inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (6 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • La question du rôle des mobilités quotidiennes comme facteur d'inégalités socio-spatiales se pose avec une grande acuité en Amérique latine, du fait des profondes inégalités sociales, de la très forte ségrégation socio-résidentielle, et d'une
  • inéquitable répartition des emplois dans la ville. L'accent est mis sur le lien entre les déplacements domicile-travail et les inégalités socio-spatiales. Au-delà du simple effet de la hiérarchie sociale, l'effet territorial est déterminant sur les conditions
  • 2010
  • A Mexico, les mobilités résidentielles alimentent des phénomènes de recomposition socio-spatiale importants, que l'on qualifie de transition urbaine. Sur la période 1995-2000, la croissance de la zone métropolitaine de la Vallée de Mexico (ZMVM) se
  • 2010
  • et spatiales qui découlent des stratégies résidentielles : les modalités d'accès au logement, l'émergence des classes moyennes et de modes d'habiter qui leur sont propres, l'apparition de nouvelles polarités liées aux pratiques commerciales tendent à
  • 2010
  • déstabilisé plusieurs pays et créé des distributions spatiales particulières. les mobilités de réfugiés pendant la guerre et à la fin de la guerre bousculent l'image du réfugié victime. Elles amènent à réfléchir aux catégories employées : celle de réfugié
  • 2010
  • cultures exportatrices ou à des gisements de pierres précieuses. Ils créent des mobilités intenses et des recompositions spatiales, et ils impliquent des acteurs migrants étrangers. Les migrations permanentes ou saisonnières, nombreuses, contribuent à
  • 2010
  • libanaises. Cette migration s'inscrit dans le cadre d'une législation limitant ces femmes à la domesticité et à l'invisibilité socio-spatiale. Examen des femmes éthiopiennes : bien que devenues invisibles, elles participent à une nouvelle formulation du
  • 2010