inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (16 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • La présente thèse porte sur une étude comparative de la rénovation et de la métropolisation urbaines à Hamadan (Iran) et à Grenoble (France). Après une introduction, nous présenterons, dans la première partie, un état de lieu. Le premier chapitre
  • événements majeurs, survenus à la fin de XIXe et au début du XXe siècle : l’application du schéma directeur de 1931 à Hamadan et la découverte de la Houille Blanche à Grenoble. Dans la deuxième partie, nous étudierons les rôles des différents acteurs. En
  • des monuments historiques, nous allons analyser en ce sens la mutation du patrimoine urbain et les rôles de différents acteurs sur la revalorisation de celui-ci. Pour conclure, nous présenterons d’abord un récapitulatif par des cartes comparatives de
  • reconstitution chronologique de l’expansion urbaine de Hamadan et de Grenoble afin de dégager une vision sur les moments forts du développement et sur les rôles des acteurs. Ensuite, nous présenterons les grandes lignes de nos observations et quelques
  • sera consacré à la présentation de la méthodologie de recherche. Par la suite, nous allons étudier l’impact des facteurs historiques et géographiques sur la fondation et sur l’évolution de ces deux villes. Nous compléterons cette partie par l’étude des
  • analysant les bases de données, les rapports et les cartes, nous démontrerons comment la mondialisation, l’industrialisation, les changements socio-économiques et les développements universitaires ont transformé, l’espace urbain. En étudiant une sélection
  • La production de la métropole : quel rôle jouent les documents de planification ? : les cas de la Région Métropolitaine de Belo Horizonte au Brésil et de la métropole lyonnaise en France
  • le processus d'établissement d'une gestion métropolitaine. Au Brésil, changements récents dans le système de gestion métropolitaine dans divers états fédérés ont été mise en place depuis le début des années 2000.La Région Métropolitaine de Belo
  • présente étude s'intéresse aux documents de planification et leur rôle dans la production de la métropole. En interviewent nombreuses acteurs dans chaque cas, la thèse analyse leur regards du processus, en cherchant à y identifier des traces d'un éventuel
  • La gestion métropolitaine pose des défis dans différents pays parmi le monde : difficultés d'établissement d'autorités métropolitaines, partage de compétences, changements de pouvoir politiques... Ce sont de nombreuses difficultés à surmonter dans
  • Horizonte (RMBH) figure entre ces premières expériences d'innovation dans le sujet. Renouvelé presque il y a une décennie, le système de la RMBH compte avec quelques instances et instruments de gestion, dont le Plan Directeur de Développement Intégré (PDDI
  • ) y figure comme instrument principal. Même si existante depuis les années 1970, la mise en place du système de gestion présente, outre les problèmes cités ci-dessous, des difficultés liés à une construction partagé et à une mise en conscience de
  • l'échelle (ou de la réalité ?) métropolitaine parmi la population, les techniciens et les élus. C'est dans la quête de ces questions qu'il a été pertinent d'étudier l'expérience des coopérations métropolitaines en France. Les communautés urbaines existants
  • Enjeux des mutations et des recompositions du foncier autour de Bamako (Mali)
  • Afrique de l'Ouest
  • connaissance des mutations du foncier agricole et de leur rôle dans l’approvisionnement de la ville de Bamako. A travers les enquêtes basées sur l’observation sur le terrain, l’enquête par questionnaire et celle par entretien, la thèse se propose ainsi
  • d’analyser les enjeux fonciers, les acteurs du jeu foncier, le rôle du péri urbain dans l’approvisionnement de la ville, les conflits engendrés afin de mieux comprendre les mutations et les recompositions foncières dans les espaces péri urbains. Les résultats
  • des causes des conflits fonciers impliquant de nombreux acteurs (l’État, les autorités coutumières, les paysans, les citadins et les ruraux, les particuliers) et auxquels des solutions définitives doivent être trouvées. Cette thèse s’attache à analyser
  • Dans un contexte d’urbanisation galopante, l’étude des enjeux des mutations et des recompositions du foncier autour de Bamako (Mali) laisse transparaître des transformations importantes du foncier et permet d’appréhender les inégalités d’accès et
  • les contraintes auxquelles les populations rurales sont confrontées. La forte croissance démographique constatée dans les villes aussi bien que dans les communes périphériques, est source de profondes mutations foncières et d’enjeux importants. Ces
