inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (14 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • L'aménagement des espaces publics : objet de débat et d'antagonismes. Le cas des parcs Lezama et Micaela Bastidas à Buenos Aires
  • Espace public
  • jeu d’acteurs autour de nouveaux mouvements sociaux, les assemblées de quartier, a bousculé le partenariat traditionnel entre associations de vecinos et pouvoirs publics. Ensuite, de nouvelles oppositions ont émergé concernant la conception des espaces
  • L’aménagement de l’espace public urbain est devenu un sujet central du débat public à Buenos Aires sous le gouvernement de M. Macri ces dernières années par l’effet d’un double mouvement. Durant ses deux mandats (2007-2015), les responsables
  • politiques ont fait de l’aménagement de l’espace public, notamment au centre-ville, l’un des leviers principal de leurs politiques urbaines. Parallèlement, une partie des mouvements sociaux portègnes a désigné l’organisation spatiale de la ville comme l’un
  • publics de la ville, et notamment autour de la politique de « récupération » du gouvernement qui détermine des usages légitimes de l’espace public. Enfin, le débat public s’est déplacé vers de nouveaux espaces de délibération : l’espace public urbain qui
  • a confirmé sa dimension politique historique en Argentine, et les réseaux sociaux numériques qui ont accueilli de nouvelles formes de mobilisation. Ainsi, l’aménagement de l’espace public est débattu aujourd’hui dans une pluralité de sphères publiques qui
  • Les marchés fonctionnent-ils indépendamment du pouvoir politique ? Cette étude comparée des politiques publiques dans six marchés créés durant les années 1980 au Chili analyse le rôle fondamental qu’ont les politiques publiques dans la construction
  • distingue les néolibéralismes orthodoxes, régulés, émulateurs et mixtes. Chaque néolibéralisme correspond à des réponses différentes de l’Etat face aux défaillances du marché. Dans le néolibéralisme orthodoxe, les organismes publics restreignent leur
  • intervention. Dans le néolibéralisme régulé, les organismes publics interviennent pour promouvoir la concurrence et établir des obligations quant au produit lui-même. Dans le néolibéralisme émulateur, un organisme public organise la concurrence non pas dans le
  • mobilisés. J’applique ce cadre théorique des variétés du néolibéralisme pour classer et analyser six politiques sectorielles : l’assurance-maladie, les retraites, les universités, la production d’électricité, la téléphonie et les transports publics à
  • La participation associative dans les quartiers populaires : associations, problèmes publics et configurations politiques locales dans la périphérie urbaine de Paris et de Buenos Aires.
  • association, des années 1980 aux années 2000, met en lumière à la fois la capacité des acteurs à s’auto-organiser en référence à un problème public local et les tensions générées par la relation partenariale avec les pouvoirs publics. En Argentine, les
  • chômage (piqueteros). Le rôle d’intermédiaire des politiques sociales joué par cette association permet de questionner les liens qui unissent ces organisations populaires aux pouvoirs publics et le possible redéploiement des réseaux politiques
  • Dans la plupart des pays en voie de développement, l'un des défis majeurs à révéler par les pouvoirs publics demeure la couverture des besoins des populations en services sociaux de base (Eau potable, Électricité, Infrastructure d'assainissement
  • objectifs seront atteints dans le domaine de l'eau. Et pour une meilleure efficacité de la société de distribution de l'eau potable, l'Etat malien a ouvert son capital aux investisseurs privés. Après une expérience de 5 années de partenariat public-privé
  • Service public
  • territorial d'un grand nombre de favelas en s'appuyant sur les Unités de police de pacification (UPP). Dans ce cadre, les pouvoirs publics ont en partie remodelé leur projet d'intégration des favelas. Depuis les années 1990, il était principalement envisagé en
  • métropolitaine de Recife. en effet, dans cette agglomération, les habitations populaires, cortiços (habitations collectives), favelas, mocambos (mot d´origine angolaise pour désigner des taudis) après avoir fait l´objet de politique d´éradication par les pouvoirs
  • publics, entre les années 1940 et 1980, sont aujourd´hui requalifiées sur place ou dans des grands ensembles insérés dans le tissu urbain. l'étude de ces opérations nous permettra de préciser les enjeux et d'évaluer les impacts tant sociaux que
  • celles des pouvoirs publics), révélant ainsi le dilemme identitaire (rencontré par la chercheuse en Sciences Sociales que je suis) des marchands de rue de Salvador: Sont-ils des « afro-descendants » maintenant une tradition de commerce de rue qui était
  • Transport public
