inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (59 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • Urbanisation, populations et catastrophes : les incidences des seismes sur la physionomie de la cite d Orleansville et leurs effets sur les comportements des populations
  • Chlef - Algerie - Afrique du Nord - Afrique - Plans Locaux d Urbanisme - Developpement Durable - Democratie Participative - Bruit Routier - Etude Comparative
  • Sociologie politique d'une expérience de démocratie participative. Le cas d'une radio communautaire au Sénégal
  • Afrique de l'Ouest
  • Démocratie participative
  • Ayant pour ambition de « rendre la parole » aux populations déshéritées de la ville de Pikine, banlieue de la capitale sénégalaise, Débat local est l’émission politique interactive de la radio communautaire Air’Jeunes fondée à la fin des années
  • promoteurs de la démocratie participative s’attachent à développer des dispositifs d’action citoyenne visant à corriger les défauts et insuffisances du gouvernement représentatif au regard de l’idéal démocratique : la place des citoyens dans le système de
  • quatre-vingt-dix à l’initiative des associations de jeunes de la région dakaroise avec le soutien d’une grande ONG canadienne. Cette thèse étudie les usages de cette émission par les citoyens locaux dans les trois domaines principaux où les militants et
  • séquences de 2006 à 2011 dans les studios de la radio et sur les lieux d’écoute de l’émission, il apparaît que si l’émission a permis à des formes de contestation du pouvoir local de s’exprimer publiquement sans médiation, la réalisation du projet originel
  • laissant peu de place au débat argumenté : le journalisme antagonique des grands groupes privés et de la petite presse du secteur informel et le journalisme légitimiste du groupe public. En dépit de leur attachement militant au projet, les responsables de
  • la radio et les animateurs de l’émission dont les origines sociales et les formations scolaires les tenaient très éloignés des formes de consommation des biens informationnels des Pikinois ainsi que des activités des associations informelles de
  • Ancestralité et migrations urbaines : le cas des Tandroy de Toliara (Madagascar)
  • Afrique de l'Est
  • Cette thèse traite de la manière dont les Tandroy, population originaire de l’extrême Sud de Madagascar, produisent leurs identités collectives en situation de migration urbaine dans la ville de Toliara. Les Tandroy, qui vivent depuis près d’un
  • possession kokolampo. Je m’intéresse à la manière dont ces éléments participent à l’élaboration de constructions symboliques confrontant des catégories identitaires articulées à l’expression d’une mémoire collective, et porte une attention particulière à la
  • siècle en situation de circulation à travers l’île, sont le plus souvent assignés à un statut de migrants précaires, pour lesquels la ville demeure un espace étranger. Je montre, à travers une ethnographie de situations rituelles, comment cet état de la
  • migration peut être considéré comme un espace de transition, dans lequel se joue le passage d’un état de mobilité à un état d’ancrage. Je montre également comment ce passage implique la remise en cause d’une identité collective construite avec la
  • colonisation, et cristallisée au début des années 1970, époque où sévit une révolte paysanne menée par Monja Jaona, leader politique tandroy d’envergure nationale. Mes enquêtes se situent dans deux domaines, celui de la politique, et celui de la possession
  • . Dans les deux cas, l’ancrage en ville s’exprime de manière paradoxale à partir du maniement de symboles ancestraux, pourtant fragilisés par le phénomène migratoire et jugés inadaptés à l’espace urbain : le poteau sacrificiel hazomanga, et l’esprit de
  • Gestion de l'eau
  • s’intègrent d’autres acteurs de l’approvisionnement et de l’accès à l’eau (ONG, gestionnaires locaux, population). Dans un second temps, l’intensification des réformes néolibérales entraîne la restructuration du service au niveau de l’agglomération
  • . L’extension des réseaux et de l’administration public-es par la KSWC qui participe à la redistribution des responsabilités techniques et du pouvoir liés à la ressource en eau. Cette politique n’implique pas une désagrégation de l’autorité centrale mais une
  • recomposition des instances étatiques au sein de la ville. Les stratégies et les pratiques scalaires des acteurs locaux et de la population lors des négociations sur le développement des réseaux unitaires témoignent des évolutions de la relation entre l’État et
  • Cette thèse analyse les évolutions liées à l’introduction des réformes néolibérales dans le secteur de l’eau à partir des histoires urbaines de trois quartiers périphériques de l’agglomération du Grand Khartoum. Articulé autour de la transition
  • depuis des systèmes d’approvisionnement et d’accès à l’eau locaux vers les réseaux d’adduction d’eau centraux et publics, ce travail privilégie une approche scalaire et temporelle qui met en évidence la recomposition des relations de pouvoir liées aux
  • infrastructures et au contrôle de la ressource. Cette approche met en évidence les négociations multiples qui se jouent autour de l’eau. Dans un premier temps, l’analyse d’une politique scalaire descendante de l’acteur gouvernemental, la Khartoum State Water
  • Université de Fribourg (Suisse)
  • Potentialités touristiques et patrimoines culturels chez les communautés rurales de Bayanga et de Mbéko en République Centrafricaine : représentations des différents acteurs et enjeux
