inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (3 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • Cette thèse porte sur la protection sociale des professionnels du bâtiment au Sénégal et plus particulièrement sur l’analyse du risque santé et de sa prise en charge chez les ouvriers à Dakar. Elle tente d’apporter des réponses à des interrogations
  • portant sur les risques au travail, les besoins d’assurance santé et les stratégies de recours aux soins des travailleurs du bâtiment et de leurs familles. La recherche, à la fois qualitative et quantitative s’appuie sur une enquête auprès de 540 ouvriers
  • et sur une dizaine d’entretiens avec les acteurs de la protection sociale. Elle montre d’une part, que la couverture maladie dans le secteur du bâtiment est très faible (environ 5%) et la prise en charge assez limitée (soins primaires), et d’autre
  • part que le régime sénégalais de prévoyance santé à travers la Caisse de sécurité sociale, les Institutions de Prévoyance Maladie (IPM) et les mutuelles de santé, connaît de nombreux dysfonctionnements qui l’empêchent d’être efficace et viable. L’étude
  • révèle que globalement les ouvriers du bâtiment ne connaissent pas la sécurité sociale ; ils ont recours aux structures publiques de santé en cas de maladies ou d’accidents. Toutefois, ils sont conscients des risques dans leur métier et utilisent
  • largement des équipements de protection lorsque ceux-ci sont mis à leur disposition. Enfin, les ouvriers sont les principaux financiers de la santé dans le ménage. Cependant, à cause de la faiblesse de leurs revenus et du coût de la couverture santé, ils
  • Les vécus de l’enfant hospitalisé à Dakar : une analyse ethnographique des paroles et des interactions dans quelques services de pédiatrie à Dakar
  • En Afrique subsaharienne, plus de 3 millions d’enfants de moins de cinq ans meurent chaque année, et la santé des enfants africains constitue une priorité de développement international. Cette thèse a donc pour objectif de mettre en évidence les
  • perceptions de l’enfant malade, de ses proches et des soignants dans quelques services pédiatriques à Dakar. Elle s’inscrit à la croisée de l’anthropologie de la santé et de l’enfance, et deux enquêtes de terrain ont été menées dans le service de pédiatrie à
  • Dakar et dans deux écoles primaires. Les principaux résultats sont les suivants. D’abord, dans un pays comme le Sénégal où l’État n’arrive pas à assurer les services publics de base, la pauvreté signifie l’exclusion des soins essentiels. Ensuite, les
  • soignants adaptent leur pratique du geste douloureux en fonction des circonstances et des types de hiérarchies. Dans ce contexte, les soignants étaient à la fois les autorités et les victimes de ce « système d’indifférence ». Puis, le dogme existe chez les
  • et des normes in situ. Néanmoins, les témoignages des enfants malades confirment leur autonomie et leurs capacités de réflexion.
  • Entre distance géographique et distance sociale : le risque de paludisme-infection en milieu urbain africain : l'exemple de l'agglomération de Dakar, Sénégal
  • pathogène du paludisme est nécessaire mais non suffisante au fonctionnement du système. Il n’y a paludisme-infection que lorsque les trois composantes sont en contact : le parasite, le vecteur et l’hôte humain. La recherche des lieux où ces contacts peuvent
  • s’opérer facilement est donc primordiale dans la lutte contre le paludisme et l’amélioration des programmes visant à la diminution voire l’élimination de la maladie. L’analyse exploratoire, encore très peu appliquée dans les pays dits du Sud, se définit
  • à l’examen des interactions existantes entre eux. Nous avons récolté des informations quantitatives variées, en lien direct et indirect avec l’étude du paludisme. Interprétation d’images satellites, données censitaires, résultats d’enquêtes sociales
  • et sanitaires ont été intégrées dans un système d’information géographique pour décrire la ville et ses habitants. Le croisement de ces sources a permis d’étudier les faces spatiales du risque épidémique palustre. Le recours à des analyses
  • statistiques et géostatistiques, bivariées et multivariées, a permis de souligner que le risque d’infection des populations dépendait fortement d’une distance, que l’on a qualifié de sociale.