inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (11 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • Nappe captive et sous-écoulements: le rôle des alluvions en basse Seine
  • L'eau dans les formations superficielles
  • Alluvion ; France ; Holocène ; Hydrogéologie ; Marée ; Nappe aquifère ; Normandie ; Périglaciaire ; Qualité de l'eau ; Quaternaire ; Seine ; Vallée
  • transfert assurent une protection de la ressource en eau.
  • l'emmagasinement et les circulations d'eau souterraine. Grâce aux alluvions fines, la nappe est relativement protégée des contaminations à partir de la surface. Quand les rivières réalimentent la nappe à travers les alluvions grossières, les longues durées de
  • L'eau dans les formations superficielles
  • Bassin-versant ; Espagne ; Formation superficielle ; Hydrochimie ; Hydrogéologie ; Nappe aquifère ; Ressource en eau ; Vizcaya
  • Aquifer ; Hydrochemistry ; Hydrogeology ; Spain ; Surface deposits ; Vizcaya ; Water resources ; Watershed
  • Reconnaissance hydrogéologique de la région du Nord de Biscaye et mise en évidence des principales unités aquifères existantes: l'unité karstique de Santa Eufemia Ereñozar et les unités détritiques de Gorliz, Gernika, Munguia et Matxiitxak. Dans cet
  • L'eau dans les formations superficielles
  • Eau souterraine ; Fluvioglaciaire ; Glaciaire ; Hydrochimie ; Hydrogéologie ; Kame ; Qualité de l'eau ; Quaternaire ; Suisse ; Vaud
  • Les études menées dans l'aquifère de Montricher ont permis de mettre en évidence le rôle hydrogéologique de ce cône fluvio-glaciaire. Bien que relativement hétérogènes, ces terrains à dominante sablo-graveleuse permettent d'obtenir des eaux de bonne
  • Les formations glaciaires et l'eau souterraine. Exemple du contexte nord alpin occidental
  • L'eau dans les formations superficielles
  • Alpes du Nord ; Eau souterraine ; France ; Glaciaire ; Hydrogéologie ; Kame ; Montagne ; Moraine ; Nappe aquifère ; Piedmont ; Roche-réservoir ; Sandur
  • Parmi les formations glaciaires bien représentées dans les Alpes du Nord et leur piedmont, seules les moraines frontales et latérales sont susceptibles de contenir de l'eau souterraine exploitable. Mais elles sont peu nombreuses, mal conservées et
  • perchées par rapport au niveau de base hydrologique. En revanche, les formations para-glaciaires sont riches en dispositifs aquifères, avec, en particulier, les dépôts deltaïques glacio-lacustres. Les terrasses de Kame, plus discontinues, ont un intérêt
  • L'eau dans les loess de Normandie
  • L'eau dans les formations superficielles
  • glacis périglaciaires d'érosion, les paléosols en place ou remaniés; ils conditionnent de ce fait des bilans hydriques variés de la couverture loessique. Globalement, le loess constitue un sédiment réservoir où la vitesse d'infiltration de l'eau de
  • Il existe une grande diversité de loess en raison de la variété des faciès et de leur situation géomorphologique présente et passée. Mise en évidence de plusieurs types de séquences loessiques qui incluent des discontinuités importantes comme les
  • L'eau dans les formations superficielles
  • Eau minérale ; Eau souterraine ; France ; Glaciaire ; Haute-Savoie ; Hydrochimie ; Hydrogéologie ; Marge glaciaire ; Moraine ; Quaternaire ; Rhône-Alpes ; Würm
  • La présence d'un glacier würmien dans la dépression lémanique a bloqué latéralement les apports des torrents chablaisiens, en particulier de la Dranse. Il en a résulté la mise en place de 2 complexes détritiques puissants, l'un durant l'englaciation
  • (Evian), l'autre durant la déglaciation (Thonon). Examen de la construction de ces édifices de marge glaciaire pour une meilleure compréhension des assemblages lithogéométriques. Les eaux souterraines contenues dans les milieux perméables présentent des
  • caractéristiques hydrogéochimiques et bactériologiques propres à chacun des complexes, à leur mise en place et donc à leur hydrodynamique.
  • Fonctionnement hydrologique des altérites et des sols sur le glacis des Mauges (exemple du bassin de l''Hyrome en Maine-et-Loire)
  • L'eau dans les formations superficielles
  • Bassin-versant ; Bilan hydrologique ; Circulation de l'eau ; Ecoulement hypodermique ; Ecoulement souterrain ; Formation superficielle ; France ; Hydrogéologie ; Maine-et-Loire ; Massif ancien ; Nappe aquifère ; Pays de la Loire ; Ruissellement
  • L'eau est rare sur les massifs anciens, et sa présence est souvent déterminée par l'ampleur des couches superficielles. L'analyse du fonctionnement hydrologique d'un petit bassin versant du Glacis des Mauges, l'Hyrome, a permis de préciser le
  • L'eau dans les formations superficielles
  • Bassin parisien ; Craie ; Eau souterraine ; France ; Hydrogéologie ; Karst ; Perméabilité ; Quaternaire ; Roche carbonatée
  • Les formations meubles quaternaires accompagnent le développement des systèmes karstiques. Dans le Bassin de Paris, les formations crayeuses, en raison de leur étendue (plus de 120 000 km2) et de leur empâtement sous un manteau de formations meubles
  • L'eau dans les formations superficielles
  • Déglaciation ; Eau souterraine ; France ; Glaciaire ; Haute-Savoie ; Hydrochimie ; Hydrogéologie ; Kame ; Paléogéographie ; Quaternaire ; Terrasse ; Würm
  • des Préalpes. Des mouvements tectoniques régionaux ont favorisé leur extension vers l'Ouest. Les nappes d'eau qu'elles contiennent, de type bicarbonaté calcique, ciculent préférentiellement dans les niveaux grossiers et empruntent des axes d'écoulement
  • L'eau dans les formations superficielles
  • Cénozoïque ; Datation isotopique ; Eau souterraine ; Grèce ; Hydrochimie ; Hydrodynamique ; Hydrogéologie ; Makhedonia ; Nappe aquifère ; Quaternaire