inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (26 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • Le discours hygiéniste et la mise en ordre de l'espace urbain de Fortaleza, au Brésil
  • Cette thèse analyse les transformations de l'espace urbain qui ont eu lieu depuis la moitié du XIXe siècle dans la ville de Fortaleza - capitale de l'état du Ceará - à partir du discours médical-hygiéniste. La transformation urbaine qui s'est
  • produite s'insère dans un contexte international d'hégémonie du discours médical qui prêchait l'hygiène et l'assainissement des villes. Ces idées ont eu un rôle fondamental dans le processus de formation et d'ordonnancement de l'espace urbain. Pour
  • comprendre et expliquer la constellation d'idées et de pratiques il a fallu étudier le rôle du médecin dans l'élaboration d'une nouvelle forme de penser la ville à partir de l'hygiène et de la santé, l'application et l'adaptation des modèles d'hygiène et
  • d'urbanisation européens - principalement français -, inventoriant les actions réactives et préventives de l'Etat pendant les sécheresses et les épidémies ; les politiques de prévention contre les maladies et les campagnes contre les épidémies. La Géographie
  • a contribué à comprendre le rôle des idées et à l'impact des changements de mentalité pour la génération de nouvelles configurations territoriales et des paysages géographiques. La diffusion de théories médicales entre la population et les gouvernants a eu un
  • effet significatif dans l'ordonnancement des villes brésiliennes.
  • Lopes de Lima, Maria Clelia
  • Identité régionale et construction nationale en Amérique latine. La ville seconde au Mexique (Guadalajara) et au Pérou (Arequipa), des années 1880 aux années 1920
  • Etat-nation
  • S’inscrivant dans le champ désormais classique de la construction nationale, cette thèse a pour principal objectif de mettre en lumière le rôle joué par les régions dans le processus de consolidation de l’État-nation en Amérique latine, au tournant
  • des XIXe et XXe siècles (1880-1920). La thèse entend démontrer que, si cette période correspond dans tous les pays d’Amérique latine à un moment de forte centralisation du pouvoir central, c’est également une période d’importante redéfinition des
  • identités régionales et de leur participation dans les destins nationaux. Pour mener à bien ce projet d’interprétation des évolutions politiques contemporaines de l’Amérique latine, l’analyse doctorale propose une comparaison du discours politique et des
  • arguments émis par les élites de Guadalajara, au Mexique, et d’Arequipa, au Pérou, à partir d’une révision systématique et détaillée de la presse régionale publiée dans les deux villes.
  • « Back to Tenochtitlan » : Migration de retour et nouvelles maquiladoras de la communication : Le cas des jeunes migrants employés dans les centres d’appel bilingues de la ville de Mexico
  • Migration de retour
  • Si les centres d'appel constituent une porte d'entrée sur le marché du travail pour de plus en plus de jeunes issus du système universitaire mexicain, ils jouent le même rôle pour un autre type de population : les jeunes migrants de retour en
  • provenance des États-Unis et du Canada. Parmi eux, on retrouve un nombre important de jeunes Mexicains qui appartiennent à cette catégorie intermédiaire que les spécialistes de la migration ont défini comme génération 1.5. Véritables symboles du tournant
  • sécuritaire de la politique migratoire américaine après 1986, ils font partie de ces 2.1 millions de mineurs Mexicains qui n'ont jamais eu accès à un statut légal depuis qu'ils sont arrivés dans leur «pays d'accueil». À partir d'entretiens biographiques et
  • d'une étude ethnographique prolongée auprès de ce groupe, nous avons cherché à comprendre les raisons qui expliquaient leur retour vers le Mexique. Si certains d'entre eux n'ont pas eu le choix dans cette décision, d'autres intègrent cette catégorie de
  • retours dits «volontaires». Plus qu'un véritable choix, cette bifurcation dans leur trajectoire biographique est une réponse à la situation d'enfermement social, économique et physique à laquelle se retrouvent confrontés les immigrants illégaux aux États
  • -Unis. De retour au Mexique, ils intègrent en nombre les centres d'appel bilingues offshore où leur expérience migratoire leur permet de palier le manque de diplômes qui les caractérisent presque tous. Si le fait que ce secteur soit à la recherche
  • La construction politique des marchés : variétés du néolibéralisme dans le Chili post-dictature (1990-2010)
