inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (2 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • Asie du Sud-Ouest
  • s’appuie d’une part sur une approche historique et contextuelle visant à étudier les périodes de structuration urbaine moderne de la ville de Beyrouth et ce, en fonction de critères relevant de la constitution du rôle culturel du quartier, de son patrimoine
  • forces politico-sectaires présentes sur le terrain viendront compléter cette lecture. Divers aspects se rapportant à la valorisation du patrimoine, ainsi que les processus de gentrification et de fragmentation, seront abordés pour leurs capacités à
  • Les quartiers de la première couronne urbaine qui entourent le centre historique de Beyrouth connaissent actuellement une régénération spontanée – par opposition à celle planifiée du centre-ville attenant – qui se caractérise par de fortes
  • cours et mentionnées ci-dessus, les zones péricentrales qui se sont développées à partir de la moitié du XIXème siècle sont particulièrement intéressantes à observer. Le quartier de Zokak el-Blat en constitue l’exemple le plus représentatif des
  • bâti, du pacte social qui régit les relations de ses habitants ainsi que de la structuration de sa morphologie urbaine. Le rapport de force prévalant entre les secteurs privé et public, ainsi que le rôle et l’autorité de l’État face aux différentes
  • révéler les mécanismes en cours dans le quartier. Aux éléments précités, s’ajoute l’analyse du cadre institutionnel et réglementaire encadrant les opérations de régénération au Liban. Une attention particulière sera portée sur les nombreux blocages et
  • d’apprendre du terrain les implications du matériau terre, notamment à l’échelle urbaine. Au Mali, la ville en terre est aujourd’hui essentiellement synonyme de patrimoine figé. Il existe pourtant un secteur urbain bien vivant : l’urbanisation informelle, qui
  • , capitale du Mali. Le filtre employé pour analyser le terrain utilise la triade d’Henri Lefebvre : Temps, Espace, Energie. La posture du narrateur consiste ici à profiter du regard décalé du voyageur pour dévoiler ce qui renvoie à des questions universelles
  • . Le statut d’étranger permet, en effet, de voir la réalité du terrain informel sous un jour nouveau. L’écriture opère ici comme un révélateur du terrain, elle élabore un « point de vue » qui modifie en profondeur les représentations urbaines. L’essence
  • de cette recherche porte sur la mise en lumière d’une logique urbaine enfouie et dissimulée dans l’espace informel. Ce travail consiste à monter en théorie des processus qui font émerger une culture constructive et urbaine particulière au contexte du
  • quartier. L’enseignement ainsi issu du terrain suggère un potentiel d’exploitation sur le lieu lui-même (valorisation), et sur d’autres contextes (déterritorialisation).