est entré en Europe centrale et orientale dans une phase de mûrissement et de consolidation, sur un modèle de plus en plus semblable à celui prévalant dans les vieilles démocraties
  • Bien pourvue en matières premières, la Roumanie a connu en 40 ans un formidable développement industriel qui s'est effectué aux dépens de l'agriculture, pourtant prometteuse, et du niveau de vie de la population. Cette surchauffe industrielle est
  • est exposée en détail dans l'agriculture, dans l'industrie partiellement paralysée, dans les conditions de travail et de niveau de vie très dégradées. Le problème majeur est de réduire l'endettement.
  • Agriculture ; Europe ; Europe centrale ; Europe de l'Est ; Politique agricole ; Privatisation ; Stratégie de développement
  • suivant les pays; cependant, partout les différentes phases du processus posent de multiples difficultés dans un secteur qui est d'une importance décisive pour l'avenir de ces pays. Le passage à l'économie de marché impose à ces agriculteurs d'impitoyables
  • une solution salvatrice de redressement. Après deux ans de collaboration étroite avec le FMI, la Roumanie a mis fin brutalement à cette coopération, de peur de se voir imposer des réformes auxquelles elle est résolument hostile. Le traitement de choc
  • appliqué à l'économie depuis 4 ans et l'incohérence de cette politique attestent que le pays est manifestement enlisé dans la crise.
  • partie due à la sécheresse qui est cause d'une baisse des réserves énergétiques). L'impératif est toujours de renforcer les capacités d'exportation pour pouvoir importer sans emprunt extérieur. Léger déficit du commerce extérieur albanais avec les pays
  • Un effort pour enrayer le déclin de la croissance économique et mieux satisfaire la demande intérieure, notamment en produits alimentaires, ne se fera cependant pas au détriment de l'équilibre des échanges extérieurs, qui est le principe-clé de la
  • Le pays est confronté à l'afflux sur son territoire de plus de 440 000 réfugiés kosovars. Cette épreuve n'a cependant pas compromis le déroulement des principales réformes, ni le retour à une relative stabilité macro-économique concrétisée par une
  • La nouvelle centralisation du commerce extérieur, en 1986, devrait faciliter le recours à des opérations de compensation et permettre de mieux maîtriser le régime des importations. La nécessité du développement des exportations est actuellement
  • la baisse du prix du pétrole. Mais le commerce soviéto-roumain est florissant.
  • Le niveau de vie de la population roumaine est le plus bas parmi les pays du COMECON| comme aucun des objectifs économiques de l'année 1981 n'a été réalisé et que les autorités donnent la priorité à la réduction de l'endettement extérieur, le niveau
  • Agro-industrie ; Bulgarie ; Crise ; Europe ; Europe de l'Est ; Ex-Tchécoslovaquie ; Exportation ; Hongrie ; Industrie agro-alimentaire ; Investissement ; Pologne ; Restructuration industrielle ; Roumanie
  • Dans les 5 pays considérés d'Europe Centrale (Bulgarie, Hongrie, Pologne, Roumanie, Tchécoslovaquie), l'industrie agro-alimentaire était reléguée au second plan sous le régime communiste. Mais depuis les années 1989-1990, cette branche est promise à
  • Administration ; Aménagement du territoire ; Bulgarie ; Collectivité locale ; Collectivité territoriale ; Découpage administratif ; Développement régional ; Europe ; Europe centrale ; Europe de l'Est ; Hongrie ; Politique régionale ; Pologne
  • Agriculture ; Emploi agricole ; Estonie ; Europe ; Europe centrale ; Europe de l'Est ; Exportation ; Hongrie ; Intégration économique ; Pologne ; Production agricole ; Produit alimentaire ; Slovénie ; Tchèque, république
  • la population. De plus, le plan de systématisation des villages, voté en avril 1989, porte le coup de grâce aux campagnes roumaines, dont le maillage est ainsi détruit par volonté idéologique. - (CLR)