  • Les marchés fonctionnent-ils indépendamment du pouvoir politique ? Cette étude comparée des politiques publiques dans six marchés créés durant les années 1980 au Chili analyse le rôle fondamental qu’ont les politiques publiques dans la construction
  • distingue les néolibéralismes orthodoxes, régulés, émulateurs et mixtes. Chaque néolibéralisme correspond à des réponses différentes de l’Etat face aux défaillances du marché. Dans le néolibéralisme orthodoxe, les organismes publics restreignent leur
  • des marchés. Pour rendre compte de la diversité de ces opérations, j’élabore un cadre conceptuel original, en définissant quatre « variétés du néolibéralisme ». A partir d’une étude de l’histoire de ce concept et de ses usages contemporains, je
  • intervention. Dans le néolibéralisme régulé, les organismes publics interviennent pour promouvoir la concurrence et établir des obligations quant au produit lui-même. Dans le néolibéralisme émulateur, un organisme public organise la concurrence non pas dans le
  • marché, mais pour le marché. Enfin, dans le néolibéralisme mixte, une ou des entreprises publiques entrent en concurrence avec les acteurs privés. Chaque variété fait l’objet de politiques publiques spécifiques, en particulier en termes d’instruments
  • mobilisés. J’applique ce cadre théorique des variétés du néolibéralisme pour classer et analyser six politiques sectorielles : l’assurance-maladie, les retraites, les universités, la production d’électricité, la téléphonie et les transports publics à
  • Pontificia universidad católica de Chile
  • La participation associative dans les quartiers populaires : associations, problèmes publics et configurations politiques locales dans la périphérie urbaine de Paris et de Buenos Aires.
  • offertes par la désagrégation du système politique communiste des « banlieues rouges » et l’intervention croissante de l’État dans les quartiers populaires au travers de la politique de la ville. L’étude de l’activité et du fonctionnement de cette
  • chômage (piqueteros). Le rôle d’intermédiaire des politiques sociales joué par cette association permet de questionner les liens qui unissent ces organisations populaires aux pouvoirs publics et le possible redéploiement des réseaux politiques
  • La thèse se positionne au croisement de la problématique de la publicisation des problèmes sociaux et de celle de la transformation des engagements militants. La recherche entend expliquer, par une double approche locale et internationale, l’essor
  • de la participation associative depuis les années 1970 dans les quartiers populaires urbains situés en périphérie de Paris et de Buenos Aires. La première partie est consacrée à l’analyse des théories politiques du fait associatif et à leur insertion
  • au sein d’une sociologie empirique de la participation associative. La généalogie de la notion de société civile est mise en relation avec l’avènement de la démocratie moderne afin d’inscrire l’essor associatif des dernières décennies dans une
  • perspective historique de longue portée. Notre approche de la participation associative est ensuite explicitée en référence à trois grandes thématiques du fait associatif : le tiers secteur, le capital social et l’engagement militant. La deuxième partie
  • La contribution des habitants et des usages à la production des espaces publics : le cas du tremblement de terre et tsunami au chili, février 2010
  • comment dans une situation de bouleversement et de reconstruction des espaces de représentation, la dimension sensible joue un rôle clé. La situation catastrophique est génératrice d'espaces publics spontanés, elle génère un engagement pratique des
  • des actions des habitants, depuis leurs actions les plus spontanées et éphémère visant à faire face à la reconstruction, à l'état d'urgence et aux vulnérabilités générées par les situations post-catastrophe, jusqu'aux actions les plus formalisées. Nous
  • Souvent négligées dans les pratiques urbanistiques, la thèse explore les formes de représentations des aspects sensibles de l'habiter mobilisables dans un processus de conception urbaine. À travers deux enquêtes de terrain nous montrons comment les
  • habitants participent à la production d'un espace public créatif et résilient. Par espace public nous entendons sa double filiation théorique : lieu physique et espace politique. Nous ciblons l'observation sur les processus de transformation des lieux
