inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (3 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • Les mules de la mode : mobilités de commerçantes angolaises entre le Brésil et la Chine
  • Asie de l'Est
  • espaces, l’observation menée sur les marchés de São Paulo, Luanda et Canton s’inscrit dans la perspective de la globalisation « par le bas ». Interrogeant les processus émancipatoires, ce travail cherche à vérifier si la circulation commerciale permet aux
  • Cette thèse s’appuie sur les expériences professionnelles de voyage de commerçantes transnationales angolaises qui voyagent à l’étranger pour rapporter des produits manufacturés (vêtements, chaussures, accessoires féminins) qu’elles transportent
  • directement dans leurs valises sans déclarer l’objectif commercial de leur activité. Ce commerce, pratiqué sur l’ensemble du continent africain s’est intensifiée en Angola avec la fin de la guerre en 2002 et l’ouverture des relations internationales avec des
  • partenaires comme le Portugal, le Brésil, Dubaï et la Chine. Ce travail analyse deux vagues de mobilités commerciales féminines : de l’Angola vers le Brésil et de l’Angola vers la Chine. S’intéressant aux rôles spécifiques des femmes africaines sur trois
  • femmes de prendre conscience des rapports de pouvoir qui les marginalisent et de développer leur capacité à les transformer. Cependant, la thèse défendue est que les caractéristiques de l’économie « parallèle » où les frontières entre le légal, l’illégal
  • , le licite et l’illicite se confondent, conditionnent les capacités d’autonomisation des femmes et pénalisent la revendication de leurs droits. À l’heure de l’accélération de la globalisation des échanges entre pays du Sud, cette thèse a pour ambition
  • "Placing the history of advertising" : une histoire spatiale de la publicité à Shanghai (1905-1949)
  • Asie de l'Est
  • » de la « modernité » à Shanghai (chapitres 5 et 6). La dernière partie s'efforce de remettre l'histoire spatiale en mouvement en retraçant les circulations et les rythmes publicitaires (chapitres 7 et 8). Au-delà, la démarche spatiale de cette thèse
  • Directement inspirée de P. Ethington et son projet de "situer le passé" (placing the past), cette thèse adopte une démarche spatiale pour « rematérialiser », « réincarner » et « repolitiser » l'histoire de la publicité à Shanghai (1905-1949), à la
  • fois dans la presse locale (Shenbao, North China Daily News) et dans les rues de la ville. Refusant tout usage métaphorique de l'espace, cette thèse emprunte aux différentes « sciences de l'espace » pour tourner autour de l'objet publicitaire et
  • l'appréhender dans ses multiples dimensions. Dans la première partie, la démographie et géopolitique sont convoquées pour prendre la mesure des populations et des territoires publicitaires (chapitres 1 et 2). La deuxième partie propose une sociologie des acteurs
  • de la profession naissante (chapitre 3) et de la production/consommation (chapitre 4) afin de démonter la « fabrique » publicitaire. La troisième partie ouvre un observatoire de ses paysages et saisit les espaces publicitaires comme un « laboratoire
  • vise à « faire une place » à l'objet publicitaire dans l'historiographie. Nourrie de matériaux divers (presse, archives, photographies, croquis, cartes, statistiques), elle propose une alternative à l'histoire des représentations et apporte un autre
  • Chine - Asie orientale - Asie - Urbanisme - Circulation - Transports urbains - Motorisation