inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (6 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • La gestion forestière communautaire dans le Sud-Ouest de Madagascar : une réussite sans profit économique ?
  • Des villages connaissent un certain succès dans la gestion forestière communautaire, par opposition à des villages où prévalent des conflits. Les habitants avancent que l'amélioration des relations avec les autorités forestières est un avantage
  • important de la gestion selon la loi Gelose. Le modèle de transfert de la gestion forestière vers les communautés locales malgaches n'a pas modifié de façon significative l'attitude des villageois vis-à-vis de la conservation de la forêt.
  • Gestion communautaire et foncier forestier : le cas du Sud-Ouest de Madagascar
  • Communauté rurale ; Conflit ; Défrichement ; Elevage ; Foncier ; Forêt ; Gestion ; Madagascar ; Madagascar du Sud-Ouest ; Organisation de l'espace ; Ressources forestières ; Terroir ; Utilisation agricole du sol
  • forestières auprès de communautés locales a dû déplacer le défrichement vers les forêts insuffisamment protégées. Les communautés qui ont obtenu des résultats positifs dans leur gestion étaient déjà nanties d'espaces forestiers.
  • La Loi Gelose comme outil social de la ressource forestière
  • Agriculture ; Contrôle social ; Culture sur brûlis ; Gestion ; Législation ; Madagascar ; Madagascar du Sud-Ouest ; Pâturage ; Ressources forestières ; Stratégie d'acteurs ; Village
  • Communauté rurale ; Foncier ; Forêt ; Gestion ; Histoire du peuplement ; Madagascar ; Madagascar du Nord-Ouest ; Migration ; Protection de la nature ; Relation homme-environnement ; Ressources forestières
  • Occupation permanente, dans les années 1980 et 1990, de terres anciennement forestières aux abords et à l'intérieur d'une aire protégée. Un projet régional plus récent de développement rural a autorisé des associations paysannes à produire du
  • Conflit ; Déboisement ; Etat ; Forêt ; Gestion des ressources ; Institution ; Madagascar ; Madagascar du Sud-Ouest ; Organisation non gouvernementale ; Pouvoir ; Ressources forestières
  • ) gestionnaire d'un espace forestier délimité à l'intérieur. Trois ans de présence institutionnelle avec la Coba ne sont pas suffisants pour bien les encadrer. La technostructure persiste et perturbe les prises de responsabilité au niveau des Coba. Elles restent
  • autant par les uns que par les autres. Les tensions qui en résultent montrent que l'action de transfert de gestion n'a pas su s'adapter aux réalités régionales et locales des relations des sociétés avec leurs ressources forestières.