  • publics à travers la modification des usages et des significations que ces lieux ont pour les habitants. Nous traitons également l'espace public comme le lieu du débat politique, de la rencontre et du conflit dans la forme d'une pratique démocratique. Cet
  • espace public particulier sera nommé : « espace public spontané ». Il est public et aussi spontané : il n'est pas conçu à l'avance, il n'est pas prémédité ou planifié. Lorsqu'il surgit spontanément, il peut disparaître de la même manière. Il est produit à
  • Maestros de Oaxaca : ethnographie post-exotique des pratiques et espaces politiques locaux au Mexique
  • Cette thèse propose une analyse des liens entre enseignants, populations locales et État au sein d’une configuration locale mexicaine, Oaxaca. Les « maestros », opérateurs privilégiés de la médiation politique, membres d’un syndicat qui constitue un
  • contre-pouvoir important face au gouvernement local, relais historiques de l’État via l’institution scolaire, occupent une position spécifique et ambivalente au sein de la configuration politique mexicaine. Du plantón aux écoles, des festivités
  • donc un éclairage empirique, historique et critique sur la médiation et la politique contestataire au Mexique. Elle sonde les reconfigurations des canaux qui lient l’État et la population, s’intéresse aux processus de redéfinition des contours de la
  • culturelles locales aux instances municipales coutumières, ils se situent au cœur de l’actualité des négociations et déclinaisons contemporaines de la « modernité » politique. Croisant les travaux de l’anthropologie et de la science politique, cette recherche
  • s’attache aux lieux et à la trame concrète des relations politiques qui impliquent ces maestros, elle en explore les articulations et les imbrications, entre espaces syndicaux et villageois, mouvements indiens et sphère éducative. Cette contribution apporte
  • nation et de la citoyenneté à l’heure du néolibéralisme et du multiculturalisme. Liant exigence théorique et souci épistémologique, l’écriture de cette thèse, nourrie d’un important socle ethnographique, donne accès à des aspects inédits des réalités
  • Université de Montréal
  • Caciquismes, résistances, violences : les pedranos et l’État mexicain dans le Chiapas postrévolutionnaire
  • sociologie des mouvements sociaux, à l’anthropologie politique de l’État et des ONG, et à la micro-histoire. L’étude en trois volets remonte aux années 1940 et s’achève en 2010, afin d’analyser la genèse et les transformations des rapports des pedranos à
  • l’État mexicain, par le biais de portraits de leaders politiques et religieux locaux. La crise politique et économique que connaît le Chiapas au tournant des années 1990 s’est exprimée à Chenalhó par un double phénomène d’autonomisation de la justice : la
  • atteste d’une combinaison d’un « art de la guerre » des pedranos (rumeurs, accusations de sorcellerie, privatisation des espaces communautaires, armement de civils, déguisements) et d’un rituel sacrificiel de l’État mexicain visant à réinstaurer un ordre
  • Fondée sur l’étude d’un corpus riche composé de récits de vie, d’observations participantes réalisées entre 2003 et 2010, d’archives et de documents récoltés sur le terrain, cette thèse explore les rapports de pouvoir et les dominations multiples
  • qui agitent la vie politique de la municipalité de San Pedro Chenalhó, située dans la région des hautes-terres du Chiapas, Mexique. La thèse prend appui sur un cadre théorique inspiré de Gramsci dans lequel s’encastrent des analyses empruntées à la
  • rébellion des pedranos contre des caciques culturels aboutit à la création d’une municipalité autonome zapatiste à Polhó en 1996 (analysée depuis la vie quotidienne et articulée à la mise en scène de l’organisation zapatiste) et engendra la formation d’un
  • Afrique de l'Ouest
  • Ce travail prend pour objet les migrations pour études dans les familles d’élites au Mali, en s’intéressant à l’Amérique du Nord, une destination relativement méconnue des migrations maliennes. L’analyse montre que la mobilité pour études aux États
  • membres de l’élite. Si effectuer des études à l’étranger permet éventuellement de se projeter dans un avenir ailleurs que dans l’espace national, l’étude montre que l’accès à l’État, comme itinéraire d’accumulation le plus efficace, relève de critères plus
  • ambigus. Cette recherche repose sur une pluralité de matériaux empiriques et des terrains multi situés : enquête par questionnaires à Bamako et terrains investis sur un mode plus qualitatif au Mali, aux États-Unis et au Canada.