  • espaces sont affectés par de rapides et multiples transformations dans un contexte de décentralisation favorisé par un libéralisme économique depuis l’avènement de la démocratie. L’objectif principal de cette recherche est de contribuer à une meilleure
  • Une géographie de la pauvreté à Jakarta : Espaces de la pauvreté et places des pauvres dans une métropole contemporaine
  • Espace de la pauvreté
  • cet espace urbain, au gré des rapports de force en œuvre. Au-delà de la pauvreté en tant qu'état, il s’agit de prendre en compte les parcours individuels et collectifs liés au phénomène, en les insérant dans les trajectoires des lieux – depuis
  • l’échelle du quartier à celle de l’aire métropolitaine. Plus que les seuls enjeux de définition, ce travail examine le rôle des représentations et des intérêts des groupes stratégiques dans la production de politiques urbaines profondément ancrées dans les
  • Fondée sur une démarche de terrain qualitative, cette thèse propose une analyse géographique de la pauvreté urbaine dans une des plus grandes villes du monde. La métropole de Jakarta, agglomération de plus de vingt millions d’habitants, s’affirme
  • comme ville vitrine de la croissance économique de l’Indonésie et comme point relais de la mondialisation, où la pauvreté n’aurait, en somme, plus lieu d’être. Pourtant, en augmentant les situations de vulnérabilité de certaines populations, les
  • dynamiques urbaines en œuvre contribuent à la mise sous tension de l’espace urbain. L’entrée par le concept de pauvreté en géographie permet de saisir la diversité des positions sociales et spatiales qui se conjuguent, se concurrencent et se négocient dans
  • idéologies dominantes, le néolibéralisme urbain notamment. Enfin, l’analyse croisée de plusieurs types d’espaces de la pauvreté à Jakarta et à Bekasi montre les disparités en termes d’appropriations et de pratiques de l’espace urbain. Ainsi, au-delà d’une
  • Caciquismes, résistances, violences : les pedranos et l’État mexicain dans le Chiapas postrévolutionnaire
  • sociologie des mouvements sociaux, à l’anthropologie politique de l’État et des ONG, et à la micro-histoire. L’étude en trois volets remonte aux années 1940 et s’achève en 2010, afin d’analyser la genèse et les transformations des rapports des pedranos à
  • l’État mexicain, par le biais de portraits de leaders politiques et religieux locaux. La crise politique et économique que connaît le Chiapas au tournant des années 1990 s’est exprimée à Chenalhó par un double phénomène d’autonomisation de la justice : la
  • atteste d’une combinaison d’un « art de la guerre » des pedranos (rumeurs, accusations de sorcellerie, privatisation des espaces communautaires, armement de civils, déguisements) et d’un rituel sacrificiel de l’État mexicain visant à réinstaurer un ordre
  • Fondée sur l’étude d’un corpus riche composé de récits de vie, d’observations participantes réalisées entre 2003 et 2010, d’archives et de documents récoltés sur le terrain, cette thèse explore les rapports de pouvoir et les dominations multiples
  • qui agitent la vie politique de la municipalité de San Pedro Chenalhó, située dans la région des hautes-terres du Chiapas, Mexique. La thèse prend appui sur un cadre théorique inspiré de Gramsci dans lequel s’encastrent des analyses empruntées à la
  • rébellion des pedranos contre des caciques culturels aboutit à la création d’une municipalité autonome zapatiste à Polhó en 1996 (analysée depuis la vie quotidienne et articulée à la mise en scène de l’organisation zapatiste) et engendra la formation d’un
  • intérieure, l’opposition des États-Unis ont entraîné un vaste débat politique et intellectuel. Pour montrer l’échec ou la réussite de la nouvelle politique menée, les auteurs ont tenté de nombreuses comparaisons avec le gouvernement de Fulgencio Batista sans
  • l’entrée des révolutionnaires à La Havane, il convient de s’interroger sur ce que fut le régime du 10 mars. L’objet de cette thèse est de réussir à comprendre, à partir du plus large corpus possible et à travers la relation entre l’État et les médias
  • L’un des sujets historiques latino-américains les plus abordés par la littérature scientifique, est celui de la révolution cubaine de 1959. Les réformes sociales, la projection internationale du nouveau régime havanais, la répression politique
  • , pour autant, étudier attentivement ses mécanismes, ses contradictions internes, ses différences et ses similitudes avec les régimes voisins. De faux documents ont même été produits pour justifier la vision de l’un ou l’autre des camps.57 ans après
  • , quelle était la nature du gouvernement de Fulgencio Batista. Il s’agit de replacer au centre de la compréhension les actions des acteurs politiques et médiatiques.
