inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (7 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • Bilan hydrologique ; Eau du sol ; Géographie physique ; Humidité ; Interface air-terre ; Modèle de diffusion ; Modèle hydraulique ; Sol
  • Modélisation de l'humidité du sol en identifiant quatre types de mouvement de l'eau dans le sol. Combinaison et surimposition des différents flux dans le sol, exprimées analytiquement.
  • Besoin en eau ; Bilan hydrique ; Biomasse ; Ecologie quantitative ; Ecosystème ; Géographie physique ; Modèle dynamique ; Productivité primaire ; Sol ; Végétation
  • Etude de l'espace des solutions d'un modèle dynamique statistique du bilan hydrologique annuel moyen, en fonction des paramètres hydriques du sol et de la végétation. Les systèmes végétaux naturels ayant une quantité d'eau limitée sont en équilibre
  • Les précipitations sont représentées par un processus poissonnien avec une durée et une quantité aléatoires. En posant comme hypothèse que les quantités d'eau de deux évènements sont indépendantes et distribuées selon une distribution gamma, la
  • fonction cumulative des précipitations annuelles normalisées est obtenue par les deux paramètres de la séquence d'averses, le nombre moyen d'averses par an et l'ordre de la distribution gamma. L'A. montre qu'en travaillant sur des séries d'observations de 5
  • Atmosphère ; Bilan hydrologique ; Climat ; Cycle de l'eau ; Ecoulement ; Evapotranspiration ; Facteur climatique ; Géographie physique ; Interface air-terre ; Lithosphère ; Modèle dynamique ; Sol ; Système dynamique ; Végétation
  • densité de probabilité des variables climatiques et par celles des éléments du bilan qui en dépendent: écoulement superficiel, évapotranspiration, écoulement souterrain. Cette formulation donne un cadre analytique aux relations dynamiques des systèmes sol
  • Les précipitations annuelles en une station donnée constituent un processus poissonnien stationnaire saisonnier constitué de trois variables aléatoires: la longueur de la saison, le nombre des averses et la hauteur des averses dont on déduit la
  • distribution des précipitation annuelles. Sous des climats humides le poids le plus important est la variabilité de la hauteur d'eau des averses donnant une distribution presque normale. Sous des climats arides, le nombre des averses est le facteur le plus
  • Approximation ; Bilan hydrologique ; Cycle de l'eau ; Evaporation physique ; Evapotranspiration ; Géographie physique ; Interface air-terre ; Modèle stochastique ; Probabilité ; Système dynamique ; Séquence sèche ; Transpiration
  • La quantité d'eau se dégageant par évapotranspiration est composée de l'évaporation physique et de la transpiration. Pour l'évaporation physique, les différentes composantes sont considérées comme étant des variables aléatoires. La transpiration se
  • précipitation et la durée de l'averse. Dérivation de la hauteur d'eau moyenne écoulée et de la fréquence des crues à partir de paramètres climatiques et pédologiques.