  • -Unis et au Canada relève d’un fort attrait parmi les élites et s’inscrit plus généralement dans des modes de vie tournés vers l’extérieur. L’acquisition de diplômes nord-américains ne suffit cependant pas à garantir au Mali la reproduction des familles
  • Protection de l'enfance et régulation sociale en Colombie : ethnologie des foyers communautaires à Ciudad Bolívar (Bogotá)
  • Protection de l'enfance
  • Les foyers communautaires sont des crèches cogérées par l'État colombien et par la communauté, fonctionnant au sein de maisons de famille dans les quartiers vulnérables des grandes villes colombiennes depuis les années 1980. La maîtresse de maison
  • prend en charge une quinzaine d'enfants et devient ainsi mère communautaire, et les ressources mises à disposition par l'État sont gérées par des associations regroupant une vingtaine de foyers communautaires. Cette thèse étudie à la fois l'évolution des
  • par l'État : les mères communautaires se mobilisent afin de revendiquer leurs droits et obtiennent des résultats probants. Les mécanismes de l'empowerment de ces femmes autour des activités quotidiennes de prise en charge des enfants, ainsi que les
  • effets imprévus du programme sur le terrain, sont mis en lumière. Les valeurs associées à la protection de l'enfant apparaissent ainsi comme étant le socle et le moteur de l'empowerment de deux acteurs sociaux antagonistes : l'État colombien et les mères
  • foyers communautaires sur la scène publique et la vie quotidienne des membres d'une association de bénéficiaires du programme. L'auteure combine l'étude d'un corpus de normes juridiques régissant le fonctionnement des foyers communautaires et une
  • ethnographie menée dans un quartier défavorisé de la périphérie sud de Bogotá. À l'aide de la théorie de la régulation sociale, l'analyse met en lumière la place centrale qu'ont occupé les foyers communautaires dans le processus de construction de la nation
  • La régularisation des favelas par l’électricité : un service entre Etat, marché et citoyenneté
  • Rio de Janeiro
  • L'accueil de plusieurs événements internationaux ayant réactualisé l'enjeu sécuritaire, dès la fin de l'année 2008, le gouvernement de l'État de Rio de Janeiro a mis en place une nouvelle politique de sécurité publique pour reprendre le contrôle
  • d'électricité reconfigure la relation des favelados à l'Etat et au marché qui se heurte à certaines limites : la relation commerciale contractualisée peine à s'ancrer dans un rapport de confiance ; les actions de maîtrise de la consommation prônent une « mise
  • territorial d'un grand nombre de favelas en s'appuyant sur les Unités de police de pacification (UPP). Dans ce cadre, les pouvoirs publics ont en partie remodelé leur projet d'intégration des favelas. Depuis les années 1990, il était principalement envisagé en
  • termes d'aménagement, par l'amélioration des infrastructures et des voies d'accès ainsi que, dans une moindre mesure, de régularisation foncière et urbaine. Désormais, les autorités envisagent de promouvoir « l'intégration par la régularisation » des
  • relations marchandes et administratives, associant les différents acteurs des sphères publiques et privées. Cette thèse pose la question de l'intégration des favelas selon une perspective peu explorée : celle de la régularisation par le réseau d'électricité
  • , dont l'objectif est de faire des « usagers clandestins » de nouveaux « clients abonnés », liés à l'entreprise de distribution par un compteur. En particulier, nous nous attacherons à mettre en exergue l'articulation entre logiques publiques et privées à
  • Universidade federal Fluminense (Rio de Janeiro, Brésil)
  • Universidade federal do Rio de Janeiro
  • Rio de Janeiro
  • Segmentations urbaines et disparités de santé dans une ville moyenne africaine : du paludisme aux états nutritionnels à Bobo-Dioulasso (Burkina Faso)
  • Afrique de l'Ouest
  • du processus de l’urbanisation par le biais d’une approche méthodologique originale. Plusieurs indicateurs de santé ont été utilisés, du paludisme aux états nutritionnels, à la fois sur des adultes de 35 à 59 ans et sur les enfants de 6 à 59 mois
