inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (74 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • La localisation des industries et des services. (Chronique de géographie économique XI et XII)
  • Développement régional ; Espace ; Espace industriel ; Europe ; Europe de l'Est ; Géographie humaine ; Industrie ; Industrie légère ; Information ; Localisation ; Main-d'oeuvre ; Prix de revient ; Service ; Théorie ; Tiers-Monde ; Typologie
  • Réflexions sur l'espace industriel, la transformation actuelle de ce concept du fait des techniques nouvelles et des nouveaux mécanismes du prix de revient, d'où changement dans les critères de localisation. La localisation dans les pays de l'Europe
  • Espace et pouvoir.
  • Les relations de pouvoir et les phénomènes de domination, et leurs traductions dans l'espace. Analyse les différentes formes de pouvoir et le rôle de l'Etat en relation avec les concepts classiques de contrat social et de société civile. (RB).
  • Villes et pluralité des cultures. Problèmes et contextes
  • Villes et communication interculturelle
  • Etude des relations entre pluralité des cultures et géographie urbaine. Examen de l'apport de la géographie historique et de ses limites. Examen des ségrégations : apport des travaux des années 1950 et 1960. La genèse des problèmes actuels
  • : situations multiculturelles et progrès technique. Examen des réalités pluriculturelles dans les villes contemporaines : spirales de dégradation et cohabitation culturelle. Dimensions idéologiques du problème.
  • Le néo-marxisme et l'espace
  • Analyse des publications marxistes récentes, nombreuses dans le monde anglosaxon. L'A. étudie en particulier la pensée de D. Harvey et souligne l'intérêt et les limites du néo-marxisme.
  • Idéologie et sciences sociales: quelques points de vue in Idées, idéologies et débats en géographie.
  • Résumé des définitions de l'idéologie proposées par Baechler, Dumont, Ansart et Habermas. L'A. affirme le caractère fondamental du débat sur les intérêts qui motivent la connaissance scientifique tout en posant la question du rapport entre
  • l'idéologie et la science, notamment les sciences sociales. Il souligne le caractère à la fois nécessaire et ambigu de ce rapport.
  • Mythe et connaissance scientifique dans l'histoire de la pensée géographique
  • Mythe et géographie : des relations à repenser
  • Les conceptions du mythe : caractères généraux des mythes en tant que récits, crédibilité et autorité des mythes, contenu de la pensée mythique et de ses substituts. Tradition orale, mythe et approche scientifique dans l'histoire de la géographie
  • . La géographie et les mythes dans les sociétés traditionnelles. La géographie et les mythes dans les sociétés à idéologies. La géographie et les idéologies contemporaines : postmodernité et écologisme.
  • La région : concept géographique, économique et culturel in La science régionale. La théorie et les politiques.
  • L'idée de région dans les sciences sociales. Les progrès de l'analyse régionale au XIX siècle. Le concept de région et de régionalisation au XX.
  • Champs et perspectives de la géographie culturelle dix ans après
  • Champs et perspectives en géographie culturelle
  • culture dans la vie et la géographie sociales, économiques et politiques, la manière dont normes et horizons d'attente aident à construire l'avenir, pèsent sur les choix éthiques et expliquent les décisions d'aménagement, l'impact des nouvelles
  • technologies sur les configurations et les processus culturels, et le rôle retrouvé de la géographie dans le concert des sciences sociales.
  • Géopolitique et géostratégie. La pensée politique, l'espace et le territoire au XXe siècle
  • L'ouvrage retrace l'émergence et l'évolution de la pensée géopolitique et ses raopports avec la géostratégie. Il présente un siècle de réflexion sur l'espace, la force et l'Etat dans le cadre des relations internationales. Adaptant une démarche
  • historique, l'A. montre comment la pensée géopolitique s'est structurée au début du 20e siècle. Description du passage d'une géopolitique traditionnelle à une géostratégie nucléaire. Les moyens mobilisés et les voies choisies pour parvenir aux fins retenues
  • L'esprit de la géographie : approche historique et logique
  • Parcs et jardins
  • La géographie des parcs et jardins n'est pas simplement celle des paysages remarquables, mais renvoie à la géographie culturelle, à l'économie et à la différenciation de la société. Elle intéresse aussi bien les géographes que le grand public. Cette
  • étude s'inscrit dans les trois grandes conceptions que l'Extrême-Orient, l'Orient, l'Occident (Italie, Espagne, France de la Renaissance et du XVIIIe siècle) ont développées| repose sur les techniques et le matériel botanique disponibles à un moment
  • donné, les schémas mentaux et les modèles de ceux qui les ont créés, leur symbolique et les différents usages auxquels ces espaces donnent lieu.
