inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (5 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • Hydrology and transport of material in the Sermilik area 1972
  • 1972 ; Arctique ; Charge en suspension ; Charge solide ; Débit solide ; Estimation ; Fluviatile ; Groenland ; Géographie des régions polaires ; Potamologie ; Région froide ; Transport solide
  • Recherches sur le débit et le transport solides dans la région du glacier Mitdluagkat, Groenland de l'est. On a comparé les précipitations enregistrées et la fonte de neige mesurée aux observations de débit. La relation entre la quantité de
  • matériaux transportés et la concentration de la charge en suspension a été établie et utilisée pour calculer les valeurs horaires de la charge en suspension. La charge de fond et la charge en solution ont pu être mesurées, parfois, par la même occasion. Le
  • 1976
  • Alaska ; Arctique ; Barrow Point ; Crête glacielle ; Etats-Unis ; Glace flottante ; Glaciel ; Géographie des régions polaires ; Géomorphodynamique ; Littoral ; Modelé glaciel ; Plage ; Salinité ; Transport sédimentaire ; Vague ; Zone froide
  • A la pointe Barrow, le volume des sédiments transportés représente environ 3% de celui des régions tempérées de topographie analogue. Le matériel est fourni par les formations littorales meubles affectées en profondeur par un pergélisol de 300m. Les
  • processus d'érosion sont liés essentiellement aux vagues et aux tempêtes. Sur les plages, la présence de la nappe glacielle modifie l'action des processus normaux. Le cycle saisonnier du gel entraîne un rythme cyclique de la salinité dans la lagune Elson: 28
  • pour mille à la fin de l'été, 100 pour mille au printemps, 2 pour mille au début de l'été.
  • 1976
  • Arctique ; Arctique Canadien ; Baffin Island ; Canada ; Canadian Archipelago ; Ellesmere Island ; Franklin District ; Glace flottante ; Glaciel ; Géographie des régions polaires ; Ile ; Littoral ; Northwest Territories ; Plage ; Vague ; Zone froide
  • L'étude de cinq sites de l'archipel canadien arctique montre que les glaces de rivage atténuent l'effet des vagues, jouent un rôle dans le transport des sédiments côtiers et l'altération du profil des plages. L'effet des glaces marines et leur
  • action sur les plages dépendent de la longueur de la période interglacielle, et aussi de la pression de la glace et des vagues de tempête.
  • 1976
  • Problemy razvitija rajonov s ekstremal'nymi prirodnymi uslovijami Problèmes de développement dans les régions à climat très froid
  • Arctique soviétique ; Géographie des régions polaires ; Influence du climat ; Mise en valeur ; URSS ; Zone froide
  • peuplement (installation de bases énergétiques, de moyens de transport, construction d'agglomérations bien conçues). Pendant ces 15 dernières années, c'est la section sibérienne de l'Académie des Sciences qui a étudié ces problèmes. Ce recueil présente
  • certains aspects de l'influence des conditions naturelles extrêmes sur l'économie de ces régions. (R. Z., 1976, 12 E 12).
  • La mise en valeur planifiée des régions septentrionales a donné de bons résultats. Caractérisées par le permafrost et un climat rigoureux, elles nécessitent de gros investissements pour exploiter leurs richesses naturelles et organiser leur
  • 1976
  • Accumulation ; Arctique ; Eolien ; Erosion ; Géographie des régions polaires ; Géomorphogenèse ; Modelé ; Météorisation ; Périglaciaire ; Ravinement ; Sol ; Spitzberg
  • l'écoulement superficiel. Le transport par solifluxion n'est responsable que pour une part minime des transformations de relief. Sur les pentes, on distingue deux parties: en bas, la couverture est différente des matériaux sous-jacents| en haut, formation des
  • La dénudation et l'érosion sur les versants ayant une pente supérieure à 25 dans les zones non englacées du Spitzberg occidental présentent de fortes différences régionales. On remarque la plus forte intensité sur les ravins| ceci est dû à
  • sols (avec des horizons bruns) et des dépôts éoliens| dans cette zone, la couche active atteint généralement la roche-mère. L'accumulation prédomine dans le fond des vallées qui ne sont pas soumises à l'action des eaux de fonte glaciaires et la couche
  • active n'atteint pas la limite des accumulations de cailloux.
  • 1976