  • ceux de la région métropolitaine). Dans ce contexte, les investissements en infrastructures de mobilité sont les plus importants, en termes de montants investis et d’impacts sur l’espace urbain, amenant les pouvoirs publics à parler d’une « révolution
  • La contribution des habitants et des usages à la production des espaces publics : le cas du tremblement de terre et tsunami au chili, février 2010
  • Espace public spontané
  • habitants participent à la production d'un espace public créatif et résilient. Par espace public nous entendons sa double filiation théorique : lieu physique et espace politique. Nous ciblons l'observation sur les processus de transformation des lieux
  • publics à travers la modification des usages et des significations que ces lieux ont pour les habitants. Nous traitons également l'espace public comme le lieu du débat politique, de la rencontre et du conflit dans la forme d'une pratique démocratique. Cet
  • espace public particulier sera nommé : « espace public spontané ». Il est public et aussi spontané : il n'est pas conçu à l'avance, il n'est pas prémédité ou planifié. Lorsqu'il surgit spontanément, il peut disparaître de la même manière. Il est produit à
  • partir des conditions et des vécus locaux. Une enquête ethnographique dont l'objet porte sur les espaces publics et sur les perceptions issues de l'expérience vécue et perçue par les habitants et les communautés, donne une intentionnalité à l'analyse de
  • comment dans une situation de bouleversement et de reconstruction des espaces de représentation, la dimension sensible joue un rôle clé. La situation catastrophique est génératrice d'espaces publics spontanés, elle génère un engagement pratique des
  • habitants, mobilise des réactions sensibles et exacerbe le caractère hospitalier et résilient de l'espace public. À partir de l'étude de deux cas concrets, illustré par le campement d'urgence El Molino de Dichato et par la ville de Talca après la catastrophe
  • Les espaces publics au prisme de l’art à Johannesburg (Afrique du Sud) : quand la ville fait œuvre d’art et l’art œuvre de ville
  • Espace public
  • Cette thèse porte sur les espaces publics à Johannesburg, capitale économique de l’Afrique du Sud. Dans le contexte contemporain, l’utilisation de la notion occidentale d’espaces publics pose problème : d’une part, du fait des ségrégations passées
  • qui ont eu tendance à faire de ces espaces des lieux de séparation et de mise à distance des différents publics ; et d’autre part, du fait des forts taux de violence et du fort sentiment d’insécurité, qui tendent à encourager la sécurisation et la
  • privatisation de ces mêmes espaces. L’enjeu est alors de comprendre les éventuels processus de construction de la publicité (au sens de caractère public) de ces espaces, à la fois sur le plan juridique, social et politique. Pour ce faire, l’art qui se déploie
  • dans les espaces juridiquement publics de la métropole depuis la fin de l’apartheid, est utilisé comme une clef de lecture privilégiée de ces phénomènes, en tant qu’il permettrait, ainsi que nous entendons le montrer, de créer des espaces de rencontre
  • cet art qui a lieu dans les espaces publics. A la croisée de la géographie urbaine et de la géographie culturelle, nous envisageons donc de réexaminer la notion d’espaces publics au prisme de l’art à Johannesburg en vue de saisir – entre tentative de
  • Cette thèse analyse l’expérience lycéenne au Brésil dans le contexte de massification de ce niveau scolaire. Des entretiens semi-structurés ont été menés avec des lycéens inscrits dans des lycées publics et privés, à recrutement social contrasté
  • de les surmonter. Les sentiments d’injustice du système scolaire ont engendré des mouvements lycéens revendiquant de meilleures conditions dans les lycées publics.
  • distinction, les milieux d'édition, les auditoires, le public, les éditeurs et directeurs de journaux. Elle a abordé les textes de ces écrivains non comme sources d'information passives mais comme événements historiques, actions politiques dans le milieu de la
  • de la ville. La seconde partie, consacrée à l'analyse de contenu d'une publication de chacun des auteurs, aborde les transformations des modes de vie dans la ville de Salvador, intégrant l'expérience de rupture qui définit progrès et modernité à
  • , l'adoption du carnaval pour remplacer Ventrudo, et les nouvelles formes de rencontres dans les espaces ouverts au public (rues, places et espaces commerciaux) - aspects liés à la ségrégation socio-spatiale qui allaient influencer la coexistence entre riches
  • Ordre public
  • à partir de 1765, et sur un personnel policier nouveau, Revillagigedo fait de l’espace urbain un banc d’essai pour mettre en pratique des mesures novatrices, à l’image du système de l’éclairage public. Au terme d’un siècle de mutations qui ne sont ni