inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (223 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • Genèse ; Géomorphologie ; Manteau nival ; Palse ; Pergélisol ; Pingo ; Périglaciaire ; Terminologie ; Végétation
  • Géomorphologie des palses. Terminologie des palses. Genèse des palses par 3 mécanismes : hypothèse du manteau nival, hypothèse du changement de végétation et hypothèse de la flottabilité. Diminution des palses et potentiel de préservation. Les
  • différences essentielles entre pingos et palses.
  • Géographie physique ; Palse ; Permafrost ; Pingo ; Périglaciaire ; Quaternaire zones froides ; Recherche
  • Relief superficiel du permafrost (pingos et palses) et formes périglaciaires saisonnières, actuels et fossiles.
  • Cryopédologie ; Finmark ; Géographie physique ; Géomorphodynamique ; Modelé périglaciaire ; Norvège ; Norvège, nord ; Palse ; Permafrost ; Processus morphogénétique ; Périglaciaire ; Sol minéral ; Ségrégation de glace ; Tourbe ; Tourbière ; Troms
  • En Norvège septentrionale, dans la zone de permafrost sporadique, des analyses de photographies aériennes et des études de terrain ont permis une classification des différents types de palses dans les tourbières. On a distingué les plateaux de
  • palses, les palses d'esker, les palses en cordons, les palses coniques (typiques, mais non les plus fréquentes). Il existe aussi des complexes de palses qui regroupent des formes variées. Les mieux développées sont généralement constituées d'un noyau
  • minéral (argile et limon) recouvert d'une mince couche de tourbe isolant le noyau gelé en hiver. Le processus morphogénétique semble cependant être le même lorsque la palse se forme dans une tourbière ou dans un sol minéral pur. (C. Wagenaar).
  • L'Origine des viviers des Hautes Fagnes: traces de pingos ou de palses?
  • Ardennes, massif ; Belgique ; Géographie de l'Europe ; Géomorphogenèse ; Hautes Fagnes ; Marécage ; Palse ; Pingo
  • Palsarnas periodiska avmältning in Finska Lappland. (Fonte saisonnière des palses en Laponie finlandaise)
  • Finlande ; Fonte de la glace ; Gradient thermique ; Géographie physique ; Laponie ; Palse ; Permafrost ; Périglaciaire ; Température ; Température du sol ; Tourbière ; Variation saisonnière
  • Epaisseur de la couche active et différences temporelles, locales et régionales dans la fonte des palses dans l'extrême nord de la Finlande 17 tourbières à palses sont examinées. Les gradients thermiques sont examinés et l'effet des fissures de
  • Arctique ; Géographie physique ; Géomorphogenèse ; Jakutskaja ASSR ; Palse ; Périglaciaire ; Sibir'Vostocnaja ; Svalbard ; Toundra ; Tourbière ; URSS d'Asie
  • Observations faites au N de Chernychevsky en Iakoutie. Plusieurs tourbières à palses de type scandinave contenant des palses bien développées du type dome, plateau et complexe sont repérées. Au Spitzberg quatre types de formes ressemblant à des
  • palses ont été observés: palses classiques, monticules de tourbe à injection de glace, monticules de tourbe à couche active, monticules de tourbe colonisés par la végétation.
  • Etude géophysique d'un champ de palses à Poste-de-la-Baleine, Nouveau-Québec in Le pergélisol au Québec-Labrador.
  • Canada ; Champ de palses ; Couche active ; Granulométrie ; Géographie de l'Amérique ; Géophysique ; Géothermie ; Nouveau Québec ; Palse ; Permafrost ; Poste-de-la-Baleine ; Périglaciaire ; Québec ; Résistivité électrique ; Température du sol
  • Etude stratigraphique, granulométrique, géomorphologique et géophysique de treize palses. L'épaisseur maximale de la couche active est de l'ordre de 70cm et l'épaisseur moyenne du pergélisol obtenue au moyen de sondages électriques est d'environ 10m
  • . La résistivité électrique du pergélisol varie entre 2 et 20K-m. Les températures les plus basses se rencontrent au centre des palses. Entre 30 et 50cm, le gradient vertical de température est très prononcé. Sur les flancs des palses, les températures
  • Palses et limite méridionale du pergélisol dans l'hémisphère nord: le cas de Blanc-Sablon, Québec
  • Blanc-Sablon ; Canada ; Fluvioglaciaire ; Géographie de l'Amérique ; Limite climatique ; Palse ; Permafrost ; Périglaciaire ; Québec ; Thermokarst ; Zone froide
  • Il existe des palses typiques dans la région de Blanc-Sablon, au S. de la limite connue du pergélisol sporadique du Québec-Labrador. Localisés dans de petites tourbières au fond d'une large vallée, remblayée de sédiments fins quaternaires, les sites
  • ces palses se trouvent au sud de la limite méridionale habituelle des palses au Canada et en Europe. Il s'agit probablement de formes de pergélisol relique.
