inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (3 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • Une anthropologie de l'ordinaire du trafic de drogue à Ciudad Juarez (Mexique) et El Paso (Etats-Unis)
  • Mexique; Etats-Unis
  • l’histoire régionale du trafic de drogue. La thèse met en relief le rôle de l'État mexicain comme fer de lance du mouvement social de légitimation du narcotrafic. Il traça le chemin : instrumentaliser cette manne était possible ; il sema cette idée – via
  • Cette thèse s’intéresse à l’ordinaire du trafic de drogue à Ciudad Juárez-El Paso et se donne un double objectif. Comprendre le phénomène de compénétration du trafic de drogue et d’un espace social frontalier dans sa profondeur historique, décrire
  • cette compénétration au ras du sol, au présent. Cette recherche propose d'examiner le trafic de drogue en tant que champ de relations sociales complexes par le biais desquelles il perdure et se transforme. Elle tente d’épouser cette complexité en
  • croisant les points de vue de personnages. L’analyse qui porte principalement sur trois moments charnières – les années 1930, 1980 et 2000 – s’efforce de nouer en un récit trois fils, trois histoires qui s’éclairent les unes les autres. Le premier fil est
  • l'exemple et la contrainte – qu'il était rationnel de tirer son parti du crime. La seconde histoire incorporée dans la trame du récit est celle, individuelle, d’une multitude de protagonistes. D’un portrait à l’autre, les points de vue de mes interlocuteurs
  • produisent une manière d’histoire orale à plusieurs voix et commencent d’éclairer un même moment historique, en actes. La thèse revient aussi sur le conflit armé qui fit plus de 10 000 morts à Ciudad Juárez entre 2008 et 2011. L’histoire de cette enquête, une
  • Mexique; Etats-Unis
  • Maestros de Oaxaca : ethnographie post-exotique des pratiques et espaces politiques locaux au Mexique
  • Cette thèse propose une analyse des liens entre enseignants, populations locales et État au sein d’une configuration locale mexicaine, Oaxaca. Les « maestros », opérateurs privilégiés de la médiation politique, membres d’un syndicat qui constitue un
  • contre-pouvoir important face au gouvernement local, relais historiques de l’État via l’institution scolaire, occupent une position spécifique et ambivalente au sein de la configuration politique mexicaine. Du plantón aux écoles, des festivités
  • donc un éclairage empirique, historique et critique sur la médiation et la politique contestataire au Mexique. Elle sonde les reconfigurations des canaux qui lient l’État et la population, s’intéresse aux processus de redéfinition des contours de la
  • culturelles locales aux instances municipales coutumières, ils se situent au cœur de l’actualité des négociations et déclinaisons contemporaines de la « modernité » politique. Croisant les travaux de l’anthropologie et de la science politique, cette recherche
  • s’attache aux lieux et à la trame concrète des relations politiques qui impliquent ces maestros, elle en explore les articulations et les imbrications, entre espaces syndicaux et villageois, mouvements indiens et sphère éducative. Cette contribution apporte
  • nation et de la citoyenneté à l’heure du néolibéralisme et du multiculturalisme. Liant exigence théorique et souci épistémologique, l’écriture de cette thèse, nourrie d’un important socle ethnographique, donne accès à des aspects inédits des réalités
  • Université de Montréal
  • Entre corps invaincus : les luttes rituelles de Zitlala au Mexique
  • À Zitlala, dans l’État du Guerrero au Mexique ont lieu, plusieurs fois par an, différents combats rituels où les protagonistes s’affrontent à coups réels. Présentés dans les années soixante-dix comme « tradition en perdition », ils connaissent
  • aujourd’hui un regain d’intérêt à l’intérieur duquel s’élaborent de nouvelles significations. À la croisée de l’histoire et de l’anthropologie, cette thèse analyse ces combats à partir d’une exploration autour de trois axes. Le premier, politico-historique
  • , s’intéresse au contexte pour comprendre cette pratique corporelle dans l’épaisseur du temps long et au-delà d’une approche première qui les réduirait à des singularités locales. Le deuxième axe présente une ethnographie de sept combats (dont deux disparus dans
  • les années 1980), eux-mêmes resitués dans le contexte plus général de jeux d’affrontements paysans. Le troisième axe de cette recherche est dirigé vers la matérialité de ces combats et l’étude des interactions corporelles et leurs effets subjectivants