  • L’urbanisation est un phénomène qui modifie l’environnement et les conditions de vie sur tous les continents. Depuis 2007, plus de la moitié de la population mondiale habite en ville. Or, beaucoup de villes de taille petite ou moyenne notamment
  • d’Afrique, connaissent une croissance non planifiée, avec pour conséquence d’exposer les populations à de nombreux dangers environnementaux aux conséquences sanitaires complexes et donc assez mal connues. En développant un programme de recherche sur la ville
  • de Bobo-Dioulasso, seconde ville du Burkina Faso, où les relations entre l’urbanisation et la santé ont été très peu analysées, notamment par les géographes de la santé, nous avions l’ambition d’analyser la production des inégalités de santé au regard
  • , issus de quartiers choisis pour illustrer la diversité urbaine et maximiser ainsi l’amplitude des différences de santé entre les quartiers, mais aussi au sein même des quartiers. Notre travail se pose en préalable d’analyses plus élaborées des relations
  • entre les processus d’urbanisation et les inégalités de santé en vue d’en comprendre les constructions socio-territoriales. Il a permis des avancées méthodologiques importantes en matière d’échantillonnage de l’espace urbain et il pose les bases d’une
  • Afrique de l'Ouest
  • Gestion de l'eau
  • accompagné par un développement proportionnel des infrastructures adéquates à cause de la faiblesse des ressources de l'Etat. Les difficultés énormes rencontrées par ces pays dans ce domaine ont amené la communauté internationale à initier les OMD. Au Mali
  • objectifs seront atteints dans le domaine de l'eau. Et pour une meilleure efficacité de la société de distribution de l'eau potable, l'Etat malien a ouvert son capital aux investisseurs privés. Après une expérience de 5 années de partenariat public-privé
  • insuffisante de l'Etat, aussi bien dans le domaine de l'eau potable que de l'assainissement liquide, des initiatives locales se sont développées à travers toute la ville de Bamako.
  • Dans la plupart des pays en voie de développement, l'un des défis majeurs à révéler par les pouvoirs publics demeure la couverture des besoins des populations en services sociaux de base (Eau potable, Électricité, Infrastructure d'assainissement
  • , etc.). A Bamako, les problématiques liées à ces services se posent avec beaucoup plus d'acuité que la ville connaît un des taux de croissance démographique et spatiale les plus importants du continent (3,5%). Malheureusement, cet étalement n'a pu être
  • , comme partout ailleurs, un impressionnant arsenal institutionnel et juridique a été mis en place à cet effet (PNAEP, Code de l'eau, PNE, PNA, etc.). Grâce à ce dispositif, même si beaucoup reste encore à faire dans le domaine de l'assainissement, les
  • Université de Bamako
  • intérieure, l’opposition des États-Unis ont entraîné un vaste débat politique et intellectuel. Pour montrer l’échec ou la réussite de la nouvelle politique menée, les auteurs ont tenté de nombreuses comparaisons avec le gouvernement de Fulgencio Batista sans
  • l’entrée des révolutionnaires à La Havane, il convient de s’interroger sur ce que fut le régime du 10 mars. L’objet de cette thèse est de réussir à comprendre, à partir du plus large corpus possible et à travers la relation entre l’État et les médias
  • L’un des sujets historiques latino-américains les plus abordés par la littérature scientifique, est celui de la révolution cubaine de 1959. Les réformes sociales, la projection internationale du nouveau régime havanais, la répression politique
  • , pour autant, étudier attentivement ses mécanismes, ses contradictions internes, ses différences et ses similitudes avec les régimes voisins. De faux documents ont même été produits pour justifier la vision de l’un ou l’autre des camps.57 ans après
  • , quelle était la nature du gouvernement de Fulgencio Batista. Il s’agit de replacer au centre de la compréhension les actions des acteurs politiques et médiatiques.
  • Les trames de soi : régime d'autonomie et production du sujet indigène originaire paysan en Bolivie (Municipalité de Tarabuco)
  • Etat multinational
  • « sujet indigène » doté d’une culture et d’une nature objectivables, et ce à l’ère de l’injonction de décolonisation promue par l’avènement de l’Etat Plurinational.
