inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (4 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • Vieillissement et care dans les familles transnationales indiennes : Expériences de vie de brahmanes à Chennai et Coimbatore
  • a été soutenue et prise en charge (phase de don) doit " rembourser " (contre-don) ses parents en prenant soin d'eux pendant leur vieillesse. Dans le contexte démographique actuel, le sud de l'Inde est marqué par un allongement de la durée de la vie et
  • de nouvelles pistes de réflexion sur les solidarités et les prises en charges des parents vieillissants. Des études de terrain effectuées dans les villes de Chennai et Coimbatore auprès des parents (de haute caste brahmane) dont les enfants ont
  • En Inde, la prise en charge des personnes âgées est traditionnellement reconnue comme étant la responsabilité des enfants, du ou des fils en particulier. Il s'agit d'un contrat intergénérationnel implicite par lequel la jeune génération, qui
  • une augmentation significative des formes de mobilités internationales ; dans ces conditions, les relations intergénérationnelles évoluent. Si les migrations induisent des changements dans les mécanismes de transmission entre générations, elles
  • modifient dans leurs formes les échanges familiaux et les solidarités intergénérationnelles. À la croisée des recherches sur le vieillissement, la famille et les migrations internationales, le terrain d'investigation des familles transnationales offre
  • migré vers des pays occidentaux, ont permis d'étudier l'organisation des solidarités et de saisir les conséquences de la décohabitation entre génération dans une nouvelle géographie familiale. Ces familles transnationales interrogent les modèles
  • Étudier à la ville : intégration scolaire et construction de l'identité des enfants de travailleurs migrants d'origine paysanne (nongmingong) en Chine
  • Asie de l'Est
  • recherche et tentons de cerner les effets de la ségrégation scolaire sur la construction de l'identité sociale des enfants et de leurs parents. Fondée sur une enquête ethnographique dans une école semi-privée destinée à l'accueil de ces enfants dans
  • résistance et de négociation ou de remise de soi des parents d'élèves face à l'institution scolaire. De même les enfants ne sont pas passifs face à ces injonctions et à ces processus d'imprégnation et d'inculcation d'éléments contradictoires (normes
  • Cette thèse se propose d'étudier les effets d'une politique scolaire spécifique destinée aux enfants de travailleurs migrants ruraux - les « enfants de nongmingong » - faisant l'objet d'une catégorisation et d'une sectorisation dans des écoles
  • spécifiques à cause du système d'enregistrement de la résidence (hukou) en Chine au niveau local. Le « problème de l'éducation des enfants de nongmingong» est en réalité le produit d'un processus d'objectivation de cette catégorie d'élèves, non
  • seulement par la construction institutionnelle fondée sur une logique particulariste mais aussi par la légitimation savante des recherches académiques chinoises teintées d'une vision misérabiliste. Nous mettons les enfants au centre de la focale de
  • la ville de Hangzhou entre 2010 et 2012, cette recherche met au jour tant les modalités de la mise en oeuvre de la catégorie au sein de l'école par la direction et par les enseignants issus des classes moyennes urbaines, que les formes de
  • Du village vers la ville : statégies migratoires des enfants migrants économiques au Vietnam : le cas des petits couturiers à HoChiMinh ville
  • Migration de travail
  • parents et de leurs employeurs. Bien que les enfants migrants soient considérés comme acteurs stratégiques de leur migration de travail, ils sont toujours victimes des exploitations. Cette réalité nous conduit à une réflexion sur leur futur incertain. La
  • La croissance économique du Vietnam depuis la politique de Doimoi (Renouveau) en 1986a créé un contexte favorable à l’extension du phénomène des migrations de travail. Les enfants migrants économiques sont de plus en plus visibles dans les ateliers
  • privés de production industrielle, surtout dans les ateliers de couture à Ho Chi Minh ville. En essayant de répondre aux questions pourquoi les enfants migrent et acceptent de vivre et de travailler dans un environnement défavorable, cette thèse analyse
  • la migration des enfants, comme acteurs dans la mise en œuvre de stratégie pour le travail ; elle analyse aussi les stratégies des différents acteurs impliqués dans la migration des enfants pour le travail. Elle part de deux interrogations : d’une
  • part, la stratégie de subsistance et de développement des foyers villageois, surtout des foyers pauvres dans le contexte de changements socio-économiques au Vietnam et, d’autre part, la diversité des logiques migratoires des enfants, intéressés non
  • seulement par les revenus de la migration mais aussi par la recherche de leur autonomie. La thèse cherche surtout à rester centrée sur les propres attentes des enfants en dévoilant la façon dont ils s’engagent dans des relations de dette vis-à-vis de leurs
  • Grandir aux marges de Shanghai : une sociologie du statut d'âge à l'aune de la condition des enfants de migrants ruraux en Chine
  • Asie de l'Est
  • Les grandes villes chinoises comptent aujourd'hui de nombreux enfants de migrants ruraux vivant, avec leurs parents, dans des conditions difficiles, tant d'un point de vue socio-économique qu'administratif (concernant notamment leur scolarisation
  • ). Cette thèse étudie à la fois leur vie ordinaire et le problème public qui est apparu, dans les années 2000, autour d'eux. Pour cela, l'auteur conjugue l'étude d'un corpus de textes chinois avec une ethnographie menée dans un quartier dégradé aux marges
  • de Shanghai. L'analyse a mis en lumière l'émergence d'un gouvernement compassionnel chinois, au niveau de la scène publique. Sur le terrain, en revanche, c'est quasiment dans un vide institutionnel, mais entourés d'adultes, que les enfants explorent
  • le quartier et construisent leur vie quotidienne dans un environnement précaire. Loin des clichés sur les complexes psychologiques supposés de ces mineurs, l'ethnographie montre la manière dont les acteurs investissent leurs vies d'enfants malgré les
  • obstacles : les supports identitaires qu'ils trouvent dans le dispositif scolaire ou dans une sociabilité fragile mais importante, les moments de jeux et de plaisir qu'ils aménagent dans un environnement hostile, la place qu'ils négocient auprès d'autres
  • catégories urbaines. Une réflexion particulière a été dévolue aux difficultés qu'a la sociologie de l'enfance actuelle à appréhender ce type de population précaire. L'auteur esquisse ce que pourrait être une sociologie qui pense le statut d'âge des acteurs