inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (785 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • L'appareil productif régional de 1975 à 1984. Une analyse des valeurs ajoutées.
  • Agriculture ; Comptabilité régionale ; Donnée ; Economie régionale ; France ; Géographie de l'Europe ; Industrie ; Méthodologie ; Productivité ; Produit intérieur brut ; Secteur tertiaire ; Structure économique ; Valeur ajoutée
  • La valeur ajoutée et la productivité industrielles en Ile-de-France = Value added and productivity in the industries of the Ile-de-France
  • Branche industrielle ; Chimie ; Economie régionale ; France ; Géographie de l'Europe ; Ile-de-France ; Industrie ; Industrie pharmaceutique ; Productivité industrielle ; Redéploiement industriel ; Valeur ajoutée
  • Le port d'Anvers génère une valeur ajoutée de 188 milliards de BEF
  • Antwerpen ; Belgique ; Finance ; Impact économique ; Port ; Produit national brut ; Valeur ajoutée
  • La Banque Nationale a étudié l'ampleur de l'impact du port sur l'économie belge. La valeur ajoutée directe produite par le port d'Anvers s'élève, en 1989, à plus de 188 mrd FB, soit 3,4 % du P.I.B. - (RS)
  • Deuxième atlas de Belgique. Planche VIII 3.2. Aspects socio-économiques : revenus et valeurs ajoutées.
  • Atlas ; Belgique ; Bruxelles ; Cartographie thématique ; Collectivité locale ; Généralités sur la géographie ; Population ; Revenu familial ; Valeur ajoutée
  • Les revenus nets taxables sont étudiés par une grande et quatre petites cartes, par commune de résidence des contribuables (1982, évolution depuis 1967). Les valeurs ajoutées sont analysées sur les autres cartes, qui décrivent la répartition de
  • Croissance économique des provinces et régions de 1975 à 1979. Valeur ajoutée et produit global par branche d'activité et région géographique
  • Esquisse d'une classification des industries selon l'importance de la valeur ajoutée
  • 1975 ; Centrale des bilans ; Comptabilité ; Donnée ; Economie ; Entreprise ; France ; Géographie humaine ; Géographie industrielle ; Industrie ; Industrie de transformation ; Production ; Rendement ; Rentabilité ; Taxonomie ; Valeur ajoutée
  • La valeur ajoutée est un bon moyen de tester l'efficacité économique globale d'une activité| la Centrale des bilans, créée par la Banque de France, fournit les données sur lesquelles se fonde cette classification très générale des industries
  • françaises. Les résultats de leur analyse dérangent quelques idées reçues: le textile n'est pas un secteur entièrement voué à une faible valeur ajoutée, et dans certaines branches de la production automobile les performances ne sont pas brillantes. L'A
  • Les transferts de valeur ajoutée entre branches et entre régions
  • interrégionaux ; Valeur ajoutée ; Valeur d'échange
  • D'après l'A., ces transferts signifient que les inégalités régionales sont la conséquence d'un partage, à travers le mécanisme des prix et des revenus, de la valeur ajoutée entre branches et régions. Ils sont le résultat d'écarts entre valeur
  • Croissance économique des provinces et régions linguistiques de 1970 à 1974. Valeur ajoutée et produit global par branche d'activité et région géographique
  • 1970-1974 ; Belgique ; Croissance économique ; Géographie de l'Europe ; Produit global ; Produit intérieur brut ; Région linguistique ; Valeur ajoutée
  • Bois et ameublement: production et valeur ajoutée en 1977.
  • représentent encore 54% du chiffre d'affaires et 60% de la valeur ajoutée du secteur. (PS).
