inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (9 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • L’aménagement de l’espace public urbain est devenu un sujet central du débat public à Buenos Aires sous le gouvernement de M. Macri ces dernières années par l’effet d’un double mouvement. Durant ses deux mandats (2007-2015), les responsables
  • publics de la ville, et notamment autour de la politique de « récupération » du gouvernement qui détermine des usages légitimes de l’espace public. Enfin, le débat public s’est déplacé vers de nouveaux espaces de délibération : l’espace public urbain qui
  • a confirmé sa dimension politique historique en Argentine, et les réseaux sociaux numériques qui ont accueilli de nouvelles formes de mobilisation. Ainsi, l’aménagement de l’espace public est débattu aujourd’hui dans une pluralité de sphères publiques qui
  • Paris Est
  • que la punitivité de l’opinion publique répond aux va-et-vient du crime, et celle expressive, qui affirme que la dite punitivité est une réaction sociale exprimant un autre type de malaises et de menaces prenant corps dans la figure du délinquant. Au
  • et que, en même temps, elles expriment un autre type d’inquiétudes. Nous espérons avoir fourni des connaissances sur la demande sociale de plus de punition pour les délinquants, qui est souvent confondue avec d’autres réactions sociales face à
  • l’insécurité, étant ainsi utilisée pour légitimer des discours et des pratiques punitives. La demande sécuritaire n’est nécessairement traduite en demande punitive, mais sa politisation en tel sens, la pression médiatique et la canalisation d’autres anxiétés
  • ressources matérielles contre une prise en charge, des corvées contre de l'hébergement, des services contre des promesses d'héritage. « Rester en compte », éviter la misère, constituer des réserves, augmenter sa réputation : « vivre à crédit » est ici une
  • , c'est-à-dire « la pauvreté saisie par le droit », se heurtent sans cesse à la recherche obstinée par les habitants d'une légitimité, comme une inversion où « le droit est saisi par la pauvreté ».
  • de la participation associative depuis les années 1970 dans les quartiers populaires urbains situés en périphérie de Paris et de Buenos Aires. La première partie est consacrée à l’analyse des théories politiques du fait associatif et à leur insertion
  • au sein d’une sociologie empirique de la participation associative. La généalogie de la notion de société civile est mise en relation avec l’avènement de la démocratie moderne afin d’inscrire l’essor associatif des dernières décennies dans une
  • perspective historique de longue portée. Notre approche de la participation associative est ensuite explicitée en référence à trois grandes thématiques du fait associatif : le tiers secteur, le capital social et l’engagement militant. La deuxième partie
  • , la recomposition des liens entre le parti justicialiste et les classes populaires est questionnée au travers de l’analyse d’une association fondée par des militants péronistes dans le contexte d’un discrédit des institutions politiques. L’adaptation
  • La thèse étudie le pentecôtisme de la classe moyenne en Argentine. Le pentecôtisme étant un mouvement religieux qui s'est diffusé majoritairement au sein des couches populaires en Amérique latine, il a jusqu'à présent été principalement étudié comme
  • réprobation de leurs pairs. Cela soulève dès lors la question des modalités selon lesquelles ce caractère inapproprié de leur appartenance religieuse peut être négocié. C'est en dessinant des frontières symboliques/par le biais d'un « travail de distinction
  • espaces de création, de circulation et de légitimation. In fine, nous identifierons les formes de production d’une nouvelle théâtralité (c’est-à-dire les modalités spécifiques du jeu des comédiens dans la fabrique de la fiction théâtrale et dans leur
  • conflits qui ont conduit à l'émergence de nouveaux acteurs dans la région responsable de la gestion des ressources. La thèse est organisée en trois axes: l'institutionnelle, axée sur l'étude des modifications dans le scénario des acteurs en charge de la