inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (4 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • Relations entre les précipitations moyennes et extrêmes et les types de circulation atmosphérique en Belgique
  • Années 1958-2003 ; Anomalie climatique ; Belgique ; Circulation atmosphérique ; Précipitation ; Précipitation extrême ; Scénario ; Tendance du climat
  • Atmospheric circulation ; Belgium ; Climatic anomaly ; Climatic trend ; Precipitation ; Scenario
  • Dans cet article est proposée l’analyse des relations entre les précipitations moyennes et extrêmes en Belgique et les types de circulation au niveau de 500 hPa pour la période 1958-2003. Pour ce faire, on utilise les données journalières des
  • précipitations de trois stations en Belgique pour la période choisie ainsi que le calendrier journalier des types de circulation au niveau de 500 hPa pour la Belgique, obtenue par l’application d’une nouvelle méthode de classification automatique. L’analyse des
  • tendances montre qu’en règle générale les précipitations moyennes extrêmes (> 95e et du > 99e centiles) en Belgique vont dans le sens des scénarios de MCG (Modèle de Circulation Globale) pour la fin de ce siècle pour l’Europe du Nord, annonçant une
  • augmentation des précipitations annuelles ainsi qu‘une augmentation des précipitations extrêmes. - (EM)
  • Circulations atmosphériques et anomalies de fonte à la surface de la calotte glaciaire du Groenland
  • Années 1958-2007 ; Calotte glaciaire ; Circulation atmosphérique ; Classification ; Eau de fonte ; Eté ; Groenland ; Impact ; Interaction océan-atmosphère ; Modélisation ; Variabilité climatique
  • Atmospheric circulation ; Classification ; Climatic variability ; Greenland ; Ice sheet ; Impact ; Meltwater ; Modelling ; Ocean atmosphere interaction ; Summer
  • Pour étudier les impacts de la circulation atmosphérique à 500 hPa sur la fonte estivale à la surface de la calotte du Groenland simulée par le modèle du climat MAR, a été mise au point une nouvelle classification automatique des types de
  • circulations atmosphériques appliquée à la période qui s’étend de 1958 à 2007. Cette classification, basée sur la hauteur géopotentielle à 500 hPa issue des (ré)analyses du Centre européen, permet de montrer que le mode dominant de la variabilité atmosphérique
  • au Groenland est lié à l’Oscillation Nord-Atlantique (NAO) et que la fonte à la surface de la calotte est hautement corrélée à la circulation générale. - (EM)
  • Méthodes d’identification des climats viticoles
  • Années 1961-2007 ; Circulation atmosphérique ; Classification des climats ; Climat ; Climat local ; Climatologie appliquée ; France ; France du Nord ; Gel ; Risque climatique ; Vignoble
  • Applied climatology ; Atmospheric circulation ; Climate ; Climate classification ; Climatic hazard ; France ; Freezing ; Local climate ; Northern France ; Vinegrowing area
  • l’échelle régionale dans les vignobles de la partie nord de la France. Les méthodes de classification des types de climat de Köppen et des circulations de Hess-Brezowsky ont été appliquées pour les stations du réseau national français de Saumur, Colmar
  • L’étude du climat à l’échelle d’un terroir viticole nécessite une démarche scientifique prenant en compte l’imbrication des échelles spatio-temporelles du zonal au local. Dans cet article est présentée la méthodologie pour étudier le climat à
  • , Reims et Dijon sur la période allant de 1961 à 2007. - (EM)
  • L’intérêt de l’étude des brises thermiques : exemples des brises littorales et orographiques
  • Brise ; Brise de mer ; Brise de terre ; Circulation atmosphérique ; Climatologie appliquée ; Mesure ; Modèle numérique ; Pollution atmosphérique
  • Applied climatology ; Atmospheric circulation ; Atmospheric pollution ; Breeze ; Land breeze ; Measurement ; Numerical model ; Sea breeze
  • Cet article présente le mécanisme de la brise thermique puis les principales évolutions techniques récentes dans le domaine de la mesure et de la modélisation numérique, permettant ainsi d’affiner la description de ce phénomène. Plusieurs
  • applications à différentes échelles spatiales fines sont présentées ensuite pour illustrer l’utilité de l’étude des brises littorales et orographiques. - (EM)