inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (30 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • Asie de l'Est
  • relations familiales face aux structures de genre, de classe et dans le cadre institutionnel du rapport entre État, marché et famille. Nous constatons que l'État produit et institutionnalise les politiques de logement, et joue par-là un rôle central dans la
  • dans la redistribution immobilière au sein de la famille et du couple à l'occasion d'événements liés au logement et d'événements familiaux. Nous examinons la question de la régulation par l'État des conflits familiaux ainsi que la restructuration des
  • genèse et la régulation des conflits familiaux, notamment lors d'événements du logement sous l'impact des politiques de logement d'État. Nous revenons sur le fait que l'État, le marché et la famille sont tous impliqués aussi bien dans les pratiques des
  • individus et des familles relatives au logement que dans les politiques du logement et les régulations de l'État. Nous montrons ainsi leurs effets sur les rapports patrimoniaux et les liens familiaux, ainsi que sur la production des inégalités d'accès au
  • Le prix de l'immobilier a considérablement augmenté depuis les années 2000 dans les grandes villes chinoises, à Shanghai en particulier. Le nombre de procès familiaux et conjugaux relatifs au patrimoine immobilier s'est accru rapidement ces
  • dernières années. Basée sur des dossiers judiciaires et des enquêtes de terrain menées au sein d'un tribunal et d'un cabinet d'avocat à Shanghai en 2013 et 2014, cette thèse porte sur l'étude des pratiques et des conflits relatifs au patrimoine immobilier
  • Régénération urbaine des quartiers péricentraux de Beyrouth : le cas de Zokak el-Blat (1850-2013)
  • bâti, du pacte social qui régit les relations de ses habitants ainsi que de la structuration de sa morphologie urbaine. Le rapport de force prévalant entre les secteurs privé et public, ainsi que le rôle et l’autorité de l’État face aux différentes
  • de ses services urbains et de sa qualité de vie. Pourtant, malgré l’état de crise sécuritaire latent et bien au-delà de la crise économique mondiale, d’innombrables chantiers continuent de s’y développer. De par leur vulnérabilité aux dynamiques en
  • s’appuie d’une part sur une approche historique et contextuelle visant à étudier les périodes de structuration urbaine moderne de la ville de Beyrouth et ce, en fonction de critères relevant de la constitution du rôle culturel du quartier, de son patrimoine
  • Les quartiers de la première couronne urbaine qui entourent le centre historique de Beyrouth connaissent actuellement une régénération spontanée – par opposition à celle planifiée du centre-ville attenant – qui se caractérise par de fortes
  • inégalités socio-économiques, des politiques sectaires territorialisées, une fragmentation de l'espace urbain, etc. La ville, qui porte encore en elle les stigmates d’une guerre civile pourtant terminée depuis près d’un quart de siècle, connait un net recul
  • cours et mentionnées ci-dessus, les zones péricentrales qui se sont développées à partir de la moitié du XIXème siècle sont particulièrement intéressantes à observer. Le quartier de Zokak el-Blat en constitue l’exemple le plus représentatif des
  • Le Yangzi, du fleuve à la région ? : les recompositions spatiales de l'urbain et les politiques d'aménagement d'un grand bassin hydrographique
  • Asie de l'Est
  • « Trois Chine », où le niveau de développement gagne le territoire graduellement depuis les régions littorales vers les régions intérieures. Face au défi de la recomposition territoriale, l'État chinois et les acteurs de l'aménagement du territoire
  • interroge le rôle des acteurs de l'aménagement du territoire en Chine, à travers les recompositions spatiales du bassin du Yangzi et ses caractéristiques politico-socio-économiques: travaux hydrauliques, édification des régions urbaines, recomposition
  • Premier grand fleuve de Chine, le Yangzi s'étend d'ouest en est sur 6300 km, drainant un bassin hydrographique de 1,8 million de kilomètres carrés et concentrant plus de 400 millions d'habitants. Ce bassin illustre les disparités régionales des
  • s'efforcent de conférer au Yangzi la fonction fondamentale d'équilibrer un territoire fragmenté, à travers la diffusion du développement des régions deltaïques vers les régions intérieures, et ce, afin de renforcer le pouvoir central et l'unité du pays. Cette
  • fonction dite de « fleuve- région» permettra-t-elle que le Yangzi devienne un vecteur transversal capable d'absorber les disparités économiques régionales et de rendre plus cohérent l'ensemble du bassin? En privilégiant une analyse régionale, ce travail
  • industrielle et développement du réseau de transport.
