inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (16 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • Roumanie: la pénurie s'installe
  • Alimentation ; Approvisionnement ; Géographie de l'Europe ; Niveau de vie ; Pénurie ; Roumanie
  • Le niveau de vie de la population roumaine est le plus bas parmi les pays du COMECON| comme aucun des objectifs économiques de l'année 1981 n'a été réalisé et que les autorités donnent la priorité à la réduction de l'endettement extérieur, le niveau
  • de vie de la population se trouve sérieusement compromis: les difficultés d'approvisionnement alimentaire ont obligé l'instauration d'un système de rationnement très strict doublé d'une autarcie régionale impérative. Des troubles sociaux, actuellement
  • sporadiques, viennent souligner, s'il en était besoin, l'exaspération de la population. (CLR).
  • Aménagement rural ; Campagne ; Commerce international ; Economie ; Exportation ; Géographie de l'Europe ; Mortalité infantile ; Niveau de vie ; Population ; Remembrement ; Roumanie ; Récession économique ; Situation économique
  • aura été chèrement payé : terrible austérité imposée à la population (pénurie généralisée, niveau de vie pitoyable, hausse de la mortalité infantile). Récession économique et priorité donnée aux exportations vers l'URSS sont cruellement ressenties par
  • la population. De plus, le plan de systématisation des villages, voté en avril 1989, porte le coup de grâce aux campagnes roumaines, dont le maillage est ainsi détruit par volonté idéologique. - (CLR)
  • En avril 1989, la Roumanie annonçait le remboursement intégral de sa dette extérieure (qui se montait à plus de 10 milliards de dollars en 1981). Cette entêtement à consacrer l'intégralité de la croissance économique à cet assainissement financier
  • Albanie ; Croissance économique ; Géographie de l'Europe ; Industrialisation ; Niveau de vie ; Politique économique ; Population
  • économique mais ne compte plus que sur ses seules forces depuis 1977 pour moderniser son appareil de production - le niveau de vie de la population s'en ressent.
  • Tenant farouchement à son indépendance économique et politique, l'Albanie a réussi à devenir autosuffisante sur les plans alimentaire et énergétique| elle a bénéficié de l'aide de la Yougoslavie, de l'URSS et de la Chine pour son décollage
  • Agriculture ; Commerce extérieur ; Economie ; Economie nationale ; Ghum ; Géographie de l'Europe ; Industrie ; Plan 1983 ; Planification ; Roumanie ; Situation économique
  • La restauration des grands équilibres financiers extérieurs a été opérée pour la troisième année consécutive au détriment de la croissance économique (mais de façon moins accentuée qu'en 1982) et du niveau de vie de la population. Dans l'agriculture
  • , le dynamisme du secteur privé a été étouffé par la planification de l'état et l'industrie souffre durement du poids de la dépendance énergétique| enfin le commerce extérieur a été recentré sur les pays du Comecon. (CLR).
  • La Bulgarie. L'espoir ténu d'une amélioration
  • Europe centrale et orientale, Communauté des Etats Indépendants en 1997 : acquis et disparités économiques
  • et reconstitution des réserves de devises. Sacrifices énormes pour la population. Aggravation du chômage.
  • Situation de crise grave depuis le second semestre 1996. La forte baisse de la production industrielle a contribué à la chute du PIB. Mise en place d'un directoire financier par le FMI pour agir sur une inflation galopante. Amenuisement des déficits
  • Roumanie 1986-1990 : la fuite en avant
  • Années 1986-1990 ; Croissance économique ; Géographie de l'Europe ; Politique économique ; Roumanie
  • extérieure à n'importe quel prix, risque d'engendrer une dégradation supplémentaire du tissu industriel et des conditions de vie de la population.
  • Les prévisions de ce plan ne constituent qu'une pure surenchère politique sans rapport avec la situation économique : les dirigeants se refusent obstinément à modifier leur politique économique qui, axée sur le remboursement intégral de la dette
  • Années 1944-1986 ; Crise ; Croissance économique ; Géographie de l'Europe ; Industrialisation ; Niveau de vie ; Roumanie ; Situation économique
  • Bien pourvue en matières premières, la Roumanie a connu en 40 ans un formidable développement industriel qui s'est effectué aux dépens de l'agriculture, pourtant prometteuse, et du niveau de vie de la population. Cette surchauffe industrielle est
  • actuellement la principale cause d'une crise économique et financière sans précédent, et d'une dégradation notoire des conditions de vie depuis 1981.
  • Les résultats économiques de l'Albanie en 1982
  • Agriculture ; Albanie ; Commerce extérieur ; Commerce international ; Croissance économique ; Difficulté ; Géographie de l'Europe ; Industrie ; Niveau de vie ; Population
  • Le dernier remaniement ministériel de novembre 1982 n'a entraîné aucune modification de la politique économique albanaise: ni réforme, ni aménagement partiel, cependant les nombreux appels à l'amélioration de la productivité et à la réduction
  • systématique des coûts de production sont symptomatiques. On poursuit la modernisation de l'agriculture et on essaie de résoudre les difficultés dans les secteurs-clés de l'industrie| les responsables essaient de développer le commerce extérieur, mais
  • on continue de présenter la sauvegarde de l'indépendance économique du pays comme la priorité méritant tous les sacrifices. (CLR).