  • La négociation de l'action publique entre Etat et société civile : une analyse de la mise en oeuvre des politiques d'alphabétisation dans la commune de Nikki au Nord-Bénin
  • Afrique de l'Ouest
  • La présente thèse fait une socio-anthropologie de l’action publique, en s’interrogeant sur les conditions d’émergence et de mise en œuvre des politiques de l’alphabétisation au Bénin. Elle s’intéresse aux acteurs « d’en-bas », (en insistant sur
  • leurs discours, leurs pratiques, leurs intérêts, leurs stratégies) et aux institutions dans lesquelles ils évoluent. La démarche adoptée est qualitative, de type ethnographique et est faite de séjours prolongés et répétés sur le terrain, d’entretiens
  • essentiellement individuels, d’observations et des études de cas. Elle décrit et analyse la façon dont se construit et se met en œuvre l’action publique dans le secteur de l’alphabétisation, à partir des interactions multiples des acteurs positionnés à différents
  • échelons de l’appareil social. Elle montre que l’action publique constitue une série de pratiques, de comportements instables, réversibles et non nécessairement institués. Elle se négocie entre les différents acteurs relevant de régimes de légitimité
  • différents, suivant des conditions et des modalités à contextualiser. Cette négociation se déroule dans un contexte local marqué par une faible présence des institutions étatiques qui contraste avec celle massive et imposante des acteurs non-étatiques. Elle
  • crée de nouvelles configurations qui font appel à des articulations entre les différents niveaux de l’espace public, dans un contexte où le global est omniprésent et où la compétition est désormais au cœur des enjeux de l’action publique. Celle-ci se
  • La production de la périphérie nord de Lattaquié (Syrie). Stratégies d'acteurs et formes produites. : mécanismes généraux et application au cas des quartiers non réglementaires de Daatour et de Bisnada.
  • combine l’intensité des mouvements migratoires vers la ville, les faibles résultats de la production de logements sociaux par l’Etat, l’impéritie des sociétés immobilières publiques, le très faible investissement des capitaux privés dans le logement
  • type, la réalisation d’un grand programme de logements sociaux subventionnés par l’Etat, apparition de quelques résidences « fermées » pour classes riches.