  • La concession française de Tianjin : une histoire connectée de l 'expansion des concessions étrangères en Chine (1846-1946)
  • Asie de l'Est
  • , dans une deuxième partie, à Shanghai et Hankou. La mise en perspective de ces trois villes dévoile les principes et conditions dans lesquels évoluent les impérialismes étrangers en Chine, du rôle moteur joué par leur compétition mutuelle aux mécanismes
  • d’échange et d’accommodement avec les fonctionnaires officiels et les citadins chinois. Elle révèle également la difficile posture et la faiblesse de l’Etat central avant et après la Révolution de 1911, ainsi que la complexité des rapports entre autorités
  • Cette thèse cherche à offrir de nouveaux éclairages sur le déploiement territorial des concessions étrangères en Chine aux XIXe et XXe siècles. Bien que la période étudiée s’étende de 1846 à la rétrocession des dernières concessions en 1946, un
  • accent particulier est placé sur la décennie 1910 qui annonce l’essoufflement définitif des logiques expansionnistes. La première partie s’articule autour de l’analyse du projet d’extension mené par la Municipalité française de Tianjin de 1902 à 1946 dans
  • le quartier de Laoxikai 老西開. Cet exemple emblématique sert de pilier et de tremplin pour l’écriture d’une histoire connectée de l’expansion des concessions étrangères. Le cas d’étude centré sur Tianjin permet de structurer la réflexion qui s’élargit
  • nationales et locales. Elle représente enfin un observatoire privilégié d'une frange de la société chinoise des ports ouverts dont les modes d’expression et de contestation connaissent un tournant significatif durant les années 1910. La mise en connexion de
  • Industrie et développement territorial : l’insertion des sociétés agro-industrielles dans le Delta et la Basse Vallée du fleuve Sénégal (rive gauche)
  • Afrique de l'Ouest
  • espace d’approvisionnement et de commercialisation. Ces entreprises contribuent très peu au développement du Delta et de la basse Vallée. Le rôle prépondérant de Dakar au détriment de Saint Louis, les incohérences des politiques foncières et de
  • particulièrement des tensions entre les agro-industries et les populations hôtes. D’où la nécessite pour les entreprises d’adopter la politique de RSE, mais aussi pour l’État, de réformer le foncier. La prise en compte des agro-industries dans les plans de
  • L’objectif de la thèse est d’étudier l’insertion des agro-industries dans les territoires et surtout leur contribution au développement local et régional. Nos recherches ont été effectuées dans le Delta et la basse vallée du fleuve Sénégal (région
  • de Saint Louis du Sénégal). L’étude des entreprises (CSS, SOCAS et GDS) situées dans notre zone d’étude a mis en évidence certains lieux stratégiques : le Delta et la basse Vallée (espace de production), la région de Dakar et l’international comme
  • développement régional ainsi que le contexte international et sous-régional (concurrence et fraude) sont autant de facteurs qui expliquent l’impact limité des agroindustries dans notre zone étude. Notre étude révèle aussi que les prises de terres cristallisent
  • Université de Saint-Louis (Sénégal)
  • La construction d'une métropole dominante - Le problème de l'étalement urbain dans la région Damascène (Syrie)
  • tenant compte de la situation de Damas et le rôle qu’elle joue au niveau de la Syrie (comme la capitale d’un pays très centralisé), notre travail vise à comprendre : comment les espaces agricoles de son oasis (la Ghouta) se trouvent menacés par
  • l’étalement urbain, alors que l’Etat semble prendre en considération l’importance vitale de ces espaces ? En s’appuyant sur plusieurs études réalisées en Syrie et en France, des données récoltées à partir des institutions syriennes, ce travail repose sur
  • De nos jours, l’étalement urbain est devenu une préoccupation grandissante tant pour les institutions concernées (surtout les collectivités territoriales) que pour les chercheurs qui sont en quête d’analyser les facteurs favorisants ce type