  • Les palses comme indicateur du climat
  • Géomorphologie climatique ; Indice climatique ; Norvège ; Palse ; Variation climatique ; Zone froide
  • Les palses ou pingos subissent des dégradations dans les secteurs climlatiques périphériques en rapport avec des altérations des conditions climatiques qui leur ont donné naissance par exemple dans les parties internes du Varangerfjord en Norvège
  • Teleki Pál tájelméti munkássága
  • La théorie du paysage de Teleki Pál
  • Teleki Pál - ahogy a történész látja
  • Teleki Pál - vu par un historien
  • Teleki Pál, a tudós
  • Teleki Pál, le sccientifique
  • Etude palynologique d'une palse de la région du golfe de Richmond (Nouveau Québec, Canada)
  • Analyse pollinique ; Canada ; Géographie de l'Amérique ; Hudson, baie ; Nouveau Québec ; Palse ; Palynologie ; Périglaciaire ; Québec
  • L'analyse pollinique d'une palse de tourbière forestière met en évidence son évolution depuis son installation dans un bas marais vers 4900 ans BP. Le diagramme pollinique montre vers 3550 ans BP, le passage d'une végétation type bas marais (fen) à
  • Genèse ; Géographie physique ; Palse ; Périglaciaire ; Répartition
  • A partir de ses propres observations et de publications diverses, l'A. arrive à des conclusions concernant la distribution et la genèse des mésoformes périglaciaires que constituent les palses. (D'après l'A.).
  • Analyse pollinique d'une palse au site archéologique de Vieux-Port-Burwell (Killiniq), Territoires du Nord-Ouest
  • Canada ; Chronostratigraphie ; Géographie de l'Amérique ; Géomorphogenèse ; Northwest Territories ; Palse ; Palynologie ; Paléoclimatologie ; Permafrost ; Périglaciaire
  • Dans un fen de Vieux-Port-Burwell, deux diagrammes polliniques, à 3 m de distance, l'un au sommet et l'autre au pied d'une palse ont enregistré l'évolution géomorphologique du site. Vers 2430 BP, la césure des zones polliniques IV-III correspond à
  • sont une réaction à l'apparition de la palse dans le fen et ils résultent moins d'une oscillation climatique que du franchissement d'un seuil dans l'épaississement progressif de la tourbe.
  • Pingos et palses : un essai de synthèse des connaissances actuelles
  • Alaska ; Arctique ; Canada ; Cryosol ; Glace du sol ; Géographie des régions polaires ; Géomorphogenèse ; Géomorphologie climatique ; Mackenzie delta ; Palse ; Permafrost ; Pingo ; Périglaciaire ; Sibir' ; Zone froide
  • Un essai de synthèse des connaissances actuelles se rapportant aux buttes périglaciaires pluriannuelles est présenté. L'aspect externe et la composition interne des pingos et des palses sont décrits. Les mécanismes génétiques sont discutés. Les
  • pingos apparaissent suite à la mise sous pression sous le pergélisol d'une nappe d'eau, soit par action cryostatique, soit par mise en charge hydraulique. Les palses se forment par cryosuccion. En relation avec ces mécanismes, les conditions climatiques
  • Alaska ; Arctique ; Couche active ; Glaciologie ; Géographie physique ; Modèle ; Palse ; Permafrost ; Périglaciaire ; Simulation ; Stratigraphie ; Système hydrostatique ; Toolik
  • Les données stratigraphiques et chimiques du noyau de glace d'une palse anthropogénique au lac Toolik (Alaska) indiquent que sa formation provient d'une pression hydrostatique développée dans un système hydrologique isolé à l'intérieur de la couche
  • active. Etude de cinq palses sur une période de trois ans.