  • Les périphéries des villes syriennes, les unes agricoles ou maraîchères, les autres désertiques, ont connu au cours des dernières décennies du XXème siècle un puissant mouvement d’urbanisation, qui a très souvent donné naissance à des quartiers non
  • réglementaires ; ceux-ci occupent en moyenne 40% du territoire des agglomérations et à peu près le même pourcentage de leur population. La ville de Lattaquié, chef-lieu de mohafazat et principale ville de la Syrie méditerranéenne, se situe pratiquement au niveau
  • de cette moyenne nationale. La thèse est consacrée d’abord à analyser les raisons pour lesquelles les quartiers « clandestins » occupent une telle place alors que les pouvoirs publics n’ont cessé pendant des années de nier leur réalité. L’analyse
  • locatif, et enfin les contraintes multiples imposées tant par les pouvoirs publics que par la municipalité de Lattaquié aux auto-constructeurs ou aux petits promoteurs privés (gel du foncier, plans d’aménagement urbain non publiés, difficultés d’obtention
  • Normes et pratiques des instances locales dans la Chine urbaine : sociologie d'un comité de résidents à Pékin
  • Asie de l'Est
  • Comité de résidents
  • sein de la société urbaine chinoise et les transformations successives de leur statut, de leurs responsabilités, de leur architecture interne, de leurs liens avec l'appareil de l'État et du Parti depuis le milieu du XXè siècle. L'auteur s'efforce
  • Cette thèse a pour objet de décrire et d'analyser le fonctionnement effectif d'un comité de résidents à Pékin, comité au sein duquel une enquête ethnographique a été menée pendant deux ans. Le mémoire retrace la genèse des comités de résidents au
  • surtout de saisir la façon dont les membres de cette instance locale interprètent, en interne, et de façon variable selon les situations, les demandes et les directives qu'ils reçoivent des échelons supérieurs, les obstacles et les difficultés qui se
  • posent à leur réalisation, les évaluations dont elles font l'objet de la part des différents acteurs concernés - les bureaux de quartiers et les résidents - afin de sélectionner les tâches à accomplir effectivement et les moyens pertinents pour y parvenir
  • . Loin de décrire le fonctionnement officiel des comités de résidents, le mémoire explore donc les pratiques de travail observées au quotidien ainsi que les principes et les normes situés qui les orientent ; il tente de reconstituer "ce qui importe" pour
  • les membres du comité de résidents, en fonction de leur appréciation des circonstances, de la façon dont des demandes plurielles émanant d'acteurs sociaux très différents se rencontrent ou au contraire s'opposent, des initiatives qui sont à leur portée
  • Université de Pékin
  • Une ethnographie de la folie à Yaoundé : la rue, le politique et la clinique
  • mise, recours aux ethnomédecines et à toutes sortes de thérapies religieuses face à un Etat dont le mode de saisie des problèmes de santé mentale repose en très grande partie sur des politiques d'inimitié et d'indifférence. . .
  • Ce travail propose une ethnographie de la folie à Yaoundé dont la perspective est celle d'une sociologie phénoménologique. Plus simplement, il décrit les médiations, les modalités et l'opérativité de la réalité sociale qu'est la folie; il essaye de
  • débusquer et de rendre compte de « l'intelligibilité pratique» des actes et des discours produits par les acteurs, à différents niveaux, au sujet de ce phénomène. L'entrée se fait à partir d'une articulation de trois principaux points, tous intimement liés à
  • savoir: la «rue », la clinique et le politique. Ils suggèrent non seulement les scènes, notamment dans l'espace public, où se manifeste le phénomène de la folie par exemple par des pratiques de dénudation, d'exposition corporelle sur des modes obscènes et
  • dégradants, de copulation publique et de viols (notamment en lien avec les économies occultes. . . ), mais aussi les discours qui se saisissent de ce dernier et exemplifient les différents modes de connaissance des « membres », dans une large configuration
  • qui intègre à la fois cette catégorie qu'on désigne, pour des besoins de commodité, « l'homme de la rue », et les acteurs politiques institutionnels. Sont également décrites et analysées quelques-unes des formes de prises en charge de la folie. De même
