inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (7 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • Le fil d'Ariane du patrimoine. Du musée ethnographique de Gaoua au site UNESCO de Loropéni (Burkina Faso)
  • Burkina ; Burkina du Sud-Ouest ; Culturel ; Lieu ; Musée ; Patrimoine ; Protection des sites
  • Deux localités sont en cours de patrimonialisation en pays lobi, au sud-ouest du pays. Le premier est le musée ethnographique de Gaoua rassemblant depuis les années 1990 une collection d'objets et de photographies. Le second est consacré à la
  • conservation d'une forteresse en ruine construite aux environs du 11e siècle, et le site se distingue comme un haut lieu de l'identité nationale. Deux registres patrimoniaux coexistent ainsi sur un même territoire.
  • Culturel ; Ethiopie ; Lalibela ; Patrimoine ; Paysage culturel ; Protection des sites ; Recomposition territoriale ; Valorisation
  • Un projet de reconstruction paysagère est à l'oeuvre aux alentours des églises rupestres de Lalibela. Il entraîne le déplacement contraint de plusieurs centaines de familles et la destruction de l'essentiel du bâti. L'espace est donc radicalement
  • L'art public de l'apartheid à Johannesburg, un patrimoine ? Le cas de la statue de Carl von Brandis
  • Afrique du Sud ; Apartheid ; Art ; Culturel ; Gauteng ; Johannesburg ; Patrimoine ; Patrimonialisation ; Secteur public
  • sur la place de cet héritage et sur sa capacité à faire patrimoine. Cet art public est aujourd'hui au coeur de diverses formes de réappropriations questionnant les notions de patrimoine et de patrimonialisation.
  • Parcs urbains et patrimoine naturel en Afrique de l'Ouest. De la période coloniale au cinquantenaire des indépendances
  • Bamako ; Burkina ; Colonialisme ; Fréquentation ; Mali ; Ouagadougou ; Parc naturel ; Parc urbain ; Patrimoine ; Pratique urbaine
  • A Ouagadougou (parc Bangr Weoogo) et à Bamako (parc national du Mali), on assiste ces dernières années au renouveau des parcs urbains et à la réappropriation de forêts classées à l'époque coloniale. Ces projets d'aménagement sont conçus comme des
  • deux parcs étudiés possèdent un statut hybride, obligeant à repenser la distinction entre patrimoine naturel et culturel.
  • Recompositions spatiales et marginalisation sociale au centre : le cas de Harar (Ethiopie), une ville du patrimoine mondial
  • Centre-ville ; Ethiopie ; Hārer ; Marginalisation ; Mise en valeur ; Patrimoine ; Politique urbaine ; Recomposition territoriale ; Valorisation
  • spatiales par les politiques urbaines, qui se définissent comme des espaces de relégation permettant le rejet du non-patrimonial en dehors du périmètre classé. Exclusion de certains habitants forcés au déplacement et au relogement en périphérie
  • . Marginalisation de certaines catégories de population stigmatisées par des pratiques ou des activités qui ne correspondent pas à la nouvelle image du centre historique.
  • Le patrimoine pastoral au prisme de la décentralisation politique : les fêtes du yaaral et du degal au Mali
  • Delta intérieur du Niger ; Décentralisation ; Espace culturel ; Fête ; Gestion ; Mali ; Pastoral ; Patrimonialisation ; Peuls ; Transhumance
  • A partir de la patrimonialisation des fêtes de transhumance peules dans le delta intérieur du Niger, le processus de requalification patrimoniale est abordé comme une déclinaison locale des rapports entre l'Etat malien et le monde pastoral, au
  • identitaires du programme de patrimonialisation de ces institutions de gestion. La patrimonialisation des fêtes n'est pas directement remise en question par les groupes de transhumance, mais l'organisation pastorale du delta est réinterprétée et réinventée dans
  • Patrimonialisation aux marges et désir de territoire. Les Nubiens de Kibera et l'appropriation du dispositif muséal au Kenya
  • Culturel ; Identité culturelle ; Kenya ; Marginalité ; Musée ; Nubiens ; Patrimoine
  • . L'appropriation est ce double processus d'apprentissage social et de réinterprétation territoriale. Tentative de création d'un musée par une communauté marginale dans le bidonville de Kibera. Il s'agit de comprendre le sens du recours contemporain au patrimoine