  • L'économie roumaine en 1984: des résultats équivoques
  • Croissance économique ; Donnée 1984 ; Développement industriel ; Géographie de l'Europe ; Niveau de vie ; Population ; Production agricole ; Roumanie
  • du plan pour la quasi-totalité des principaux secteurs économiques. L'A. souligne normalisation financière, fidélité aux dogmes économiques et conclut sur le niveau de vie de la population, l'éternel perdant. Si la situation actuelle peut être
  • Parallèlement à une croissance étonnante de l'économie en 1984 (qui aurait pulvérisé certains objectifs du plan, grâce aux bonds réalisés par la production industrielle passée de 5,1 % en 1983 à 8,4 % en 1984 et par la production agricole passée de
  • 2,0 % en 1983 à 12,1 % en 1984), on s'étonne du commentaire conjoint qui se montre particulièrement sévère et critique envers un ensemble de secteur. Le communiqué fait d'ailleurs mention de graves lacunes et d'échecs dans la réalisation des objectifs
  • interprétée comme la preuve d'un succès politique, on n'y trouve guère d'indices d'une bonne santé économique.
  • Aide internationale ; Albanie ; Crise économique ; Dette extérieure ; Economie ; Finances publiques ; Niveau de vie ; Prix
  • dollars et cela obère les chances de réussite du nouveau programme de stabilisation. La situation de la population est particulièrement dramatique du fait de l'explosion des prix alimentaires; de plus, la privatisation du commerce de détail a surtout
  • Trois ans après la chute du régime communiste, l'Albanie subit une profonde désorganisation économique. Malgré l'aide du PMI, la situation financière et monétaire est inquiétante : inflation de 400 % en 1992, dette extérieure de 600 millions de
  • contribué à multiplier les trafics en tous genres et à engendrer de fortes disparités sociales dans un pays où le soutien actif de l'Occident est vital.
  • La situation économique roumaine en 1991-1992
  • privatisations, alors que le chômage touche déjà 10 % de la population active, à la fin de l'année 1992.
  • En 1992, l'économie roumaine subit sa 4e année de récession. Jusqu'à son départ en novembre 1992, le premier ministre T. Stolojan a cherché à contenir fermement l'inflation et à relancer les exportations. Par contre, la privatisation de l'économie
  • semble avoir amorcé un vrai départ avec la multiplication des petites entreprises privées et l'arrivée de montants plus importants d'investissements étrangers. Le cadre juridique installé, l'année 1993 sera décisive pour la mise en oeuvre des grandes
  • La Roumanie en 1987 : une économie à la dérive
  • Crise ; Economie ; Géographie de l'Europe ; Plan ; Roumanie ; Situation économique
  • manifestation ouvrière de Brasov du 15 novembre 1987 a révélé la profondeur du divorce entre un pouvoir fortement personnalisé et une population privée des produits les plus élémentaires (viande, lait, pommes de terre etc...). Les statistiques roumaines, très
  • Déterminé à poursuivre le remboursement de la dette extérieure à une cadence qui hypothèque gravement le dévloppement interne du pays, le président Ceaucescu apparaît comme le principal obstacle à toute éventuelle reprise économique. La
  • appauvries, ne permettent pas une analyse approfondie de cet état de crise permanente.
  • Conjoncture économique ; Crise ; Economie ; Géographie de l'Europe ; Roumanie ; Réforme ; Système économique ; Vie politique
  • , le niveau de vie). Les premières mesures d'urgence, prises à la hâte et dans la perspective des élections du 20 mai 1990, ont apporté quelques bouffées d'oxygène à la population. La situation politique encore instable et la conjoncture économique
  • L'année 1989, dernière du régime Ceausescu, aura marqué une nouvelle dégradation dans la situation économique et sociale du pays| le bilan dressé en avril 1990 présente l'ampleur du désastre (pour l'industrie, l'agriculture, le commerce extérieur
  • plutôt sombre laissent mal augurer d'une transition promise vers l'économie de marché.
  • Albanie ; Crise ; Economie ; Géographie de l'Europe ; Réforme ; Situation économique
  • impérative, car, face au manque d'approvisionnement en produits de toutes sortes, la population est décidée à manifester ses revendications.
  • Considérée comme la meilleure du quinquennat, l'année 1989 a seulement été un peu moins désastreuse que les deux précédentes, surtout en raison des nouvelles dispositions concernant l'agriculture et le commerce, prises lors des plenums de janvier et
  • avril 1990. L'afflux massif d'Albanais candidats à l'émigration dans les ambassades en juillet 1990 a poussé le régime à prendre une série de mesures politiques se démarquant carrément de la politique d'E. Hoxha. Une modernisation industrielle devient
  • Stagnation persistante de l'économie albanaise en 1987
  • Albanie ; Commerce international ; Crise ; Economie ; Exportation ; Géographie de l'Europe ; Importation ; Situation économique
  • Confrontée à des difficultés diverses, l'économie albanaise a enregistré en 1987 une très faible croissance (1 à 2 %) : l'agriculture et l'élevage ont pâti du climat, de ce fait la situation alimentaire de la population ne s'est pas améliorée, ce
  • importations d'équipements et de machines. Enfin les efforts pour rendre la gestion économique plus efficace se heurte à l'inertie bureaucratique.
  • Croissance économique ; Donnée ; Géographie de l'Europe ; Plan, 1985 ; Planification ; Roumanie
  • En s'obstinant à rembourser rapidement sa dette extérieure, au détriment croissant de la modernisation de son appareil de production comme de sa population, les planificateurs roumains continuent d'assigner à l'économie de leur pays des objectifs
  • démesurés| quant aux résultats officiels du plan 1985, qui sont loin d'atteindre les objectifs prévus, ils apparaissent de surcroît très surestimés, comme ce fut le cas pour l'année 1984 (Tableaux des indicateurs du développement économique en 1985, et des