inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (5 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • Vivre et exister a Younde : La construction des territoires citadins
  • Yaounde - Cameroun - Afrique Centrale - Afrique - Geographie Sociale - Vie Urbaine - Qualite de Vie - Urbanite - Espace Vecu - Mobilite
  • Changements institutionnels, stratégies d'approvisionnement et de gouvernance de l'eau sur les hautes terres de l'Ouest Cameroun : exemples des petites villes de Kumbo, Bafou et Bali
  • Gouvernance de l'eau
  • multi scalaire du pouvoir et sa normalisation dans des réseaux de la vie quotidienne, régulant ainsi les pratiques et les relations sociales. Les résultats montrent l’existence d’un grand nombre d’arrangements institutionnels de niveau local qui
  • L’objectif de cette étude consistait à explorer la contradiction naissante entre d’une part, la politique de l’eau menée au Cameroun depuis l’indépendance et d’autre part, les réalités urbaines de contrôle et d’usage informels de l’eau. Les concepts
  • . L’étude conclut que l’informalité des institutions et des droits de propriété dans la gouvernance de l’eau des petites villes semblent entretenir des situations socio-économiques complexes. Il s’agit d’un point commun entre les trois sites étudiés. En
  • définitive, la multiplication des acteurs de l’eau a débouché sur une sorte de chevauchement des compétences de contrôle et de gestion tant dans l’espace que dans le temps.
  • de « gouvernance » et de « communauté » ont été utilisés pour analyser comment les populations affirmaient, de façon individuelle ou collective, leurs droits sur l’eau et comment de telles revendications étaient légitimées. Les concepts de
  • « négociabilité » et de « flexibilité » ont permis de comprendre comment les droits d’utilisation et d’accès à l’eau étaient négociés et contestés en fonction de conditions changeantes. Le concept de « société civile » a été employé pour refléter le caractère
  • histoires se greffent nouvellement sur le flux de la vie, fournissant du matériel pour de nouvelles créations. Parallèlement, j’explore la production vidéo en tant que pratique urbaine qui fournit à l’espace de la ville des sensations et des sens. Je retrace
  • L'objet de ma thèse est la production de vidéos à but commercial qui s’est développée à Douala, au Cameroun, suite à la libéralisation du secteur audiovisuel (en 2000) et à la diffusion de la technologie numérique, low cost et facile à utiliser
  • caractérisé le mediascape africain ces dernières décennies, je reconstruis les transformations de la production vidéo de Douala depuis les années deux mille jusqu’à nos jours, pour conclure avec une analyse des pratiques de réception, à travers lesquelles les
  • l'origine sociale des trames et des personnages des vidéos, tout en reconstruisant l'organisation locale du travail dans le domaine de la production audiovisuelle, pour identifier les relations multiples qui interagissent entre fiction et réalité, entre les
  • artistes et le reste de la société.
  • , dans les couches urbaines moyennes et basses. Les vidéos sont analysées en tant que formes artistiques qui articulent l'expérience sociale et constituent des plateformes symboliques pour penser et déclencher le changement, en réfléchissant de façon
  • Des métiers urbains au Cameroun : une analyse sociohistorique en termes de rapports sociaux
  • Cette thèse est construite en trois parties. La première est tout d’abord consacrée à une analyse réflexive de l’engagement ethnographique qui prend la rue comme terrain, et aux diverses formes de relation et de visibilité auquel conduit ce choix
  • . Le cadre théorique et méthodologique affirme en particulier des positions méthodologiques et théoriques à l’égard de l’informalité. On y trouve également une acception élargie de la production, qui inclut les métiers urbains de service, ainsi que la
  • nécessité d’étudier ensemble production et reproduction pour lire l’agencement des rapports sociaux. La seconde partie s’emploie à la reconstruction de la genèse de la division sociale du travail au Cameroun, dans un contexte colonial de « mise en valeur
  • périodes historiques, on y lit ainsi une généalogie des formes d’emplois urbains et des rapports sociaux qui les structurent, et tout particulièrement les rapports de sexe, de classe et de génération, inscrite dans le cadre du capitalisme global. Dans la
  • troisième partie l’analyse du matériau empirique récolté pendant le travail de terrain et au-delà permet d’analyser les inégalités sociales à Yaoundé, de décrire des modes de vie et leurs difficultés matérielles et d’éclairer les stratégies pour faire face à
  • la pauvreté. L’ethnographie révèle la division sociale du travail et des positions dans les métiers urbains, organisée autour de l’extorsion de surtravail sous forme de rente, sous diverses modalités, en une compétition forcenée, qui aboutit à
  • Douala - Cameroun - Afrique de l Ouest - Afrique - Representations sociales - Vie urbaine - Sociologie urbaine