inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (37 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • L'ambiance comme enjeu politique dans l'espace public de Tunis lors du processus révolutionnaire
  • Afrique du Nord
  • Tunis
  • dans l’espace public urbain. Ce travail repose sur l’hypothèse qu’il y a une mutation ambiantale, engendrée par le processus révolutionnaire, qui s’opère dans l’espace public urbain de Tunis et dont découle de manière sous- jacente un nouveau partage du
  • Cette recherche questionne le partage de l’ambiance urbaine par le biais du climat politique. Menée tout au long d’une période exceptionnelle de l’histoire de la Tunisie, elle interroge l’impact de la révolution tunisienne sur le partage du sensible
  • tissus urbains aux configurations spatiales et aux compositions sociales différentes, mais tous situés dans le Grand Tunis. Au terme de cette recherche, nous avons pu relever une territorialisation des comportements urbains où le facteur politique
  • intervient directement pour définir autant le domaine du permissif que de l’interdit dans l’espace public. Ainsi, l’ambiance urbaine n’est pas seulement témoin d’un bouleversement politique, elle en est aussi le porteur et l’enjeu. En mettant au jour ce qui
  • Ecole nationale d'architecture et d'urbanisme (Tunis)
  • Tunis
  • Afrique du Nord
  • ont induit sa dégradation, et de s’interroger sur son avenir face aux enjeux du développement, aux changements des modes de vie et face à la modernisation. En effet, la préservation des valeurs culturelles, sociales, économiques et historiques ainsi
  • une contribution à une meilleure connaissance de l’espace médinal oublié et marginalisé de la ville de Kairouan, notamment l’habitat traditionnel, un appel à un vrai débat et une véritable concertation entre tous les acteurs du patrimoine en Tunisie et
  • , toute en revitalisant l’habitat traditionnel, en tant que patrimoine évolutif, pour l’adapter aux enjeux du développement durable.
  • Université des lettres, arts et sciences sociales - Tunis I
  • Afrique du Nord
  • Fiche du Répertoire des géographes français GéoMonde édité par l'UMR 8586 PRODIG, contenant des informations professionnelles et personnelles.
  • Afrique du Nord
  • Fiche du Répertoire des géographes français GéoMonde édité par l'UMR 8586 PRODIG, contenant des informations professionnelles et personnelles.
  • Valeurs patrimoniales en situation diasporique. Au prisme du Web : au prisme du Web : les identités Judéo-marocaine et Amazighe dans le processus de patrimonialisation de Casablanca.
  • Afrique du Nord
  • Forum communautaire du web
  • Afrique du Nord
  • Fiche du Répertoire des géographes français GéoMonde édité par l'UMR 8586 PRODIG, contenant des informations professionnelles et personnelles.
  • Afrique du Nord
  • Fiche du Répertoire des géographes français GéoMonde édité par l'UMR 8586 PRODIG, contenant des informations professionnelles et personnelles.
  • Afrique du Nord
  • Fiche du Répertoire des géographes français GéoMonde édité par l'UMR 8586 PRODIG, contenant des informations professionnelles et personnelles.
  • Afrique du Nord
  • Fiche du Répertoire des géographes français GéoMonde édité par l'UMR 8586 PRODIG, contenant des informations professionnelles et personnelles.
  • Afrique du Nord
  • Fiche du Répertoire des géographes français GéoMonde édité par l'UMR 8586 PRODIG, contenant des informations professionnelles et personnelles.
  • Gouvernance des territoires et développement local : cas de la wilaya d’Annaba (extrême nord-est algérien)
  • Afrique du Nord
  • développement local, développement qui peut s’apparenter plus dans notre cas, à un développement économique et/ou à une urbanisation. Pour cela, nous avons choisi comme champ d’investigations les territoires d’une wilaya du Nord-est algérien ; Annaba, avec à sa
  • institutions publiques en charge du développement en Algérie. L’objectif est d’arriver à identifier les échelons où se situent les points d’articulation entre les attentes des populations locales et les différents niveaux de prise de décision qui correspondent
  • projets en cours, on tentera d’expliquer les modalités de pilotage des projets de développement en Algérie et leurs échelles de commandement. L’objectif est de mettre en relief les déficits fonctionnels en la matière, et leurs impacts sur la qualité du
  • tête la quatrième ville du pays et un territoire à fort potentiel économique où les potentialités d’un réel développement local restent considérables.
