inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (17 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • Postglacial vegetation history of the Mariana Lake region, Alberta
  • Etude des changements de végétation, de 11 300 ans Av.P. à l'Actuel, à partir des pollens fossiles du lac Mariana. Ces changements de végétation ont été provoqués par une aridité croissante durant l'Holocène précoce à moyen, mais ne sont pas
  • Late Holocene sea-level change on Rota and Guam, Mariana Islands, and its constraint on geophysical predictions
  • dates. Reconstructed late Holocene sea-level change in the Mariana Islands provides constraints on geophysical models of sea-level variations.
  • Colonisation ; Développement économique ; Etats-Unis ; Federal States of Micronesia ; Géographie de l'Océanie ; Ile ; Indépendance ; Marianas ; Marshall Islands ; Pacifique ; Palau Islands ; Relations internationales ; Ressource naturelle ; Statut
  • of the Northern Marianas. Les trois premiéres étant associées librement avec les Etats-Unis. Tous ces territoires doivent accepter l'héritage du colonialisme d'autant plus que les contraintes d'environnement les forcent à accepter l'aide des grandes puissances
  • Chronologie des cernes pâles de l'épinette noire (Picea mariana [Mill.] BSP.) au Québec subarctique : de 706 à 1675 ap. J.C.
  • Karren features in island karst : Guam, Mariana Islands
  • Andésite ; Arc insulaire ; Basalte ; Cénozoïque ; Dorsale médio-océanique ; Dorsale océanique ; Fond sous-marin ; Gphy ; Géochimie ; Géographie physique ; Géomorphologie ; Lave ; Lithologie ; Magmatisme ; Marianas ; Minéralogie ; Pacifique, îles
  • , is demonstrated. The two modes are High Stress Chilean-type subduction and Low Stress Mariana-type subduction. Collision and accretion of buoyant features on sea-floor, an inevitable consequence of subduction, is important in the evolution of continents.
  • Distinction anatomique du bois de mélèze (Larix laricina (Du Roi) K. Koch), de l'épinette blanche (Picea glauca (Moench.) Voss), et de l'épinette noire (Picea mariana (Mill.) B.S.P.), en vue de l'analyse des macrorestes
  • 84 spécimens de bois de conifères récoltés sur un vaste territoire dans le nord-est de l'Amérique du Nord ont servi à définir de nouveaux critères de distinction anatomique entre Picea mariana, Picea glauca et Larix laricina. Les AA. présentent des
  • In a Picea mariana forest near Fort Norman, NWT, a corridor was cleared in the spring of 1985 to simulate a seimic line or pipeline disturbance. Salix arbusculoides was monitored for three growing seasons after canopy harvesting. Leaf area
  • Activité économique ; Guam ; Ile ; Marianas ; Micronésie ; Peuplement ; Tourisme ; Urbanisation
  • California ; Chamorro ; Culturel ; Etats-Unis ; Ethnie ; Guam ; Géographie plurirégionale ; Identité culturelle ; Image mentale ; Marianas ; Migration internationale ; Pacifique, îles ; Perception ; Société
  • Un corridor de transport simulé et une tranchée de pipe-line ont été installés dans un boisement décadent de Picea mariana sous lequel existe un pergélisol, 10 km au nord de Tulita, dans les Territoires du Nord-Ouest. Etude des résultats de la
  • élevé d'épinettes noires (Picea mariana (Mill.) BSP) subfossiles qui ont pu être utilisées pour la reconstitution dendroclimatique du site. Une courbe dendrochronologique couvrant les 500 dernières années a été établie à partir de ces spécimens.
  • Biogéographie ; Canada ; Datation ; Datation radiocarbone ; Dynamique des populations ; Feux ; Forêt ; Géographie de l'Amérique ; Holocène ; Larix laricina ; Lisière ; Nouveau Québec ; Picea mariana ; Quaternaire zones froides ; Québec ; Variation
  • New insights into the vegetation history of this region are provided by calculations of pollen influx and by the use of linear discriminant analysis to separate Picea glauca and P. mariana pollen. Three major pollen zones are identified: (1) a basal
  • Etude de neuf sites le long d'un transect de 140 km depuis la forêt boréale du Nord, à travers la forêt-toundra. L'hypothèse selon laquelle les arbres du N. du Canada (Larix laricina, Picea glauca et Picea mariana) sont des relictes d'un climat plus