  • les a accueillis. Avec ces mesures, l'Université de Cuyo prend une distance par rapport à la tradition de la protection sociale inspirée de l'État Providence, car deux exceptions aux principes républicains sont mises en place: le principe de color
  • Depuis 2003, l'Université Nationale de Cuyo mène une politique de discrimination positive sans précédent en Argentine, le Programme de bourses pour des communautés huarpes et des établissements-internat. Ce programme d'accueil et de soutien scolaire
  • est adressé à des élèves des régions rurales les plus isolées de la province de Mendoza. La moitié des bénéficiaires en sont des Indiens des communautés huarpes, une ethnie considérée comme «disparue» par certains chercheurs de l'Université même qui
  • -blindness et celui des politiques universalistes. Étant donné que faire des exceptions implique l'exigence de se justifier, et que le rapport à l'ordre normatif doit être soigneusement formulé afin que l'exception ne soit pas considérée comme une simple
  • infraction, comment les acteurs du programme rendent-ils acceptables, compréhensibles et justifiables ces mesures ? La recherche porte sur la compréhension et la catégorisation des acteurs ainsi que sur les conditions institutionnelles de la mise en place des
  • politiques de discrimination positive. Mon travail montre que, si les responsables et les enseignants traitent les boursiers comme des nouveaux arrivants spéciaux, qui ont besoin d'un accueil d'exception, ceux-ci se présentent comme des ethnographes, des
  • Universidad de Buenos Aires
  • Commerce et gestion de l'espace urbain à Dakar : enjeux, logiques et stratégies des acteurs
  • collectivités de proximité, la mairie de Dakar et l’Etat central sur fond de rivalités politiques, nourries par les conflits d’intérêts privés mis en concurrence. Les opérations de déguerpissement érigées en mode de régulation de l’espace urbain par les
  • Cette thèse est une contribution à la compréhension des nouvelles dynamiques urbaines liées aux activités commerciales dans les villes des Suds et tout particulièrement à Dakar. L’entrée privilégiée est celle des acteurs qui sont impliqués
  • directement ou indirectement dans les activités commerciales. Compte tenu de la place importante qu’elles occupent dans l’économie et dans l’espace urbains et la multitude d’acteurs qu’elles mobilisent, ces activités offrent un cadre pertinent d’analyse des
  • processus d’appropriation de l’espace et des mutations urbaines en cours. Cette thèse révèle que les activités commerciales s’insèrent dans l’espace dakarois sous de multiples formes : commerce de rue, marchés, centre commercial. Mais l’absence d’une
  • politique cohérente d’aménagement de l’espace urbain établit le commerce comme un défi pour la gestion urbaine. Dans ce contexte, la décentralisation qui aurait pu contribuer au développement harmonieux de la ville, a, plutôt, exacerbé les clivages entre les
  • collectivités locales ne sont pas parvenues à résoudre le problème de l’occupation des rues par les marchands. Ces derniers préfèrent rester dans la rue plutôt que de regagner les centres commerciaux construits par la mairie de Dakar pour les recaser. Cette
  • Cette thèse analyse les causes et les impacts de l'urbanisation et de la gentrification rurale dans trois municipalités de l'état de Morelos, au Mexique, ainsi que les stratégies de reproduction que mobilisent les habitants originaires dans ce
  • contexte, Nous examinons deux types de causes de l'urbanisation et de la gentrification rurale, ceux qui, « du côté de la production », créent l'offre d'espaces gentrifiés, el ceux qui, « du côté de la consommation », encouragent la demande de ces espaces
  • . Quant aux impacts de cette urbanisation et gentrification rurale sur les habitants originaires, ils sont, de façon générale, positifs en termes économiques, encourageant lU1 ancrage des habitants ù leurs localités d'origine à partir de la création
  • d'emplois (notamment dans les services), mais négatifs en termes sociaux et environnementaux. D'autre part, nous analysons les stratégies de reproduction agricoles, foncières et non agricoles que mobilisent les habitants originaires dans ce contexte
  • d'urbanisation et de gentrification rurale. Ainsi, nous montrons qu'il y a une expansion des stratégies non agricoles - notamment l'adoption d'emplois non agricoles et l'accroissement de la scolarisation - qui ont des impacts sur les stratégies agricoles, surtout