  • Afrique du Nord
  • Le bassin méditerranéen est une zone touristique très développée, néanmoins, le taux du tourisme international varie d'un pays à l'autre. Cette recherche a donc pour but de situer le tourisme algérien par rapport aux autres pays du Maghreb (Tunisie
  • et Maroc) afin de comprendre le blocage de sa relance. Une analyse des différentes phases d’évolution du tourisme dans les trois pays a permis d’étudier les flux touristiques, la place du tourisme dans l’économie et les investissements touristiques
  • . La wilaya de Skikda est l’objet de cette étude grâce aux zones d’expansion touristiques considérées comme modèles pour le développement du tourisme. Trois zones d’expansion touristiques (ZET) et une station balnéaires ont fait l’étude de cette
  • recherche. Les projets d’aménagement de ces ZET s'inscrivent dans la volonté d'un développement respectueux des principes de développement durable du tourisme, assurant la préservation de l'environnement, des ressources naturelles et du patrimoine culturel
  • . L’exploitation des résultats des enquêtes et des entretiens auprès des professionnels du tourisme, des collectivités locales et des touristes ont permis de bien situer les différents blocages. Le problème de gouvernance et la centralisation des décisions a eu
  • pour effet de retarder encore la relance du tourisme en Algérie.
  • Risques de crue et de ruissellement superficiel en métropole méditerranéenne : cas de la partie ouest du Grand Alger
  • Afrique du Nord
  • Gestion du risque
  • Le Grand Alger est bâti sur les contreforts des collines du Sahel. Par son positionnement et à l'image des autres métropoles méditerranéennes, il s'inscrit dans un contexte d'instabilité particulièrement cyclogénétique, qui se manifeste en surface
  • a affecté la partie ouest du Grand Alger, reflète parfaitement ce propos. Les crues déclenchées par cet événement ont causé des dégâts matériels et des pertes en vie humaine inégalés dans le bassin méditerranéen. Dans ce travail, en employant des outils de
  • mesures structurales et non structurales) dans le but de réduire le niveau important du risque actuel.
  • Afrique du Nord
  • configure des représentations hétérogènes héritées du passé de la ville qui s'est, très tôt, imposée comme ville-monde puis comme un haut-lieu littéraire du XIXème siècle. Le travail sur le décalage narratif dans les points de vue des divers acteurs en
  • l'action autour des patrimoines permet de comprendre le rôle du tourisme dans l'ancrage territorial d'imaginaires géographiques en déshérence. D'autre part, la conception des acteurs étatiques du projet urbain met en évidence la manière dont sont récupérées
  • et aseptisées les images du tourisme dans l'élaboration de la relation de la ville au monde afin de l'intégrer à l'économie globale.
