inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (4 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • Géopolitique des drogues au Mexique. L'hégémonie des Sinaloans sur le trafic de drogues illicites
  • Les Sinaloans sont hégémoniques sur le champ du trafic de drogues depuis 1945 au moins, et plus clairement depuis les années 1970. Ils ont perdu un temps leur suprématie durant le mandat de Salinas. L'oligopole des Sinaloans n'est plus homogène, et
  • on distingue aujourd'hui deux groupes principaux, antagoniques depuis le début des années 1990. Dès sa genèse, le champ du trafic de drogues a été subordonné au champ politique. Depuis 2000 (fin du régime de parti d'Etat), les trafiquants subissent une
  • Le trafic d'opiacés par les roues balkaniques doit être replacé dans une perspective historique remontant à la période ottomane. Il renvoie à la fois à la criminalisation du commerce des drogues et à la construction de l'Etat dans les Balkans. Les
  • différents contextes politiques au cours du 20e siècle ont influencé les évolutions du trafic sans jamais vraiment le remettre en cause. Les enjeux politiques et l'implication des appareils d'Etat expliquent largement le développement et la perpétuation de ce
  • trafic, animé par des réseaux d'intérêts variés.
  • Mafias et trafics de drogue : le cas exemplaire de Cosa Nostra sicilienne
  • L'engagement de Cosa Nostra dans le trafic mondial des drogues illicites explique la montée en puissance des acteurs criminels et de leur transformation en acteurs géopolitiques d'envergure. Déjà organisée comme une moderne entreprise mondialisée il
  • Il n'aura pas fallu plus d'un siècle pour que des Etats dominants s'entendent sur la conception et la mise en oeuvre d'un régime de contrôle international des drogues. La prohibition a permis l'émergence du trafic international de drogues illicites
  • , même si elle ne suffit pas à expliquer son ampleur actuelle. Elles ont ausi été instrumentées par différents acteurs sociaux et (géo)politiques. A l'instar d'autres flux, de trafic des drogues illicites procède d'une géographie des inégalités mondiales