  • Les trames de soi cherche à expliquer comment, dans le contexte de l’adoption de l’Autonomie Indigène Originaire Paysanne (AIOC), les habitants de Tarabuco, localité des Andes méridionales boliviennes « se trament » entre différents politiques du
  • monde afin de s’approprier une nouvelle catégorie juridique, celle du sujet de droit « Indigène Originaire Paysan ». Ce nouveau sujet est dépositaire du droit à l’autogouvernement, nouveau régime destiné aux populations indigènes ayant été proclamé par
  • la constitution bolivienne de 2010. Afin d’y accéder, les habitants de cette municipalité sont astreints à s’auto-définir en démontrant leur connaissance d’eux-mêmes, de leur histoire et leur culture. Pris en étau par l’injonction d’identification
  • , ces acteurs (syndicat paysan, ayllus et habitants de la ville) sont entrés en conflit pour défendre différentes visions de ce que doit être l’ethos tarabuqueño. Cette ethnographie montre qu’entre les univers de sens de ces individus en conflit, il
  • existe cependant tant de discontinuités que de convergences. Ces dernières se situent dans le partage de significations liées à des pratiques sociales que l’adoption de l’AIOC pousse à redéfinir, à transformer, ou à écarter, en vue de la production d’un
  • Mise en pratique de la politique de prévention de catastrophes au Mexique : Enjeux en milieu urbain : Le cas de la ville de Minatitlán
  • La thèse part d'une interrogation sur la mesure dans laquelle l'État mexicain s'est doté des moyens de réponse vis à vis les défis en matière de prévention des risques majeurs. Si le pays est plutôt bien préparé pour affronter l'urgence et qu'on
  • n'arrive pas à aménager le territoire de sorte que les dangers existants ne deviennent pas des catastrophes, notamment en milieu urbain. Le cas d'étude, la ville de Minatitlán, dévoile les enjeux et carences de l'intervention de l'État en matière de
  • chaque échelon du gouvernement contribue à la gestion de la catastrophe selon ses moyens. Au bout de cette chaîne d'intervention se trouvent les sinistrés, chez qui on a estompé toute initiative de participation active à la prévention. Dans cet état de
  • arrive à reconstruire les infrastructures endommagées lors des événements catastrophiques grâce aux moyens financiers mis à disposition, force est de reconnaître que les catastrophes naturelles comme technologiques se produisent à répétition et qu'on
  • prévention de risques. À Minatitlán, la nature est sévère et produit des inondations à répétition, mais l'humain a eu sa part de responsabilité au moment de choisir une localisation difficile pour l'implantation d'un peuplement. Plus tard, les conditions de
  • l'urbanisation et production de l'habitat se sont peu souciées de réduire les dangers. L'implantation de l'industrie pétrolière dans la région n'a fait qu'accroître la pression urbaine et rendu plus difficile le contrôle de l'urbanisation spontanée et la
  • Célébrer la diversité urbaine : groupes carnavalesques "afro" à Salvador de Bahia et à Carthagène des Indes
  • Salvador de Bahia
  • Cette thèse étudie le Carnaval de Salvador de Bahia (Brésil) et les festivités de l’Indépendance de Carthagène des Indes (Colombie) dans l’optique de saisir comment leurs différentes formes de manifestations provoquent des tensions politiques
  • , économiques et culturelles au sein de ces deux villes d’Amérique latine. Cette thèse argue que les festivités impliquent des relations antagonistes entre une forme hégémonique de célébration — associée aux pratiques et aux discours des élites urbaines — et
  • d’autres formes diverses, dissidentes, et souvent marginalisées de participation. Dans ce cas, le carnaval et les festivités de Salvador et de Carthagène ne sont pas seulement des espaces de rencontre culturelle à travers les symboles, la danse et la
  • musique, mais aussi des espaces politiques dans lesquels les identités, et les relations de classes et « raciales » sont contestées et reconfigurées. De plus, ces célébrations créent une opportunité pour des groupes différents de déployer de vives
  • critiques envers leur position économique et politique dans un contexte urbain plus grand, qui est renforcé par le tourisme industriel global et les interventions d’un Etat multiculturel.