  • Chiffre d'affaires ; Disparités régionales ; Donnée ; Enquête ; Entreprise industrielle ; France ; Géographie de l'Europe ; Investissement ; Petite entreprise ; Secteur économique ; Valeur ajoutée
  • Le secteur privé représente 80 % de la valeur ajoutée globale de l'agriculture, 30 % dans les B.T.P., 63,8 % dans le commerce, entre 7 et 45 % dans les industries de transformation. La valeur ajoutée aurait crû ces dernières années selon un taux
  • annuel moyen voisin de 6 %. On relève une forte concentration régionale, une forte concentration dans certaines branches et une production à très faible valeur ajoutée. Utilisant un matériel vétuste, fabriquant des produits à faible valeur ajoutée, les
  • Belgique ; Bruxelles ; Disparités régionales ; Emploi ; Emploi salarié ; Secteur d'activité ; Service ; Services non-marchands ; Valeur ajoutée ; Vlaanderen ; Wallonie
  • Analyse du poids économique du secteur non-marchand (emploi salarié, valeur ajoutée...) en Belgique et dans les différentes composantes régionales du pays. - (EM)
  • Bénéfice ; Exploitation agricole ; Finance ; Fiscalité ; France ; Géographie de l'Europe ; Impôt ; Revenu agricole ; Taxe à la valeur ajoutée ; Valeur ajoutée
  • national brut ; Revenu fiscal ; Secteur d'activité ; Valeur ajoutée
  • Cet Atlas présente pour la première fois la répartition de l'économie belge et de sa dynamique en utilisant comme critère la valeur ajoutée. Après un bref exposé de la méthode, ont été cartographiées par ordinateur pour chaque branche d'activité de
  • la valeur ajoutée par commune (exprimée par des cercles proportionnels), les tendances sous-régionales récentes, la densité communale de l'activité (valeur en F/km). Des cartes de synthèse sont présentées pour l'ensemble des secteurs secondaire
  • , tertiaire et la valeur ajoutée globale. Enfin, la comparaison de l'espace de production de la valeur ajoutée à celui des détenteurs des revenus au lieu de résidence traduit par les revenus fiscaux permet de donner une idée du poids économique du pays et d'en
  • Coût de production ; Coût de transport ; Distance ; Economie spatiale ; Fonction de production ; Localisation ; Marché ; Optimisation ; Valeur ajoutée
  • matières premières affrétées. L'A. montre qu'en l'absence de solution homogène la valeur ajoutée au lieu de production est le facteur le plus influent.
  • L'A. fait un inventaire modélisé du problème de Weber-Moses (localisation et production). La localisation optimale d'une firme ne dépend pas que des coûts de transport et de la nature de la fonction de production, mais aussi de la valeur des
  • Croissance économique des provinces et régions de 1970 à 1976. Valeur ajoutée et produit global par branche d'activité et région géographique
  • Le produit par habitant est nettement plus élevé dans les provinces d'Anvers et du Brabant, d'une valeur moyenne en Flandre Occidentale et dans la province de Liège, et la moins élevée ailleurs, surtout dans les provinces de Namur, du Hainaut et du
  • Le rapprochement Chercheur-Consultant en aménagement du territoire : un apport à haute valeur ajoutée ?
  • récent. Cette pratique n'est pas encore systématique en aménagement du territoire mais elle constitue un apport à haute valeur ajoutée dans les prestations de services.
  • Branche industrielle ; Entreprise ; Environnement économique ; Etats-Unis ; Fiscalité ; Formation des prix ; Industrie ; Valeur ajoutée
  • On estime l'impact de la fiscalité des entreprises industrielles sur la valeur ajoutée dans les années 1990 pour 15 branches industrielles dans 20 États américains. Lorsque le climat fiscal est correctement mesuré eu égard à l'investissement dans un
  • État, on estime qu'une réduction de 10% de la charge d'impôt effective est associée à une augmentation de 3.5 à 5.3% de la valeur ajoutée pour l'industrie ciblée de l'État. Une mesure techniquement satisfaisante de la taxation marginale consiste à
  • Analyse régionale ; Convergence ; Emploi ; Etats-Unis ; Europe ; Europe de l'Ouest ; Productivité du travail ; Travail ; Valeur ajoutée
  • On se sert de la dynamique distributive pour évaluer la convergence en matière de productivité du travail, de valeur ajoutée brute per capita, et d'emploi. Il y a eu une convergence plus ou moins continue (productivité du travail et valeur ajoutée
  • Agriculture ; Disparités régionales ; France ; Politique agricole ; Politique agricole commune ; Revenu agricole ; Réforme ; Subvention ; Valeur ajoutée ; Variation spatiale
  • Dans la perspective des réformes de la Politique agricole commune, analyse de l'évolution générale des revenus agricoles en France en prenant comme indicateur la valeur ajoutée, calculée pour 6 années test (1970, 1980, 1988, 1990, 1992, 1993) par
  • hectare, par exploitation et par homme pour chaque département. Le calcul du ratio aides directes/valeur ajoutée montre que l'inégale répartition des revenus d'un point à l'autre du territoire est étroitement liée aux procédures de distribution des aides