inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (3 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • Calcutta et ses ports : 40 ans de développement régional et de gouvernance portuaire : Acteurs, enjeux et conflits
  • évolue à travers une succession d’étapes marquées par l’initiation de réformes faisant progressivement appel à la participation des capitaux privés. En Inde, les décisions prises en matière de réformes portuaires, souvent au détriment des populations les
  • Le développement portuaire est mis en perspective à partir des ports de Calcutta, la troisième métropole de l’Inde par sa population. L’objet d’analyse est le phénomène de régionalisation portuaire en Inde, défini par une gouvernance portuaire qui
  • plus vulnérables (paysans), ne sont pas sans poser de problèmes sociaux, qui ont déjà évolué vers de graves conflits entre ces populations et les acteurs impliqués dans la question portuaire. A Calcutta, les enjeux du développement portuaire régional
  • notions en géographie portuaire : la régionalisation et la gouvernance portuaires en Inde. La thèse montre que la régionalisation portuaire s’insère dans les évolutions de la gouvernance portuaire qui caractérise Calcutta. Elle souligne la pertinence de la
  • notion de gouvernance portuaire comme catégorie analytique du phénomène de régionalisation portuaire, comme processus et comme enjeu politico-socio-économique. Par ailleurs, le rôle joué par la gouvernance portuaire dans le rapport métropole-port est mis
  • en évidence par l’étude des choix économiques ouvertement néolibéraux en opposition aux couleurs politiques du gouvernement du Bengale occidental, communiste depuis 1977. Dans ce contexte spécifique au Bengale occidental, la régionalisation portuaire
  • Du réseau aux systèmes de villes : un siècle d'urbanisation indienne
  • Si l’Inde est un pays majoritairement rural, sa population urbaine est plus grande que la population totale des États-Unis. Ainsi, à la fin du 20ème siècle, le phénomène urbain indien est déjà bien développé, d’autant plus qu’il possède une histoire
  • plurimillénaire. La présence de deux perturbations ayant modifié les logiques urbaines au cours du 20ème siècle, nous a amené à nous questionner sur la résilience du système urbain indien. Afin d’en présenter les principaux mécanismes, nous avons retracé
  • l’évolution du système urbain indien au cours du 20ème siècle. Pour ce faire, nous avons utilisé une approche géographique par la population, qu’une approche qualitative et davantage historique est venue compléter. Nous nous sommes ainsi intéressés à
  • l’évolution de la hiérarchie urbaine et à celle des rythmes de croissance des villes. Après avoir mis en lumière l’existence de mécanismes de rééquilibrage de la trame urbaine au cours du 20ème siècle, nous nous sommes penchés sur la stabilité
  • organisationnelle et structurelle du système urbain. Cela nous a permis de mettre en évidence l’existence de classes dynamiques au sein de la hiérarchie urbaine. Leur évolution met en exergue le dynamisme du système urbain durant la seconde moitié du siècle dernier
  • et nous présente les étapes de sa résilience.
  • L’émergence des municipalités : analyse de la réorganisation des pouvoirs issue de la décentralisation sur la gouvernance des petites villes d’Uttar Pradesh
  • 4 villes à l'Est de l' Uttar Pradesh
  • reste de l'Inde urbaine. Pourtant, une part importante de la population urbaine vit aujourd'hui dans ce type de villes et est donc tout autant concernée par les changements introduits par les nouvelles politiques urbaines issues de la décentralisation
  • A travers l'observation des services publics de base, cette thèse s'intéresse à la réorganisation des pouvoirs politiques et techniques consécutive à la mise en place de la réforme de décentralisation. En Inde, cette question a déjà fait l'objet de
  • chercheurs et des planificateurs. Ce désintérêt traduit un biais dans la manière de penser l'urbanisation indienne où la « ville » désigne avant tout des agglomérations métropolitaines, considérées comme les moteurs de la croissance économique, aux dépens du
  • . Dans le cadre de ce travail doctoral, une enquête a été menée à travers quatre petites villes de 20000 habitants sélectionnées à l'est de l'Uttar Pradesh en interrogeant les hommes politiques, les ingénieurs et les habitants. La recherche empirique
  • s'est appliquée à analyser la formation des gouvernements locaux avec une perspective multi-niveaux pour comprendre les transformations institutionnelles depuis la réforme. Les résultats de l'étude permettent d'obtenir une image du processus d'émergence
  • plusieurs études de cas en zone rurales et dans les villes métropolitaines. L'objet de ce travail est de compléter ce corpus en le replaçant dans le contexte différencié des petites villes indiennes. Celles-ci ont jusqu'ici peu interpellé l'attention des
  • De Bercegol, Rémi
  • 4 villes à l'Est de l' Uttar Pradesh