inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (4 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • L'âge éemien présumé des buxaies mosellanes
  • Autoécologie ; Buxaie ; Datation ; Eémien ; Formation arbustive ; France ; Géographie de l'Europe ; Lorraine ; Moselle, dépt ; Paléobiogéographie ; Phytosociologie ; Quaternaire
  • Cette note préliminaire résume les principaux arguments qui ont conduit l'A. à considérer que les buxaies de la Moselle pourraient être des reliques éemiennes. Les données topographiques, phytosociologiques, antoécologiques et biogéographiques
  • PARENT G. H.
  • 1976
  • Relations entre la flore actuelle et le réseau hydrographique ancien de Lorraine française et belge
  • Belgique ; Flore ; France ; Géographie de l'Europe ; Lorraine ; Paléobiogéographie ; Quaternaire ; Réseau de drainage ; Réseau hydrographique
  • 1La répartition de Leucoium vernum en Lorraine française jalonne un réseau hydrographique ancien et l'on conclut que sa mise en place serait synchrone ou consécutive à l'extension maximale des glaciers vosgiens. 2La répartition en Lorraine belge
  • PARENT G. H.
  • 1976
  • Die Fernbeziehungen der Stadt Erlangen. Ausgewählte Aspekte überregionaler Verflechtungen im Interaktionsfeld einen Universitäts-und Industriestadt. (Les relations à longue distance de la ville d'Erlangen. Quelques aspects du champ d'interactions
  • Aire d'influence ; Allemagne de l'Ouest ; Analyse spatiale ; Bayern ; Champ d'interaction ; Champ de contact ; Communication ; Concept ; Erlangen ; Flux ; Géographie de l'Europe ; Interaction spatiale ; Mobilité spatiale ; Ville
  • couches aisées jeunes et les ouvriers plus âgés. Pas de différenciation sociale marquée pour les contacts postaux (lettre, téléphone)| en revanche le champ géographique et social des ouvriers est moins ouvert (parents, dans la proche région: moins de 200km
  • ) que celui des couches aisées (parents, mais aussi amis et connaissances dans tout le pays, au-delà de 400km). La mobilité croît avec le niveau de culture. H. Prosl (p.312-341) analyse divers types de flux d'hommes, de biens, d'information et d'argent
  • E. Wirth rappelle, en introduction, trois études empiriques menées sur les relations entre mouvement et distance, la définition de l'intérêt pour la géographie théorique du concept de champ d'interaction (p.286-289). I. Brandner (p.290-309) compare
  • les champs de contact de deux classes sociales: couches aisées et cultivées et ouvriers-artisans| les voyages en RFA à longue distance sont davantage le fait des premières âgées, et des secondes plus jeunes| les voyages à courte distance touchent les
  • d'Erlangen (18 cartes) pour tester l'hypothèse d'une décroissance de leur intensité en fonction de la distance au centre| pour certains types de flux, la taille des villes est également importante (Hambourg reçoit autant de lettres et de virements bancaires
  • que Cologne, plus proche). D. Eifler (p.342-361) dégage des conclusions semblables en étudiant le champ de contact de la firme Siemens: le nombre et l'intensité des interactions (voyages d'affaires, relations postales, expéditions) dépend moins de la
  • 1976
  • Rol'L. S. Berga v resenii problemy proishozdenija fauny Bajkala Rôle de L. S. Berg dans la résolution du problème concernant l'origine de la faune du Baïkal
  • 1930-1950 ; BERG (L. S.) ; Bajkal ; Baïkal ; Biogéographie ; Faune ; Géographie de l'Europe ; Histoire de la géographie ; Origine ; Théorie ; URSS
  • Apre discussion entre G. Ju. Verescagin, qui soutient l'origine marine de l'ensemble original de la faune du Baïkal et L. S. Berg, qui a prouvé la parenté de nombreux animaux originaux de ce lac avec les organismes d'eau douce des bassins d'Asie
  • Centrale (lacs du bassin de l'Amur, lac Hubsugul etc...). Cette faune serait le vestige d'une faune d'eau douce largement répandue au tertiaire| elle aurait disparu en Sibérie à cause des brusques modifications climatiques et géographiques intervenues dans
  • ces régions et se serait seulement conservée dans les eaux profondes du Baïkal. Certaines données paléontologiques, géologiques et paléogéographiques sont venues confirmer l'hypothèse de Berg. (CLR).
  • 1976