inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (5 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • avant tout politique, ce fut celle de Paul Beau pour faire à face aux changements en Extrême-Orient et aux exigences du peuple indigène. A partir de la réforme d’Albert Sarraut en 1917, l’enseignement supérieur devint une partie officielle du système de
  • L’enseignement supérieur en Indochine à l’époque coloniale française fut marqué notamment par la création de l’Ecole de Médecine de Hanoi en 1902, puis par la création d’une université indochinoise en 1906 qui était une mesure. Cette décision fut
  • et la sylviculture, les travaux publics et la pédagogie. Jusqu’en 1945, le système d’enseignement supérieur en Indochine fut très complet et très bien organisé et Hanoi devint un centre éducatif dans tout l’empire colonial français. L’université
  • indochinoise, bien que comportant des limites quant à la quantité et la qualité des enseignements propos, a participé au développement des pays de la péninsule indochinoise, pendant la période coloniale et après l’indépendance des trois pays. Elle était la
  • seule université consacrée aux étudiants indigènes dans tout l’empire colonial français. L’université indochinoise est considérée comme une des plus importantes œuvres du colonialisme français en Indochine.
  • Métropolisation, gouvernance de l’environnement et enjeux de pouvoir : le cas de trois clusters de villages de métier de Ha Noi et Bac Ninh (Vietnam)
  • Gestion de l'environnement
  • Village de métier
  • Le delta du fleuve Rouge est un espace densément peuplé, vulnérable et dans lequel des villages de métier organisés en clusters se sont développés à partir du XIe siècle en raison du sous-emploi rural lié à la riziculture en zone de mousson. Ha Noi
  • résultant de ce « projet métropolitain » aggravent la situation environnementale dans les villages de métier qui s’urbanisent in situ. Parallèlement à cette « double transition » économique et urbaine, le Vietnam reste administré par un système léniniste
  • , la capitale vietnamienne est située à l’apex de ce delta. Suite à l’effondrement de l’URSS, à la perte de vitesse des coopératives, et aux réformes économiques de la fin des années 1980 (Đổi mới), on assiste, dans les villages de métier, à une
  • résurgence de l’activité artisanale qui se modernise et s’industrialise. L’essor que connaît alors cette industrie rurale spontanée s’accompagne d’externalités négatives de plus en plus dommageables pour la santé humaine et pour l’environnement. A partir des
  • années 2000, la région du delta du fleuve Rouge s’engage dans un processus de métropolisation. Le modèle de ville qui est promu fait fi de l’existant et s’impose aux périphéries de Ha Noi. La concurrence dans l’accès à l’espace et la pression foncière
  • dont l’appareil d’Etat est organisé de haut en bas, ce qui apparaît être en dissonance avec le développement économique. Ainsi, cette recherche tente, à travers l’observation de conflits relatifs à la gouvernance de l’environnement au niveau local, de
  • Les processus de peuplement
  • Fiche du Répertoire des géographes français GéoMonde édité par l'UMR 8586 PRODIG, contenant des informations professionnelles et personnelles.
  • Le marketing social est-il la solution au problème de la consommation de l'eau à Jakarta (Indonésie)?
  • Gestion de l'eau
  • Jakarta est peuplée de 9,7 millions de personnes, les économies d’eau réalisables paraissent importantes. Une approche empruntée au domaine du marketing, «le marketing social», me semble prometteuse pour convaincre les populations d’économiser l’eau. Une
  • La ressource en eau à Jakarta est abondante, du fait que la pluviométrie annuelle moyenne à Jakarta est de 2500 mm/an et que la ville est traversée par 13 cours d’eau d’importance. Cependant, elle ne peut pas répondre aux besoins de ses habitants en
  • matière d’approvisionnement en eau. De plus, l’accès à l’eau propre est inégal en fonction des critères socio-spatiaux de la communauté jakartanaise. Par ailleurs, la société indonésienne, dans son ensemble et la société jakartanaise en particulier, ont
  • tendance à penser que la ressource en eau est illimitée. Cela conduit à une utilisation excessive de la ressource en eau qui aggrave le problème d’approvisionnement en eau. En se basant sur les enjeux ci-dessus, cette étude cherche premièrement à mettre en
  • évidence les causes du paradoxe de l’eau à Jakarta en tenant compte de la trajectoire historique de l’approvisionnement en eau à Jakarta. Deuxièmement, des enquêtes de terrain auprès de la communauté jakartanaise en fonction des catégories socio-spatiales
  • différentes ont été effectuées pour connaître la compréhension de l’inégalité de l’approvisionnement en eau qu’ont les citadins qui vivent ce phénomène au jour le jour, et en quoi cela affecte leurs perceptions et leurs comportements sur l’eau. Enfin, comme
  • La mise en tourisme du patrimoine khmer de la province de Siem Reap au Cambodge : aide à la lutte contre la pauvreté ou facteur de paupérisation?
  • archéologiques classés sur la liste du patrimoine mondial, fierté du peuple khmer attire chaque année près de 2 millions de visiteurs. Cette province du Cambodge est devenue alors en l’espace d’une vingtaine d’années la province la plus dynamique du pays sur le
  • Le Cambodge, petit pays d’Asie du Sud-Est correspond à l’une des nations les plus pauvres de la planète. Pourtant le pays demeure très riche sur le plan patrimonial, notamment dans la province de Siem Reap, berceau des temples d’Angkor. Ces vestiges
  • plan économique et attire des migrants en provenance des autres provinces du Cambodge. Pourtant malgré ce dynamisme, la province de Siem Reap demeure la plus pauvre du pays en termes de développement humain. Devons nous déduire que, dans le cas de pays
  • en développement touchés par une pauvreté extrême, un territoire devenu subitement très attractif grâce à un secteur pourvoyeur d’emplois et susceptible de rapporter (pour certains) des salaires conséquents, engendre une misère plus grande encore que
  • celle existant dans les provinces et les régions d’où proviennent les migrants ? Le tourisme de masse est-il responsable de ce phénomène de paupérisation ? Le tourisme durable peut-il renverser cette tendance ?