inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (29 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • Croissance de la population et du produit par tête au cours de la transition démographique : un modèle malthusien peut-il rendre compte de leurs relations?
  • Croissance économique ; Evolution démographique ; Géographie humaine ; Modèle démo-économique ; Modèle malthusien ; Modèle néo-boserupien ; Niveau de vie ; Progrès technique ; Tiers-Monde ; Transition démographique
  • dérivé du modèle malthusien standard est ainsi comparé aux modèles à progrès technique endogène, auxquels est associé le nom d'E. Boserup.
  • Concept ; Généralités sur la géographie ; Population ; Théorie ; Théorie malthusienne ; Théorie marxiste
  • A partir des théories de Malthus et de Marx, analyse de la reproduction de quelques types malthusiens dans les études modernes sur la population, qu'on oppose à d'autres concepts méthodologiques. - (JLG)
  • Algorithme ; Croissance économique ; Distribution des revenus ; Ghum ; Géographie humaine ; Histoire économique ; Modèle malthusien ; Modèle économique ; Méthodologie ; Niveau de vie ; Population ; Simulation ; Théorie des catastrophes
  • Application de la théorie des catastrophes à la croissance économique moderne: simulation des distributions de fréquences des revenus per capita correspondant à l'hypothèse, à l'action au seuil malthusien dispersant respectivement 150, 100, 50, 0
  • ans avant 1950. Le résultat obtenu a suggéré que le seuil malthusien disparaît vers 1800 pour 18 % des pays du monde, vers 1850 pour 28 % des pays, vers 1900 pour 37 % et vers 1950 pour les 17 % restants.
  • Les fondements théoriques : l'héritage philosophique; l'héritage malthusien; l'héritage scientifique; le poids de l'histoire. Quelques difficultés : l'état zéro; de quelle biodiversité parle-t-on ? L'illusion de la conservation.
  • Contrôle des naissances ; Croissance démographique ; Fécondité ; Géographie humaine ; Mouvement naturel ; Population ; Population mondiale ; Pression démographique ; Projection démographique ; Ressources alimentaires ; Théorie malthusienne
  • ; Siècle 18 ; Siècle 19 ; Siècle 20 ; Temps modernes ; Théorie malthusienne ; Transition démographique ; Urbanisation
  • Débat sur les conditions susceptibles d'influencer la nature et l'intensité des facteurs de l'évolution démographique (liés à la sélection et à l'environnement). On peut les exprimer sous la forme de relations entre le paramètre malthusien et
  • sociétés, dont la française, sont imputables à une direction de l'économie vers une improductivité croissante. L'A. souhaite l'abandon des pratiques malthusiennes et une modification profonde des programmes de formation. (FG).
  • L'homogénéité du comportement malthusien dans le Sud-Ouest français est relativement récente. L'A. rappelle les phénomènes de convergences induits par les pertes dues à l'émigration, et il suggère que les causes de restriction des naissances sont
  • Cet économiste connu analyse la notion d'exploitation de la nature, les théories néo-malthusiennes de l'épuisement des ressources et les perspectives d'exploitation des ressources de la planète, les ressources naturelles de l'URSS et leur protection
  • structures démographiques. Explication de la baisse de la natalité par l'émigration des jeunes, mais aussi une augmentation de l'âge au mariage, du célibat définitif et un comportement malthusien.
  • Des populations rurales prolifiques ou malthusiennes ? La diversité des situations socio-démographiques dans les campagnes françaises au XIXème siècle
  • L'A. s'intéresse surtout aux relations démo-économiques de relativement long terme, et retient comme paramètres la taille de la population et/ou son taux de croissance. Il considère le modèle malthusien, le modèle de Solow, et discute les variantes
  • de ces modèles proposant une endogénéisation du progrès technique. Ceux-ci sont présentés comme autant de cas particuliers d'un modèle plus général. Le modèle malthusien reste utile, à condition d'être considéré comme un modèle de bouclage entre la
  • inégale, dépendance économique...), ils dégagent et critiquent cinq perspectives théoriques d'analyse de cette crise| les néo-malthusiens, les possibilistes pour qui les contraintes naturelles sont la cause première, les tenants du développement de la
  • productivité des petites exploitations, les libéraux anti-malthusiens qui pour les AA peuvent devoir une analyse pertinente du phénomène ne proposent que des solutions réformistes et institutionnelles, enfin au sein des marxistes on peut distinguer différents
  • contre-choc de 1986 ont déterminé un recul de la production, une stagnation puis une régression de l'emploi. L'ajustement imposé implique la participation du capital international. Il tend à opérer un tri malthusien de l'appareil industriel, à précipiter
  • évolution multiséculaire a eu pour résultat l'occupation progressive de l'espace agricole par une paysannerie dense, très sensible aux crises malthusiennes. L'expansion a affecté en priorité les régions périphériques et la transition vers une société
  • constitue une anomalie de taille par rapport au contraste habituel entre plaines surpeuplées et hauteurs vides. La problématique néo-malthusienne est fortement relativisée. L'A. montre que le degré de développement local n'est que marginalement déterminé par
  • MATRICE STRUCTURALE PERMETTANT D'EFFECTUER UNE CLASSIFICATION DES SYSTEMES: LA CROISSANCE PEUT ETRE NULLE, DE TYPE MALTHUSIEN, DE TYPE MIXTE OU CES SYSTEMES PEUVENT ETRE DECROISSANTS. POUR CHAQUE SYSTEME FERME AYANT UNE MATRICE STRUCTURALE DONNEE, IL