  • en ce qui concerne la diminution de la participation de la main-d'œuvre familiale aux activités agricoles el l'augmentation du poids de la main-d'œuvre agricole salariée, ainsi que sur les stratégies foncières, encourageant la vente et la mise en
  • Gestion de l'eau
  • recomposition des instances étatiques au sein de la ville. Les stratégies et les pratiques scalaires des acteurs locaux et de la population lors des négociations sur le développement des réseaux unitaires témoignent des évolutions de la relation entre l’État et
  • Cette thèse analyse les évolutions liées à l’introduction des réformes néolibérales dans le secteur de l’eau à partir des histoires urbaines de trois quartiers périphériques de l’agglomération du Grand Khartoum. Articulé autour de la transition
  • depuis des systèmes d’approvisionnement et d’accès à l’eau locaux vers les réseaux d’adduction d’eau centraux et publics, ce travail privilégie une approche scalaire et temporelle qui met en évidence la recomposition des relations de pouvoir liées aux
  • infrastructures et au contrôle de la ressource. Cette approche met en évidence les négociations multiples qui se jouent autour de l’eau. Dans un premier temps, l’analyse d’une politique scalaire descendante de l’acteur gouvernemental, la Khartoum State Water
  • Corporation (KSWC) contribue à la mise en place d’organisations locales de l’approvisionnement en eau par une association ou les comités populaires. Cette politique s’appuie et renforce les catégorisations de l’espace et de service discriminantes dans lesquels
  • s’intègrent d’autres acteurs de l’approvisionnement et de l’accès à l’eau (ONG, gestionnaires locaux, population). Dans un second temps, l’intensification des réformes néolibérales entraîne la restructuration du service au niveau de l’agglomération
  • Université de Fribourg (Suisse)
  • Sociologie des sans-papiers : processus d’illégalisation des migrant.e.s et expériences clandestines (Paris, Buenos Aires, Montréal)
  • migratoire doit dans un premier temps être comprise comme un processus historique d’illégalisation des mobilités migrantes par l’institution frontière. Un tel processus prend racines dans la constitution des Etats-nations, puis des politiques migratoires
  • Cette thèse porte sur les migrants illégalisés, étrangers dont la présence sur un territoire national est en contradiction avec la législation sur le séjour des extranationaux, dans trois pays : la France, l’Argentine et le Canada. L’illégalité
  • qu’ils mettent en œuvre. S’il est important de prendre en compte les spécificités historiques et géographiques propres à chaque pays, cette perspective donne à voir dans chaque cas la construction progressive d’un « espace de la clandestinité migratoire
  • ». À partir d'une ethnographie fine, ce travail se propose dans un second temps faire la sociologie des pratiques, procédures, usages, opérations, autrement dit des tactiques des acteurs qui évoluent dans ces espaces. Se découvrent alors des lieux où
  • temples romains, la population locale y voit une Qalaa (citadelle) arabe. Entre la romanité et l’arabité du site, l’État libanais a opté pour sa dimension phénicienne qui affirme que les Libanais sont les descendants des Phéniciens. Avec la remontée du
  • enjeu géopolitique. La construction nationale a approprié le regard orientaliste pour postuler une identité libanaise assise sur des mythes fondateurs ; elle a mobilisé les Libanais autour des valeurs communes de la nation afin de diluer les identités
  • communautaires. La guerre civile a réactualisé ces identités et les communautés se sont emparées de leurs particularismes religieux au profit des acteurs divers qui s’affrontent au Moyen Orient et qui instrumentalisent la carte communautaire libanaise dans leurs
  • confrontations. Le Liban a traversé deux périodes de construction identitaire : nationale et communautaire ; chacune de ces périodes a sécrété un patrimoine particulier. À Baalbek, ville connue par l’Occident à travers les récits des voyageurs, la construction
  • nationale désigne le site archéologique comme patrimoine national. Or, ce site se caractérise par une sédimentation de couches culturelles qui sollicite une lecture patrimoniale différente selon des échelles : alors que le regard occidental y voit des
  • pouvoir communautaire chiite dans la ville, un nouvel objet patrimonial émerge : le mausolée de Sit Khawla répond par son référentiel identitaire et la dynamique économique qu’il induit dans la ville, aux aspirations de la population locale recomposée