inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (2089 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • Korelacni vztahy mezi radami prumernych rocnich prutoku Corrélation entre des séries de moyennes annuelles d'écoulement
  • 1931-1970 ; Ecoulement ; Géographie de l'Europe ; Hydrologie ; Moyenne annuelle d'écoulement ; Tchécoslovaquie
  • Distribution spatiale ; Géographie de l'Asie ; Inde ; Précipitation ; Précipitation annuelle ; Variabilité interannuelle
  • La distribution des précipitations annuelles dans différentes régions de l'Inde en utilisant la moyenne et les écarts à la moyenne des enregistrements de plusieurs stations météorologiques. Discussion des résultats. - (PLK)
  • Srednij mnogoletnij godovoj stok i ego izmencivost' na territorii Kuby (L'écoulement annuel moyen et sa variabilité à Cuba)
  • Une méthode d'extrapolation dans l'espace de données pluviométriques moyennes. Application à une partie des Vosges et de leur bordure
  • France ; Géographie physique ; Mesure ; Montagne ; Précipitation ; Précipitations annuelles moyennes ; Technique de recherche ; Vosges
  • L'A. applique à une région montagneuse une méthode de détermination des précipitations annuelles moyennes en chaque point de l'espace. Le total pluviométrique annuel moyen en un lieu est corrélé avec l'altitude des sommets environnants, déterminée
  • par un type particulier de lissage de la carte topographique. Les valeurs des résidus sont étendues spatialement par interpolation. Les précipitations annuelles moyennes sont calculées à raison d'une valeur par km. La méthode aboutit à un gain de
  • précision dans le tracé des cartes d'isohyètes et le calcul des valeurs moyennes par bassin-versant.
  • Etude des conséquences induites par la variance et la moyenne spatiale hétérogènes des précipitations pour évaluer le débit moyen annuel par régression. Utilisation de deux modèles de corrélation: le premier suppose un débit moyen annuel et des
  • précipitations moyennes annuelles spatiales obéissant à une loi normale bivariée| le second suppose, lui, une distribution gamma bivariée.
  • O vzaimosvjazi srednegodovyh tempov prirosta i veliciny gorodov. (Interaction entre les rythmes annuels d'accroissement moyen et l'importance des villes)
  • A partir de l'homogénéité dynamique et statistique des villes, l'A. souligne la dépendance périodique existant entre les rythmes annuels moyens d'accroissement et l'importance (en population) des villes. Il analyse les systèmes de villes qui se
  • Etats-Unis ; Géographie de l'Amérique ; Middle West ; Profil bimodal ; Précipitation ; Précipitation annuelle ; Saison chaude ; Siècle XIX ; Siècle XX
  • Courbe des précipitations annuelles moyennes pour différentes décennies depuis 1836-1845 à 1971-1980.
  • Cartographie des précipitations moyennes annuelles dans le Moyen-Atlas septentrional (Maroc), comparaison de différentes méthodes
  • Analyse multivariée ; Analyse spatiale ; Cartographie ; Géostatistiques ; Indice de végétation ; Maroc ; Modèle ; Modèle numérique de terrain ; Montagne ; Moyen-Atlas ; Méthodologie ; Pluviométrie ; Précipitation
  • Cartography ; Digital elevation model ; Geostatistics ; Methodology ; Model ; Morocco ; Mountain ; Moyen Atlas ; Multivariate analysis ; Pluviometry ; Precipitation ; Spatial analysis ; Vegetation index
  • entre les domaines bio-climatiques sub-humides et semi-arides. Ces 2 caractéristiques ont amené les AA. à utiliser des données de topographie (Modèle Numérique de Terrain) et de végétation (NDVI) pour réaliser une carte des précipitations moyennes
  • annuelles (1959/60-1994/95). Discussion des résultats.