  • Afrique du Nord
  • Les cités ouvrières d'origine minière voient le jour en Algérie dans la seconde moitié du XIXe siècle. Elles sont le fait d'une industrie extractive de fer mise au point par la colonisation pour soutenir le développement industriel sidérurgique en
  • France. Grâce au minerai pur Algérien, Mokta-el-Hadid devient une puissante compagnie minière qui n'hésite pas à réorganiser le marché du fer en France. Le patronat français qui importe en Algérie ses moyens de production, importe par la même occasion ses
  • du patronat colonial sur les groupes sociaux et leur espace de vie. Les cités ouvrières, construites en Algérie entre 1870 et 1940, répondent à des considérations à la fois économiques, structurées par une morale patronale et coloniales, marquées par
  • un établissement pérenne d'une population ouvrière européenne en Algérie. L'analyse de l'espace urbain de la cité minière de Béni-Saf, dans le nord-ouest algérien, montre une intéressante richesse de typologie de bâti. Sa morphologie urbaine est
  • largement marquée par les articulations entre la reproduction de l'organisation du travail dans la mine, le développement des forces ouvrières et la prégnance de l'idéologie colonialiste. L'urbanisation accélérée de l'ère post-coloniale marque encore plus
  • radicalement cette morphologie par la volumétrie des nouvelles constructions, le mode de vie social et la politique non conservatrice du patrimoine bâti. Il convient donc de s'interroger sur les pratiques et la représentation du patrimoine industriel colonial
  • Fabriquer des centralités marchandes dans le monde arabe : étude comparée de deux quartiers-marchés du commerce transnational au Caire et à Oran
  • Afrique du Nord-Est
  • Afrique du Nord
  • pratiques de consommation des classes populaires et des petites classes moyennes, et l’urbanisme commercial. Les entrepreneurs-marchands du commerce transnational sont en effet à l’origine d’un intense renouvellement urbain, à travers la construction de
  • Afrique du Nord
  • Cette recherche porte sur les mécanismes d’ajustement des différentes urbanités en présence à Casablanca, principale métropole du Maroc, par le biais de l’étude de l’appropriation d’espaces publics par des pratiques déviantes. La question des
  • rapports mutuels entre les citadins déviants et l’ensemble des acteurs de la ville (citadins ordinaires et acteurs institutionnels de l’aménagement), incarnée dans le processus d’aménagement urbain du centre-ville à partir de 2002, permet de mettre en
  • citadins en situation de vulnérabilité et interrogent l’aménagement dans sa capacité à intégrer toutes les composantes sociales de la ville. Dans une démarche de type ethnographique, explorer l’articulation du lien social à la morphologie urbaine permet de
  • Afrique du Nord
  • Asie du Sud-Est
  • Asie du Sud-Est
  • Nords-Suds principalement guidées par le loisir et de longue durée, dans le cadre d'une mondialisation croissante des modes de vie. Ces deux figures de jeunes itinérants (backpackers) et retraités séjournant l'hiver au soleil(hivernants), sont abordées
  • dans les territoires du quotidien, les espaces métropolitains et les réseaux transnationaux. Avec les réseaux de sociabilité, ces pratiques témoignent d'une relation complexe à l'Ailleurs et l'Autre. L’ambivalence de ces rapports aux lieux, entre Ici et
  • L' Unesco et l'institutionnalisation du patrimoine culturel immatériel : le cas marocain de la place Jama'l-Fna et ses conteurs
  • Afrique du Nord
  • Cette thèse porte sur le processus de préservation du « patrimoine culturel immatériel ». Elle se fonde, d’une part, sur une étude anthropologique du concept de « patrimoine » à partir de l’examen des conventions de l’Unesco et, d’autre part, sur
  • l’analyse du rôle socioculturel de l’oralité mis en évidence par une enquête ethnographique menée auprès des conteurs (hlaïqiyya) de la place Jama‘ l-fna (Marrakech, Maroc). L’étude éclaire également les singularités du processus de patrimonialisation au
  • décalage entre l’imaginaire exotique des visiteurs nationaux et internationaux – mettant la pratique du conte au centre de cet espace emblématique marrakchi – et les difficultés socioéconomiques des narrateurs qui sont particulièrement exposés à la pauvreté
  • Afrique du Nord
  • La ville de Tamanrasset comme une ville récente du Sahara central, a été confrontée au long de son histoire à un problème d’approvisionnement en eau potable. Cette situation qui endure la population de la ville a d’une croissance démographique
  • recours aux services des revendeurs d’eau par les camions-citernes, et ont développé des dispositifs de stockage plus au moins sophistiqués pour assurer une consommation régulière à l’intérieur de l’habitation, tout en étant indépendant du programme de
  • rotation du distribution élaboré par l’A.D.E. Pour résoudre le problème de la pénurie d’eau; il a fallu attendre l’intervention de l’état algérien par la réalisation d’un grand projet d’adduction en transférant des eaux fossiles (albienne) du bas Sahara
  • interactions entre le rationnement, imposé par les services de l’eau de la ville en conséquence du manque d’eau et d’une politique de gestion inadéquate avec les spécificités locales, et les solutions envisagées par les usagers et l’état.