  • De la Rosa Solano, Laura
  • Salvador de Bahia ; Cartagena
  • « Une vie incomplète » : le cas particulier de la colonia Miguel Hidalgo, Ecatepec, État de México
  • Tout en défiant l’anthropologie classique, cette étude montre la manière selon laquelle les perspectives intimistes peuvent contribuer à la compréhension de phénomènes sociaux. Le point de départ est celui de l’histoire personnelle de l’auteure et
  • la méthode employée implique la reconnaissance d’une problématique partagée avec l’altérité étudiée ici. Cependant, il ne s’agit pas d’un récit autobiographique mais bien d’une tentative de saisir dans le dialogue avec autrui des réponses à un avenir
  • individuel et collectif. En cela, l’objectif est d’expliquer comment est-ce que les habitants d’un quartier défavorisé, comme celui de Miguel Hidalgo dans la périphérie de la Ville de Mexico, s’organisent pour faire face aux multiples infortunes qui mettent
  • mode selon lequel les habitants se sont organisés pour satisfaire leurs besoins de base et faire face à leur situation défavorable. Elle examine ensuite l’existence d’un modèle socioéconomique, étendu à la communauté, fondé sur la transformation de
  • l’unité domestique dans une unité de production. Elle explore ensuite les possibilités qu’ont les habitants du quartier de Miguel Hidalgo d’accomplir une certaine ascension sociale grâce aux études. Elle montre aussi les modes selon lesquels les résidents
  • de cette zone prétendent transformer la société, pour réaffirmer les liens communautaires ou bien pour construire de nouvelles identités. En conclusion, il est établi que, même quand dans une large mesure les jeunes ont été ceux qui ont impulsé la
  • les a accueillis. Avec ces mesures, l'Université de Cuyo prend une distance par rapport à la tradition de la protection sociale inspirée de l'État Providence, car deux exceptions aux principes républicains sont mises en place: le principe de color
  • Depuis 2003, l'Université Nationale de Cuyo mène une politique de discrimination positive sans précédent en Argentine, le Programme de bourses pour des communautés huarpes et des établissements-internat. Ce programme d'accueil et de soutien scolaire
  • est adressé à des élèves des régions rurales les plus isolées de la province de Mendoza. La moitié des bénéficiaires en sont des Indiens des communautés huarpes, une ethnie considérée comme «disparue» par certains chercheurs de l'Université même qui
  • -blindness et celui des politiques universalistes. Étant donné que faire des exceptions implique l'exigence de se justifier, et que le rapport à l'ordre normatif doit être soigneusement formulé afin que l'exception ne soit pas considérée comme une simple
  • infraction, comment les acteurs du programme rendent-ils acceptables, compréhensibles et justifiables ces mesures ? La recherche porte sur la compréhension et la catégorisation des acteurs ainsi que sur les conditions institutionnelles de la mise en place des
  • politiques de discrimination positive. Mon travail montre que, si les responsables et les enseignants traitent les boursiers comme des nouveaux arrivants spéciaux, qui ont besoin d'un accueil d'exception, ceux-ci se présentent comme des ethnographes, des
  • Universidad de Buenos Aires
  • L'exploitation minière dans la région du Haut-Ogooué (Gabon) : contribution à l'étude des impacts environnementaux
  • Qualité de vie
  • deux minières a suscité les mouvements d’humeurs au sein de la population locale et de la société civile qui accusent l’État Gabonais et les deux protagonistes d’un manque de sérieux de réactivité face au danger qui prévaut dans la région. Au regard de
  • Cette thèse traite des conséquences de l’exploitation du manganèse et de l’uranium sur l’environnement au Gabon, principalement dans la région du Haut-Ogooué. S’agissant du manganèse, exploité à Moanda par la société Comilog, alors filiale du groupe
  • français ERAMET, son extraction entraine d’un côté la métamorphose du paysage et de l’autre côté la pollution physique voire chimique des écosystèmes adjacents. À propos de l’uranium, cette ancienne exploitation de Comuf, filiale du groupe Areva (hérité de
  • COGEMA), est à l’origine d’un passif environnemental qui compose avec la présence anormalement élevée de la radioactivité et la transformation du paysage originel. En fin de compte, ces deux activités révèlent la dualité société/nature au bout de laquelle
  • la nature se transforme désormais rapidement au rythme des activités anthropiques sans cesse croissantes. Elles exposent l’homme aux risques anthropiques dont les conséquences peuvent être fatales. Par conséquent, la crise environnementale née de ces
  • la qualité de vie à Moanda, ville de manganèse et à Mounana, ville d’uranium, il a été question, au bout de ce travail, d’apporter quelques propositions dans l’optique d’un développement durable. On peut citer entre autre la création des structures