  • d’urbanisation, ainsi que les effets qui en découlent. Ce travail de doctorat s’intéresse à l’étalement urbain dans la région Damascène (en Syrie), un phénomène qui s’accélère au fil des années en menaçant les espaces agricoles de la Ghouta (l’osais de Damas). En
  • l’hypothèse suivante : la région damascène, comme le reste des métropoles nationales, est soumise aux conditions générales de l’étalement urbain, ce phénomène s'explique aussi et principalement par d'autres éléments, qualifiés de « spécificités Damascènes
  • ». Donc, au-delà d’une simple approche qui s’appuie sur les deux facteurs (démographique et économique), la particularité de cette étude se réside dans d’autres facteurs importants liés au contexte politico-administratif, mais aussi au contexte
  • Une géographie de la pauvreté à Jakarta : Espaces de la pauvreté et places des pauvres dans une métropole contemporaine
  • Espace de la pauvreté
  • cet espace urbain, au gré des rapports de force en œuvre. Au-delà de la pauvreté en tant qu'état, il s’agit de prendre en compte les parcours individuels et collectifs liés au phénomène, en les insérant dans les trajectoires des lieux – depuis
  • l’échelle du quartier à celle de l’aire métropolitaine. Plus que les seuls enjeux de définition, ce travail examine le rôle des représentations et des intérêts des groupes stratégiques dans la production de politiques urbaines profondément ancrées dans les
  • Fondée sur une démarche de terrain qualitative, cette thèse propose une analyse géographique de la pauvreté urbaine dans une des plus grandes villes du monde. La métropole de Jakarta, agglomération de plus de vingt millions d’habitants, s’affirme
  • comme ville vitrine de la croissance économique de l’Indonésie et comme point relais de la mondialisation, où la pauvreté n’aurait, en somme, plus lieu d’être. Pourtant, en augmentant les situations de vulnérabilité de certaines populations, les
  • dynamiques urbaines en œuvre contribuent à la mise sous tension de l’espace urbain. L’entrée par le concept de pauvreté en géographie permet de saisir la diversité des positions sociales et spatiales qui se conjuguent, se concurrencent et se négocient dans
  • idéologies dominantes, le néolibéralisme urbain notamment. Enfin, l’analyse croisée de plusieurs types d’espaces de la pauvreté à Jakarta et à Bekasi montre les disparités en termes d’appropriations et de pratiques de l’espace urbain. Ainsi, au-delà d’une
  • Les juifs de Smyrne a la fin du XIXeme siecle et au debut du XXeme siecle : de l Etat pluri-national a l Etat nation
  • Religion, Etat et Societe : trente cinq ans de secularisme, secularisation et desecularisation chez les catholiques de Ho Chi Minh -Ville (1975-2009)
  • Ho Chi-Minh Ville - Vietnam - Asie du Sud-Est - Asie - Eglise et Etat - Secularisation - Culture religieuse
  • Les Grecs de Turquie : processus d extinction d une minorite de l age de l Etat-nation a l age de la mondialisation
  • Les mecanismes d integration de la diaspora armenienne : Alfortville, Marseille, Los Angeles, Beyrouth
  • Alfortville - Marseille - Los Angeles - Beyrouth - France - Etats-Unis - Liban - Europe - Amerique du Nord - Moyen-Orient - Europe - Amerique - Moyen-Orient - Femmes - Conditions Sociales - Discrimination sexuelle - Espaces publics - Travail
  • Gallery de La Tremblaye, Nadine
  • IEP de Paris
  • France ; Etats-Unis ; Liban
  • Yazd - Iran - Algerie - Egypte - Inde - Maroc - Etat-Unis - Moyen-Orient - Moyen-Orient - Developpement Durable - Habitat - Gestion des Ressources - Services des Eaux - Hydrologie Urbaine - Urbanisme - Jardins
  • Iran ; Algérie ; Egypte ; Inde ; Maroc ; Etats-Unis
  • Les evolutions de la danwei dans la Chine des reformes : une analyse des changements de la societe urbaine (1978-2004)
  • Chine - Asie orientale - Asie - Danwei - Sociologie urbaine - Etat
  • Le lycee de Galatasaray (1868-1923) : histoire sociologique d une institution scolaire
  • Istanbul - Turquie - Moyen-Orient - Moyen-Orient - Education et Etat - Sociologie de l education - Programmes d etudes - Empire ottoman
  • La question du logement dans la ville chinoise au coeur des mutations urbaines : une sociologie des nouveaux modes d'habiter entre héritage et modernité : le cas de Pékin
  • Asie de l'Est
