inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (86 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • O vzaimosvjazi srednegodovyh tempov prirosta i veliciny gorodov. (Interaction entre les rythmes annuels d'accroissement moyen et l'importance des villes)
  • A partir de l'homogénéité dynamique et statistique des villes, l'A. souligne la dépendance périodique existant entre les rythmes annuels moyens d'accroissement et l'importance (en population) des villes. Il analyse les systèmes de villes qui se
  • 1982
  • Estimation de l'évaporation moyenne annuelle de 30 lacs et comparaison avec les valeurs enregistrées. La carte de l'évaporation moyenne annuelle correspond mieux aux données qu'aux valeurs obtenues à l'aide d'un modèle numérique. Le modèle numérique
  • peut, néanmoins, donner des valeurs moyennes pour des lacs peu profonds| il se fonde sur des observations mensuelles de température, d'humidité et de durée d'insolation.
  • 1982
  • annuelles dans les régions arides. L'analyse des précipitations dans des contextes climatiques différents donne une relation empirique pour estimer le laps de temps minimal entre deux averses, en utilisant seulement les précipitations annuelles moyennes et
  • la durée moyenne de la saison pluvieuse.
  • 1982
  • Description et analyse de 2088 feux de forêts entre 1960 et 1971 dans le N de l'Idaho, de leur répartition, tendance centrale et variabilité spatiale. L'analyse révèle que la répartition totale des feux et les centres moyens annuels sont aléatoires
  • . Un modèle est proposé pour analyser le comportement longitudinal et latitudinal des centres moyens par rapport au déplacement des trajectoires d'orages et les ajustements résultant des conditions d'humidité du combustible.
  • 1982
  • (1634-1980) ; Amplitude ; Climat ; Géographie physique ; Histoire du climat ; Moyenne estivale ; Moyenne hivernale ; Pays-Bas ; Périodicité ; Série chronologique ; Température ; Température moyenne annuelle ; Utrecht ; Variation climatique
  • Série chronologique de températures moyennes hivernales et estivales permettant de définir des cycles d'une périodicité de 22 ans pour les températures d'hiver, de 24 ans pour celles d'été, et de 38 ans pour les températures moyennes annuelles. Par
  • 1982
  • Données de 10 stations pluviométriques dans un rayon de 18 km autour de Lubumbashi. Ecart de 15 % entre les moyennes annuelles normalisées de la station la plus arrosée et de la station la moins arrosée. Il pleut plus à l'ouest qu'à l'est de la
  • 1982
  • Les débits annuels de certains cours d'eau dénotent une persistance variable selon qu'il s'agisse de faibles ou de forts débits. Description à l'aide d'un modèle markovien à trois états (débits faibles, moyens et forts). Propriétés du modèle et
  • 1982
  • Soprjazennost'mnogoletnih kolebanij osadkov v Zapadnoj Sibiri i Srednej Azii. (Correspondance des variations pluriannuelles des précipitations en Sibérie Occidentale et en Asie Moyenne soviétique)
  • Les AA. ont utilisé les données sur les précipitations quotidiennes, mensuelles et annuelles, de 1899 à 1978, en relation avec les mécanismes élémentaires de circulation qui provoquent les pluies. Comparent le signe des anomalies des précipitations
  • 1982
  • Représentation cartographique avec commentaire complété par des tableaux et des graphiques de la pression atmosphérique au sol et en altitude, des types de temps en Europe d'après les données de la période 1961-1970, et des températures moyennes
  • annuelles et mensuelles, minimales et maximales, en Suisse, d'après les données de la période 1931-1970.
  • 1982
  • rendements de l'élevage pour aboutir en 1990 à une consommation annuelle de 70 kg de viande par habitant. L'A. expose les déficiences de l'alimentation du bétail et présente les perspectives à moyen et long terme, en signalant les limites et les insuffisances
  • Après les 17 ans de la présidence de Brejnev, la situation reste préoccupante pour l'industrialisation de l'agriculture, aussi a-t-on dû adopter en mai 1982 un Programme alimentaire à l'horizon 1990, dont le principal objectif est d'améliorer les
  • 1982
  • satisfaisant pour rendre compte de la persistance et de la probabilité d'occurrence de longues séquences exemptes de précipitations. Ce modèle est appliqué à une cartographie du nombre moyen annuel de séquences sèches de plus de 20 jours débutant au cours d'un
  • 1982
  • tonnages moyens annuels sont de l'ordre de 70 000 t, soit une dégradation spécifique modérée de 44 t/km/an. Ces valeurs correspondent parfaitement aux remblaiements sous-lacustres observés. (RF).
  • 1982
  • vitesse moyenne annuelle. Des blocs d'ordre décimétrique ont été arrachés et transportés. Sur une période de deux semaines le glacier a considérablement érodé son lit mais non uniformément. Il est à remarquer que relativement peu de débris ont été
  • 1982
  • La valeur moyenne annuelle de l'écoulement interne est en Roumanie de 37 milliards de m, auxquels il faut ajouter les eaux du Danube, à régime international (175 milliards de m par an)| le volume des eaux souterraines est apprécié à quelque 8-8,5
  • 1982
  • ; Guyane ; Géographie physique ; Pluie moyenne annuelle ; Précipitation ; Rythme climatique ; Rythme pluviométrique ; Type de temps ; Variation spatiale ; Vénézuela ; Zone intertropicale
  • 1982
  • Le dépouillement de la série 1899-1978 permet d'évaluer à 4 la fréquence moyenne annuelle des hurricanes caractérisés par des vents soufflant à plus de 33 m/s. L'analyse harmonique révèle une périodicité de 2,5 ans (correspondant à l'oscillation
  • 1982
  • Etude de l'abondante faune mammalienne qui accompagne les restes d'Australopithecus robustus. Les indications paléo-écologiques suggèrent une pluviosité moyenne annuelle plus forte que durant les temps historiques ainsi qu'un développement plus
  • 1982
  • Etude de l'espace des solutions d'un modèle dynamique statistique du bilan hydrologique annuel moyen, en fonction des paramètres hydriques du sol et de la végétation. Les systèmes végétaux naturels ayant une quantité d'eau limitée sont en équilibre
  • 1982
  • ; Réchauffement ; Série chronologique ; Température ; Température moyenne annuelle ; Variation interannuelle
  • 1982
  • entraîne une baisse de 8 et 28 % de la croissance souterraine des savanes brûlées, au début (194,8 vs. 179,0 g man), et à la fin (194,8 vs. 141,2 g man) de la saison sèche. Les valeurs moyennes du turnover suggèrent que le système racinaire survit pendant
  • un an. C'est pourquoi on peut considérer qu'il existe un relatif équilibre dans le système souterrain, où la croissance annuelle est égale à la quantité de matière morte décomposée pendant le même laps de temps.
  • 1982