  • La modélisation des précipitations moyennes annuelles appliquées au Massif Vosgien
  • Altitude ; France ; Géographie physique ; Modèle ; Montagne ; Montagne moyenne ; Précipitation ; Vosges
  • Article présentant une méthode originale de modélisation des précipitations appliquée à la moyenne montagne vosgienne. L'analyse fait ressortir un paramètre essentiel : l'altitude lissée. Les modèles pluviométriques testés utilisent 88 stations du
  • Massif Vosgien et sa proche bordure. Ces modèles ont permis de déterminer 3 zones de gradients pluviométriques moyens distincts recouvrant globalement les flancs sud, ouest et est du massif. - (HV)
  • Cartographie automatique des précipitations : application aux précipitations moyennes annuelles du Moyen-Orient
  • Analyse spatiale ; Asie ; Cartographie ; Cartographie automatique ; Gradient vertical ; Interpolation ; Moyen-Orient ; Précipitation
  • 1951-1971 ; CLIMAT ; FRANCE ; Géographie de l'Europe ; MOYENNE ANNUELLE ; PICARDIE ; PRECIPITATIONS ; REGIME
  • CET ARTICLE CONSACRE AUX PRECIPITATIONS UTILISE LES RESULTATS DE RECHERCHES ENTREPRISES SUR LE CLIMAT PICARD. LE COMMENTAIRE DETROIS CARTES: LOCALISATION DES POSTES D'OBSERVATIONS, PRECIPITATIONS MOYENNES ANNUELLES, REGIME PLUVIOMETRIQUE ET
  • Application d'une méthode numérique de classification, fondée sur la température moyenne annuelle, les précipitations moyennes annuelles et la continentalité. - (JPB)
  • Alcalinité ; Carte ; Carte au 1:7 500 000 ; Eau ; Eau superficielle ; Etats-Unis ; Généralités sur la géographie ; Moyenne annuelle ; Qualité de l'eau
  • Carte au 1: 7 500 000 représentant les moyennes annuelles de l'alcalinité des eaux de surface de quelques 2 500 rivières et lacs aux Etats-Unis.
  • Le bilan moyen annuel de l'humidité du sol dépend du mécanisme des averses, des mouvements de l'humidité du sol entre les averses ainsi que des variables climatiques. Utilisation de ce bilan moyen annuel pour faire une approximation des
  • précipitations annuelles.
  • (1826-1975) ; Climat urbain ; Fluctuation climatique ; Gphy ; Géographie de l'Europe ; Krakow ; Pologne ; Pression atmosphérique ; Précipitation annuelle ; Statistique descriptive ; Température de l'air ; Variation climatique
  • Recherches actuelles sur les fluctuations climatiques. Valeurs moyennes annuelles de la pression atmosphérique et de la température de l'air de 1826 à 1975, et précipitations annuelles de 1876 à 1975. Moyennes de séries pour des périodes de cinq et
  • Des analyses par régression multiple ont montré que la température moyenne annuelle joue, dans la distribution spatiale des espèces extratropicales, un rôle au moins aussi important que le total des précipitations. En relation étroite avec la
  • température moyenne annuelle, les totaux de précipitations d'hiver et les températures annuelles maximales déterminent les limites des espèces extratropicales vers l'Equateur. La distribution du géo-élément tropical est déterminé d'abord par la température
  • moyenne du mois le plus froid. Le facteur hydrologique est d'importance secondaire, suivi par le maximum moyen et le minimum moyen de température. (MI).
  • Présentation de la répartition spatiale et du déroulement annuel des caractéristiques thermiques fondamentales suivantes : température moyenne mensuelle, températures moyennes minimales et maximales, températures minimales et maximales absolues et
  • amplitudes moyennes annuelles et absolues. - (D'après l'A.).
  • Evaluation des concentrations moyennes annuelles de NO2 au bord des routes
  • Description d'une formule empirique simple permettant d'évaluer les immissions moyennes de NO2 à partir du trafic journalier et de la pollution de fond de la région. La comparaison avec les mesures in situ, dans deux secteurs du Jura suisse
  • Pour expliquer ce mécanisme l'A. étudie les relations entre les changements climatiques importants de la couverture de glace dans l'Arctique proche de l'Atlantique (superficie annuelle moyenne de la glace), les variations pluriannuelles de l'indice
  • annuel moyen de la perturbation magnétique et de la température de l'air en janvie, en moyenne pour le cercle de 80° lat. nord.
  • Estimation de l'évaporation moyenne annuelle de 30 lacs et comparaison avec les valeurs enregistrées. La carte de l'évaporation moyenne annuelle correspond mieux aux données qu'aux valeurs obtenues à l'aide d'un modèle numérique. Le modèle numérique
  • peut, néanmoins, donner des valeurs moyennes pour des lacs peu profonds| il se fonde sur des observations mensuelles de température, d'humidité et de durée d'insolation.