  • Mode de vie
  • S'appuyant sur des expériences de recherche et des théories issues de la sociologie urbaine occidentale, états-unienne et chinoise, la thèse contribue à la compréhension des mutations de la société urbaine chinoise à travers l'observation de la
  • question du logement à Pékin vu du côté des accédants à la propriété. Favorisé par les réformes, l'expansion et la privatisation du secteur immobilier semble répondre à l'enthousiasme de ménages de plus en plus nombreux pour accéder à ces nouveaux espaces
  • privés de prospérité. En quête de "bonne existence" et de distinction sociale, disposées à changer profondément leurs modes de vie et à s’éloigner du centre, les classes moyennes émergeantes participent activement, avec des résultats plus ou moins heureux
  • , à la transformation de la Chine urbaine contemporaine. L’enquête, à la fois sémantique (glossaire), ethnographique (observation), visuelle (photographies) fait des récits de vie et des conversations in situ sa matière première.
  • Asie de l'Est
  • (encadrées par l'État central, décentralisées aux échelons locaux, en lien avec des acteurs privés) d'une part, et des mutations des perceptions des citadins de la classe moyenne, bénéficiant de temps libre, de moyens économiques et matériels d'autre part
  • Cette thèse étudie les dynamiques touristiques, contemporaines des réformes, dans les espaces ruraux de la mégalopole du delta du Yangzi. Le processus du tourisme dans les espaces ruraux est étudié au regard des politiques de modernisation rurale
  • . Les pratiques touristiques ont été envisagées du point de vue de l'expérience des touristes et des motivations de départ. Les campagnes constituent une forme originale de tourisme, dont les aménagements se déclinent selon quatre types : bourg, village
  • à des lieux balisés, contribuent aux dynamiques spatiales et économiques de la région du delta du Yangzi, dominée par la métropole de Shanghai. Par ailleurs, le tourisme dans les campagnes participe à la construction de territorialités des provinces
  • et des municipalités.
  • Normes et pratiques des instances locales dans la Chine urbaine : sociologie d'un comité de résidents à Pékin
  • Asie de l'Est
  • Comité de résidents
  • sein de la société urbaine chinoise et les transformations successives de leur statut, de leurs responsabilités, de leur architecture interne, de leurs liens avec l'appareil de l'État et du Parti depuis le milieu du XXè siècle. L'auteur s'efforce
  • Cette thèse a pour objet de décrire et d'analyser le fonctionnement effectif d'un comité de résidents à Pékin, comité au sein duquel une enquête ethnographique a été menée pendant deux ans. Le mémoire retrace la genèse des comités de résidents au
  • surtout de saisir la façon dont les membres de cette instance locale interprètent, en interne, et de façon variable selon les situations, les demandes et les directives qu'ils reçoivent des échelons supérieurs, les obstacles et les difficultés qui se
  • posent à leur réalisation, les évaluations dont elles font l'objet de la part des différents acteurs concernés - les bureaux de quartiers et les résidents - afin de sélectionner les tâches à accomplir effectivement et les moyens pertinents pour y parvenir
  • . Loin de décrire le fonctionnement officiel des comités de résidents, le mémoire explore donc les pratiques de travail observées au quotidien ainsi que les principes et les normes situés qui les orientent ; il tente de reconstituer "ce qui importe" pour
  • les membres du comité de résidents, en fonction de leur appréciation des circonstances, de la façon dont des demandes plurielles émanant d'acteurs sociaux très différents se rencontrent ou au contraire s'opposent, des initiatives qui sont à leur portée
  • Université de Pékin
  • Vie quotidienne et pouvoir dans trois quartiers de Pékin : une microsociologie politique comparée des modes de gouvernement urbain au début du 21e siècle
  • Asie de l'Est
  • alors le lieu où les individus construisent leur propre domination, un lieu où s'observe la formation locale de l'État, un lieu de plus en plus connecté à l'image sociale de la « vie bonne ».