  • communautés rurale ;_l’influence des populations locales sur les activités de la conservation. L’ensemble des communautés rurales vivent des problèmes identiques, tels que les restrictions d’accès aux forêts, les conditions de vie médiocres, le bouleversement
  • s’articulant autour de : recherche documentaire, observation sur le terrain et implication des populations locales dans le processus de collecte de données (interview, focus group et questionnaires) nous avons aussi utilisé la Méthode Accélérée de recherche
  • Participative (MARP). Des illustrations (tableaux, planches et figures) et autres statistiques nous ont permis d'en ressortir des Résultats majeurs La localité de Mbéko a aussi ces particularités, la prise de conscience de la communauté rurale de Mbéko doit la
  • La mise en valeur des ressources naturelles et culturelles est l’une des priorités nationales pouvant concourir à l’éradication de la pauvreté. C’est dans ce cadre que se situe notre proposition de thèse. Après une présentation succincte des
  • contextes géographiques et scientifiques, la méthodologie a été abordée, ainsi que le cadre conceptuel, les hypothèses et la problématique. Deux sous - préfectures nous semblent particulièrement intéressantes: la sous-préfecture de Mbaïki et celle de Bayanga
  • . En effet, elles font partie du massif forestier du Sud - Ouest centrafricain, l’un des plus riches d’Afrique. Aux côtés des potentialités patrimoniales culturelles, ils constituent des potentialités touristiques. La forêt a toujours été une des
  • Université de Bangui
  • Laghouat : de l’oasis à la fabrication durable de la métropole.
  • zones nouvellement urbanisées. Notre analyse porte sur la ville contemporaine, marquée par la mutation des territoires sahariens et la nouvelle configuration des espaces urbains modernes, où la grande concentration de population a profondément
  • d’hydrocarbures de Hassi R'mel ; qui participent à l’affirmation de l’image du pouvoir économique et politique de l’Algérie nouvelle. En montrant son relatif délaissement, en particulier par la planification urbaine trop décalé de la théorie traditionnelle urbaine
  • Cette recherche vise à identifier le champ disciplinaire de la morphologie urbaine. Notre démarche morphologique a étudié plusieurs éléments : l’étalement urbain s’implante autour de l’oasis de l'intra-muros à la périphérie par ces capacités de ses
  • déstabilisé le paysage organique de l’oasis. L’analyse morphologique permet aussi d’évoquer les positions d’aménagement et d’urbanisme d’origine étatique algérienne, relevant de la promotion de l’oasis en chef-lieu de wilaya, et de la proximité du pôle
  • . D’où un manque d’attention portée aux recherches de morphologie urbaine effectuées à l’étranger aux recherches des oasis de la région en Maroc et Tunisie. Mais aussi cette recherche met l’évaluation au regard du modèle sont des modèles algérien des
  • oasis de Ghardaïa, Béchar et Biskra pourrait éclairer les politiques d’aménagement par les enjeux urbanistiques. Cette approche stimulante rendant compte du renouvellement physique des villes comporte pourtant des dimensions à la fois théorique
  • Habitat et mode de vie de la vallée du Drā (Maroc) : le village d'Asrir n'llemchane
  • Mode de vie
  • perspective avec le mode de vie et l'organisation sociale de la population, en lien avec l'agriculture de palmeraie et le système d'irrigation. L'analyse des maisons a permis de forger des hypothèses sur le développement du village et de son enceinte au cours
  • choisi ici comme exemple représentatif est le qsar d'Asrir n'Ilemchane dans la vallée du Drā. Cette agglomération est un exemple très spécifique de ces groupements fortifiés aux maisons mitoyennes à puits de lumière central. Au-delà de la dénomination
  • qui l'habitent, principalement deux, les Draoua ou Haratines, habitants originels, agriculteurs-jardiniers de l'oasis, et les Berbères Ayt Ātta, semi-nomades transhumants de la montagne proche, le jbel Saghro, installés plus récemment, comme
  • protecteurs des sédentaires. Après une présentation du contexte naturel et historique de la vallée et de son peuplement composite, notre démarche de recherche s'appuie sur une documentation architecturale détaillée, relevés et dessins, d'une trentaine de
  • maisons, une observation participative et des entretiens avec les habitants dont quelques « anciens ». Nous examinons le mode constructif de ces maisons en terre crue, adobes et pisé, savoir-faire spécifique des maçons haratines. Cet habitat est mis en
  • terminer, nous évoquons les transformations de cet habitat en tension entre tradition et modernité. Elles sont marquées à la fois par l'usage de techniques et de matériaux constructifs différents et par les modifications profondes de l'environnement local
  • Contribution a l etude demogeographique de la population urbaine du grand Agadir
  • Agadir - Maroc - Afrique du Nord - Afrique - Geographie Urbaine - Geographie de la Population
  • L enjeu d appropriation, par les populations, des projets de developpement issus de la cooperation decentralisee : le cas de l approvisionnement en eau potable des populations de Kindia en Guinee
  • Kindia - Guinee - Afrique de l Ouest - Afrique - Approvisionnement en eau - Assistance technique
  • Universite de Nantes
  • Etat, decentralisation et populations : analyse des capacites developpantes des collectivites locales au Senegal : exemple de la commune de Thies
  • Thies - Senegal - Afrique de l Ouest - Afrique - Collectivites locales - Developpement communautaire - Decentralisation - Economie souterraine
  • Gestion des dechets solides menagers a Douala au Cameroun : opportunite ou menace pour l environnement et la population ?
