inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (70 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • La participation associative dans les quartiers populaires : associations, problèmes publics et configurations politiques locales dans la périphérie urbaine de Paris et de Buenos Aires.
  • Participation
  • de la participation associative depuis les années 1970 dans les quartiers populaires urbains situés en périphérie de Paris et de Buenos Aires. La première partie est consacrée à l’analyse des théories politiques du fait associatif et à leur insertion
  • au sein d’une sociologie empirique de la participation associative. La généalogie de la notion de société civile est mise en relation avec l’avènement de la démocratie moderne afin d’inscrire l’essor associatif des dernières décennies dans une
  • perspective historique de longue portée. Notre approche de la participation associative est ensuite explicitée en référence à trois grandes thématiques du fait associatif : le tiers secteur, le capital social et l’engagement militant. La deuxième partie
  • articule la participation associative avec les transformations socio-économiques des classes populaires et le développement des politiques sociales territorialisées. L’analyse d’une association dans le territoire français illustre d’abord les possibilités
  • clientélaires du péronisme.La troisième partie s’attache à analyser la participation associative en relation avec les évolutions des principaux partis politiques des classes populaires et les changements intervenus dans les configurations politiques locales
  • Venezuela - Bolivie - Amerique du Sud - Amerique - Populisme - Administration de quartier - Democratie participative - Politique publique - Decentralisation
  • Tunis - Tunisie - Afrique du Nord - Afrique - Art tunisien - Participation sociale - Croyances - Conflit
  • Chlef - Algerie - Afrique du Nord - Afrique - Plans Locaux d Urbanisme - Developpement Durable - Democratie Participative - Bruit Routier - Etude Comparative
  • St-Laurent du Maroni - France (Guyane) - Amerique du Sud - Amerique - Participation politique - Postcolonialisme - Ethnicite - Clientelisme
  • Abidjan - Cote d Ivoire - Afrique de l Ouest - Afrique - Geographie de l Informalite - Politique Urbaine - Economie Souterraine - Urbanisme - Participation des Citoyens - Appropriation Spatiale - Lieux Centraux
  • Le Cap - Afrique du Sud - Afrique Australe - Afrique - Citoyennete - Administration locale - Participation des citoyens - Citadins - Droit a la Ville
  • Recife - Bresil - Amerique du Sud - Amerique - Planification - Politique Publique - Segregation Urbaine - Mondialisation - Democratie participative
  • Sociologie politique d'une expérience de démocratie participative. Le cas d'une radio communautaire au Sénégal
  • Démocratie participative
  • promoteurs de la démocratie participative s’attachent à développer des dispositifs d’action citoyenne visant à corriger les défauts et insuffisances du gouvernement représentatif au regard de l’idéal démocratique : la place des citoyens dans le système de
  • Santiago du Chili - (New-York) - (Paris) - Chili - (Etats-Unis) - (France) - Amerique du Sud - (Amerique du Nord) - (Europe) - Amerique - (Europe) - Jeunesse - Citoyennete - Participation politique
  • Dakar - Senegal - Afrique de l Ouest - Afrique - Periurbanisation - Amenagement de l Espace - Politique Urbaine - Organisation Internationale - Citadinite - Gestion Participative - Projet Urbain
  • voies théoriques et méthodologiques d'une étude qui tente d'expliquer la faible participation électorale des bamakois. En prenant successivement en compte le territoire comme agrégat de données quantitatives (territoire objectif) puis comme construction
  • sociale opérée par les individus (territoire subjectif), nous proposons de revenir sur les apports d'une approche « sociogéographique », permettant de comprendre les raisons de la faible participation électorale des individus. La « politique » apparaît à
  • Peut-on parler de décentralisation sans faire le rapprochement avec les questions de développement ? Au Sud comme au Nord, les opinions s'accordent sur le choix des mesures de décentralisations, dans la mise en œuvre des stratégies participatives de
  • territoriales de base aux prises de décisions participe à la (re)construction du développement local. La décentralisation peut-elle servir la dynamique de développement au niveau local ? En dépit des espoirs suscités par la décentralisation, des insuffisances
  • Participation politique
  • cas libanais, que nous n'avons pas voulu laisser non évoquée, à savoir la participation de la population du pays aux moments politiques, qui n'a pas d'équivalent dans l'histoire du pays. L'ambition première de cette étude est de rendre compte de cette
  • participation, de ses conditions, de son degré d'engagement, mais aussi de l'univers social que la crise injecta aux espaces de vie de la population - à savoir : qu'est-ce que la population vécut au cours de ces années ? La problématique qui se pose ainsi est
  • Démocratie participative
  • . Ces dispositifs ont donné lieu à l’émergence de « professionnels » de la participation. L’enquête montre par ailleurs que les pouvoirs publics utilisent les ressources associatives pour produire de l’action publique dans les quartiers populaires. Dans
  • Participation
  • Sans présumer en amont d'un « autoritarisme iranien », cette thèse étudie l'expérience du politique des conseillers de quartier de Téhéran à la lumière des processus de normalisation qui organisent en pratique leur participation à la vie publique
  • Médina à travers plusieurs sujets : l’accessibilité, la mobilité, la densité, la proximité des services, la gestion des déchets, les éléments d’ambiances qui participent à la fabrique de l’espace public, donc des paysages urbains. Afin de confirmer
  • l’hypothèse que la Médina dispose d’une bonne base pour devenir un quartier durable, nous avons élargi notre recherche par une analyse architecturale et sociale appuyée par plusieurs sujets, à savoir la diversité de logements, la participation citoyenne, la
  • mixité. Cela, à travers l’observation et la marche urbaine comme méthode d’analyse des usagers, des usages, des pratiques qui participent à l’attractivité et au maintien en vie des espaces publics. En somme, cette thèse décrit deux expériences que rien ne
  • identités régionales et de leur participation dans les destins nationaux. Pour mener à bien ce projet d’interprétation des évolutions politiques contemporaines de l’Amérique latine, l’analyse doctorale propose une comparaison du discours politique et des
  • d’autres formes diverses, dissidentes, et souvent marginalisées de participation. Dans ce cas, le carnaval et les festivités de Salvador et de Carthagène ne sont pas seulement des espaces de rencontre culturelle à travers les symboles, la danse et la
  • privés de prospérité. En quête de "bonne existence" et de distinction sociale, disposées à changer profondément leurs modes de vie et à s’éloigner du centre, les classes moyennes émergeantes participent activement, avec des résultats plus ou moins heureux