inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (18 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • marshes elsewhere. The tidewater in southern James Bay has low salinity and the salt in the marsh is released by molecular diffusion from relict salt deposited with the post-glacial Tyrrell sea sediments. This study demonstrates that the salt in coastal
  • Des données stratigraphiques nouvelles et plusieurs datations originales au 14 C permettent de préciser certains aspects de la déglaciation wisconsinienne et la transgression de la mer de Tyrell, entre Poste-de-la-Baleine et le golfe de Richmond
  • sont affectées par les riches dépôts de la mer de Tyrrell, la topographie et le climat, et trois autres par des sols glaciaires pauvres, leur topographie et leur climat.
  • sites voisins qui autorisent des considérations méthodologiques sur l'analyse pollinique. Les résultats éclairent le mode de colonisation post-glaciaire des terres fraîchement libérées des glaces ou délaissées par la Mer de Tyrrell. Ils montrent
  • TYRRELL, N., (Editeur scientifique)
  • vers l'est, lors du drainage du lac glaciaire Ojibway et de l'invasion de la mer de Tyrrell. Elle sépare deux styles de déglaciation, l'un au contact d'une profonde masse d'eau lacustre où le recul rapide du front se réalisait principalement par ve-lage
  • moraines De Geer. Les vallées furent ennoyées par la mer de Tyrrell au fur et à mesure du retrait glaciaire et une grande partie du paysage de collines rocheuses resta émergée. Les différences d'altitude de la limite marine et les vitesses estimées de recul
  • Situées sur la côte E de la baie d'Hudson, les îles Manitounuk ont commencé d'émerger de la Mer de Tyrrell, il y a environ 6 000 ans. Rapide au début, le taux d'émersion a diminué et s'est maintenu autour de 1 m/siècle depuis environ 2 800 B.P. De
  • intermediate in age between the last interglaciation and the incursion of the Tyrrell Sea 8000 yr ago. Between these two interglacial marine inundations, Hudson Bay is predicted to have been free of ice along its southern shore about 35,000, 75,000, and 105,000