inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (2 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • Étudier à la ville : intégration scolaire et construction de l'identité des enfants de travailleurs migrants d'origine paysanne (nongmingong) en Chine
  • Asie de l'Est
  • recherche et tentons de cerner les effets de la ségrégation scolaire sur la construction de l'identité sociale des enfants et de leurs parents. Fondée sur une enquête ethnographique dans une école semi-privée destinée à l'accueil de ces enfants dans
  • résistance et de négociation ou de remise de soi des parents d'élèves face à l'institution scolaire. De même les enfants ne sont pas passifs face à ces injonctions et à ces processus d'imprégnation et d'inculcation d'éléments contradictoires (normes
  • Cette thèse se propose d'étudier les effets d'une politique scolaire spécifique destinée aux enfants de travailleurs migrants ruraux - les « enfants de nongmingong » - faisant l'objet d'une catégorisation et d'une sectorisation dans des écoles
  • spécifiques à cause du système d'enregistrement de la résidence (hukou) en Chine au niveau local. Le « problème de l'éducation des enfants de nongmingong» est en réalité le produit d'un processus d'objectivation de cette catégorie d'élèves, non
  • seulement par la construction institutionnelle fondée sur une logique particulariste mais aussi par la légitimation savante des recherches académiques chinoises teintées d'une vision misérabiliste. Nous mettons les enfants au centre de la focale de
  • la ville de Hangzhou entre 2010 et 2012, cette recherche met au jour tant les modalités de la mise en oeuvre de la catégorie au sein de l'école par la direction et par les enseignants issus des classes moyennes urbaines, que les formes de
  • Grandir aux marges de Shanghai : une sociologie du statut d'âge à l'aune de la condition des enfants de migrants ruraux en Chine
  • Asie de l'Est
  • Les grandes villes chinoises comptent aujourd'hui de nombreux enfants de migrants ruraux vivant, avec leurs parents, dans des conditions difficiles, tant d'un point de vue socio-économique qu'administratif (concernant notamment leur scolarisation
  • ). Cette thèse étudie à la fois leur vie ordinaire et le problème public qui est apparu, dans les années 2000, autour d'eux. Pour cela, l'auteur conjugue l'étude d'un corpus de textes chinois avec une ethnographie menée dans un quartier dégradé aux marges
  • de Shanghai. L'analyse a mis en lumière l'émergence d'un gouvernement compassionnel chinois, au niveau de la scène publique. Sur le terrain, en revanche, c'est quasiment dans un vide institutionnel, mais entourés d'adultes, que les enfants explorent
  • le quartier et construisent leur vie quotidienne dans un environnement précaire. Loin des clichés sur les complexes psychologiques supposés de ces mineurs, l'ethnographie montre la manière dont les acteurs investissent leurs vies d'enfants malgré les
  • obstacles : les supports identitaires qu'ils trouvent dans le dispositif scolaire ou dans une sociabilité fragile mais importante, les moments de jeux et de plaisir qu'ils aménagent dans un environnement hostile, la place qu'ils négocient auprès d'autres
  • catégories urbaines. Une réflexion particulière a été dévolue aux difficultés qu'a la sociologie de l'enfance actuelle à appréhender ce type de population précaire. L'auteur esquisse ce que pourrait être une sociologie qui pense le statut d'âge des acteurs