  • Compétitivité territoriale et mondialisation
  • Compétitivité territoriale et mondialisation
  • La compétition entre villes, régions ou pays n'est pas un phénomène si récent, et géographes et économistes, de Ricardo à Samuelson, se sont intéressés à cette question. La théorie économique des relations internationales se développant
  • parallèlement à la croissance du commerce mondial n'a pas pris en compte, jusqu'à ces dernières années, l'importance du progrès technique. Les conditions économiques actuelles et les nouvelles formes de la compétitivité territoriale mettent en évidence le rôle
  • des économies d'échelle et des économies externes ainsi que celui du progrès des transports rapides et des télécommunications dans l'accumulation des activités de certaines régions ou de certains pays.
  • Passer à l'avenir. Le rôle des normes et des horizons d'attente
  • Construction des au-delà et pensée normative avant la postmodernité. Les horizons d'attente. Pour une prise en compte systématique des horizons d'attente. La postmodernité et les nouvelles configurations de l'avenir.
  • Quelques réflexions complémentaires sur le marxisme et l'espace
  • Complément à une étude parue dans la même revue (1977, n3) et aux commentaires qu'elle avait suscités.
  • A geografia e os fenomenos de dominaçao. (La géographie et les phénomènes de domination)
  • Etude théorique des phénomènes de domination et de leurs implications spatiales: évolution de l'intérêt suscité et du mode d'approche, sous l'influence de l'idéologie marxiste| définition de divers types de domination (autorité, pouvoir, influence
  • )| effets des dominations sur l'organisation de l'espace, l'infrastructure de communication| interactions entre forces productives, flux d'information| hiérarchie, espace et domination. (MFP).
  • Géographie culturelle : une nouvelle approche des sociétés et des milieux
  • Les manières d’habiter, de travailler, de se distraire et de prier reflètent la spécificité des groupes humains. Elles changent d’un lieu à l’autre et marquent profondément les paysages. L’action humaine est modelée par les codes et les
  • représentations que les individus apprennent au cours de leur enfance ou tirent de leur expérience. Les processus de transmission des savoirs, de construction des identités et d’établissement des normes conditionnent les répartitions géographiques. Cet ouvrage
  • montre comment la culture pèse sur la structure spatiale des sociétés en analysant la communication, la construction de l’individu, de la société et du territoire et l’élaboration des valeurs. La culture fournit aux hommes les moyens de s’orienter, de
  • découper l’espace et d’exploiter les milieux. Elle modèle le paysage et structure les sociétés. Les cultures connaissent de longues phases de stabilité interrompues par des crises de restructuration. La révolution des communications exacerbe les sentiments
  • identitaires et les tensions qui en résultent sont au cœur des débats du monde actuel. - (HC)
  • Imagination stratégique et systèmes politiques: l'apport des approches historiques
  • L'A. essaie d'éclairer les relations qui se développent entre les plus hautes instances de l'Etat et l'armée à parir de quelques exemples: celui d'Alexis de Tocqueville, théoricien de la conquête de l'Algérie, et celui des plans de guerre allemands
  • et français entre 1870 et 1914. Il évoque plus succinctement d'autres situations: celle de la france d'après 1919 et celle des Etats-Unis à partir de la Seconde Guerre mondiale.
  • Géographie humaine et économique contemporaine.
  • L'ouvrage est divisé en trois parties, la première permet de suivre l'évolution et la logique des conceptions de la géographie, du 19 siècle à nos jours, avec l'exemple concret de Québec et Montréal| la deuxième nous présente les principes et les
  • modèles écologiques, sociaux et les modèles de l'homme en géographie| la troisième expose les thèmes les plus débattus aujourd'hui: histoire, culture, villes, régions, développement. C'est un livre de référence qui montre les grandes directions de la
  • recherche de chaque période et l'originalité de la pratique de la géographie humaine contemporaine. (GBB).
  • Les économistes et la ville
  • L'économie préclassique ouvrait des vues originales sur le rôle des villes et sur leur hiérarchisation| l'économie classique s'inscrivait, dans ce domaine, en retrait: elle ne retenait de l'espace que son rôle de facteur de production et d'obstacle
  • à la mobilité des biens| elle rendait compte de l'opposition des villes et des campagnes, mais pas de leur répartition géographique. La théorie moderne, en mettant l'accent sur les coûts de communication et sur la configuration optimale des réseaux
  • de relation autorise enfin une appréhension globale des formes, des fonctions et des réseaux urbains. Les prolongements de la théorie classique, que l'on doit surtout aux marxistes, sont surtout utiles pour rendre compte des niveaux généraux
  • L'Europe de l'Est entre la monde des nationalismes et les exigences nées de la mondialisation de l'économie
  • L'A. étudie la situation nouvelle résultant du poids du passé et des héritages, évident dans l'ex-monde soviétique et s'exerçant dans un contexte original, de la transformation des technologies, de la facilité des transports et des communications et