  • Les migrations de populations du Kasai-Oriental vers la ville de Mbuji-Mayi (ex-Zaire), Republique democratique du Congo de la periode pre-coloniale a nos jours
  • La mesure de la population urbaine et de sa croissance au Maroc : la difficile adequation entre les imperatifs administratifs, les outils de la statistique et de l extension des aires urbanisees
  • Le grand projet de transformation de la ville algerienne, 1830-1870 : le cas de la ville de Bejaia, ex-Bougie
  • Bejaia - Algerie - Afrique du Nord - Afrique - Sociologie urbaine - Urbanisation - Population urbaine
  • Geographie du VIH/SIDA au Mali : la diffusion de la maladie et sa perception par la population saine et infectee : etude de quatre villes maliennes, Bamako, Mopti, Sikasso, Bandiagara
  • Bamako - Mopti - Sikasso - Bandiagara - Mali - Afrique de l Ouest - Afrique - Geographie de la Sante - Sida - Prevention - Politique Publique - Accessibilite au soin - Etude Comparative
  • La construction de Tunis, "ville europeenne" et ses acteurs de 1860 a 1945
  • Tunis - Tunisie - Afrique du Nord - Afrique - Urbanisme - Titres de propriete - Populations europeennes
  • Changements sociaux et migration de retour : contribution a l etude du processus de reintegration des migrants moose de retour de la Cote d Ivoire
  • Burkina Faso - Afrique de l Ouest - Afrique - Migration de retour - Mossi - Demographie et population - Mutation sociale
  • La population d Oujda
  • Oujda - Maroc - Afrique du Nord - Afrique - Population Urbaine - Geographie Urbaine
  • L'évolution des mangroves de la Basse Casamance au Sud du Sénégal au cours des 60 dernières années : surexploitation des ressources, pression urbaine, et tentatives de mise en place d'une gestion durable
  • Afrique de l'Ouest
  • La dégradation de la mangrove de la Casamance a fortement été influencée par des contraintes physiques. Mais c’est l’étalement des villes du fait de la croissance démographique, les importants prélèvements de ses ressources par les populations et la
  • populations et des opérateurs du développement que ces initiatives et notamment les reboisements de la mangrove n’ont pas toujours eu les résultats escomptés, et cela en raison de leur faible acceptabilité sociale, de l’existence de grandes disparités dans
  • l’occupation du sol. Ce travail de thèse permet de mieux comprendre les changements survenus dans l’occupation du sol et notamment la mangrove avec l’évolution des pratiques des populations et de l’augmentation de leurs besoins. Il permet aussi de disposer
  • mise en œuvre de techniques d’aménagements inadaptées qui ont accentué sa destruction. L’analyse de l’histoire des usages de cet écosystème, sa perception par les populations de diverses origines, les changements de législation foncière et le contexte
  • politique propre à la région expliquent aussi cette situation. On remarque ainsi qu’au fil des années la mangrove péri-urbaine de Ziguinchor ne cesse de perdre des surfaces. Pourtant depuis les années 1990 l’amorce de la prise de conscience croissante de son
  • importance écosystémique a conduit à la multiplication de projets de la part des organismes de développement et de protection de l’environnement pour endiguer ce phénomène. Il ressort en revanche à la suite d’enquêtes réalisées sur le terrain auprès des
  • Université de Saint-Louis (Sénégal)
  • Le patrimoine culturel de la Libye entre identité sociale et culturelle
  • Dans le cadre de cette recherche, nous avons traité de la construction de l’identité sociale et culturelle à travers la notion de patrimoine culturel. Compte tenu de la richesse du patrimoine et l’importance que la population libyenne lui accorde
  • mais aussi sur les musées, le folklore et les théâtres, nous avons mené une enquête auprès du public de la ville de Tripoli afin de connaitre leurs représentations sur cette problématique. La population libyenne est fière de la richesse de son
  • , nous avons essayé de mettre en évidence le rôle qu’il joue dans la vie social d’un individu. Après avoir présenté le patrimoine culturel de la société libyenne, en se basant non seulement sur les édifices de l’antiquité gréco-romaine ou du monde arabe
  • patrimoine culturelle. À travers les réponses, nous avons pu constater l’importance accordée à leur patrimoine et la crainte de voir ce passé être détruit ou pillé par la guerre. Cette recherche nous a permis de comprendre que lorsqu’un pays possède une telle
  • tradition, son identité sociale et culturelle passe forcément par la reconnaissance de son patrimoine.