  • Cette thèse propose une réflexion sur l'exercice du pouvoir à partir d'enquêtes effectuées dans trois quartiers contrastés de Pékin (2007-2009). Cette approche « par le bas » s'intéresse à la vie quotidienne en croisant microsociologie urbaine et
  • politique comparée. Le quartier, site de pouvoir, est traversé par différentes formes d'hétéro-contrôle (politiques publiques), de contrôle social (normes) et d'autocontrôle. L'espace d'un quartier se construit sur la base d'interactions et de mises en scène
  • des habitants, producteurs d'arts de faire et de conventions, mais aussi des travailleurs, notamment les agents du comité de résidents. Cette instance, qui ne relève pas officiellement de l'administration, est au cœur de la réforme de l'action publique
  • de construction des communautés de quartier (shequ). Maillon essentiel du contact entre les habitants et la chaîne de l'administration, elle constitue un type particulier de street-level bureaucracy. La domination s'établit à un double niveau, à
  • partir des ambitions étatiques de construction d'une métropole internationale abritant des citadins « modernes et civilisés », mais aussi à partir des désirs de la population (confort, ordre, stabilité). Cet agencement d'intérêts différents a convergé
  • Inégalités et (in)justices spatiales à Maputo : pratiques des services urbains (Mozambique)
  • citadins, permettant l’expression et le débat publics. Cette approche du politique mit en lumière la permanence de pratiques de pouvoir autoritaires, construites sous le régime de l’Etat-Parti.
  • Cette thèse de doctorat porte sur la justice et l’injustice spatiales à Maputo, analysées au prisme du traitement public et de l’expérience citadine des inégalités d’accès aux services urbains (eau potable, déchets ménagers). L’absence d’expression
  • des sentiments d’injustice des citadins dans des registres de l’action collective a amené l’auteur à diriger ses travaux sur la production de l’action publique associée au référentiel du développement, ainsi que le rapport des citadins au politique. Le
  • politique fut approché sous l’angle des structures de pouvoir municipales et des pratiques de contrôle politique qui y prévalaient. Une attention particulière fut consacrée aux dispositifs publics dont pouvaient s’emparer les acteurs non politiques, dont les
  • La rurbanisation et la mutation socio-spatiale en Syrie : le développement des villages de montagne dans l'arrière pays de Lattaquié
  • Migration de retour
  • de l'exploiter pour satisfaire les besoins vitaux, et d'autre part, du fait que la région de Lattaquié représente la région d'origine du pouvoir politique. L'état Ba'thiste a suivi ses démarches pour intégrer les habitants de Lattaquié, zone
  • Nos recherches sont basées sur l'étude des villages montagnards de Lattaquié qui étaient, à partir des années 1960, le théâtre d'un mouvement intense d'émigration résultant, d'une part, de la pauvreté des terres agricoles et donc de l'impossibilité
  • minoritaire sur le plan national, au sein des autres régions dont les habitants représentent la majorité ethnique en Syrie. Ces dernières années, suite au développement survenu dans ces villages, beaucoup d'habitants ont quitté les lieux d'accueil pour revenir
  • à leur village natal.Les migrants de retour, après avoir ramené des fonds et s'être adaptés aux particularités d'urbanité, ont transformé les campagnes à tous les niveaux. Ce nouveau type de vie, apporté par les revenants à leurs villages d'origine
  • avec beaucoup de modifications sociales, a conféré une nouvelle forme aux villages de la campagne montagnarde de Lattaquié, différentes de la situation antérieure de ces villages et plus précisément avant l'arrivée du parti Ba'th au pouvoir dans les
  • années 1960.Pour connaître la configuration actuelle de la campagne montagnarde de Lattaquié, il est nécessaire de poser la question suivante : Dans quelle mesure la transformation de la vie sociale dans les villages de montagne de Lattaquié influence-t