inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (8 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • Violence in pyroclastic flow eruptions in Tephra studies.
  • Coulée pyroclastique ; Eruption volcanique ; Géographie physique ; Nouvelle-Zélande ; Taupo ; Violence de l'éruption ; Volcanisme ; Volcanisme explosif
  • Violence reflects the vigour with which a pyroclastic flow is emplaced. It is described quantitatively by the height of hills climbed by the flow (yielding flow-velocity estimates), the overall morphology of the deposit and by the proportion
  • of the flow which forms an ignimbrite veneer deposit. Using the Taupo ignimbrite (New Zealand) as an example of an extremely violent flow, we relate violence to the eruption intensity. The AA. consider that eruption magnitude and intensity control the gross
  • de s'écouler par gravité, et souvent avec violence. Mais les études récentes montrent que l'entraînement turbulent joue un rôle considérable dans la dynamique de la couche catabatique de vent fort. (JPB).
  • Revue des études récentes sur les pyroclastiques rhyolitiques de la zone du Taupo. Détermination de la cheminée d'origine des dépôts, estimation de leur volume| distinction entre la magnitude, la puissance dispersive, l'intensité et la violence des
  • La plupart des tempêtes de Méditerranée occidentale (vents de force 10 Beaufort ou plus) sont dues aux conditions orographiques environnantes, qui déterminent la violence du mistral ou, moins fréquemment, du vent de secteur Est. Mais il semble que
  • cette note est de montrer qu'avec une information pluviométrique fiable mais restreinte, une telle modélisation ne fait pas grande violence à la nature réelle des phénomènes observés. - (HV)
  • montrent les différences pendant des averses individuelles et entre deux averses successives. Il est montré que la dureté totale est inversement proportionnelle à l'intensité des pluies sur les surfaces rocheuses dénudées et à la violence des averses là où
  • , surviennent en présence d'un flux d'altitude de NW à NNW. L'étude de 163 cas, entre 1962 et 1977, permet d'identifier deux axes préférentiels. Les répercussions sont d'autant plus graves que ces violences météorologiques affectent en priorité des régions très