inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (9 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • Bodenerosion in Mais-und Rübenkulturen des Kraichgaues. Ein vorläufiger Bericht aus dem Workshop der Feldforschung. in Comptes rendus = Proceedings. (Erosion des sols en cultures de maïs et de betteraves dans le Kraichgau. Rapport préliminaire d'une
  • typiques de l'érosion des sols, et de comptages détaillés de plantes dans les cultures de maïs et de betteraves affectées par l'érosion des sols, on appréhende quantitativement les pertes en sol et en plantes selon des types très variés de façons culturales
  • . Une ablation de 300 à 400t/ha et des pertes de récolte de 27 à 80% ne sont pas rares. Les recherches sont effectuées non pas sur parcelles expérimentales mais sur des terres soumises à la pratique agricole courante. Les conséquences économiques et
  • Il s'agit des grandes clairières agricoles qui ont été aménagées pour le maïs irrigué dans la plaine sableuse podzolisée de la forêt des Landes de Gascogne. D'impressionnants vents de sable y sont observés entre l'époque de la préparation des terres
  • (mi-mars) et le stade maïs à 20-30cm de hauteur. Une expérimentation a été installée à Hourtin, sur trois emplacements: maïs avec préparation labourée normale (témoin), cannes broyées sur le sol, ray-grass desséché au paraquat et semis direct
  • . L'érosion éolienne est minimum dans la parcelle à semis sur maïs broyé.
  • mais plutôt l'érodibilité des sols qui est fonction de la stabilité structurale qui elle-même résulte en grande partie des pratiques culturales. Les conséquences: dégâts aux cultures, troncature des sols d'où amoindrissement de leur potentiel agricole
  • . L'agressivité climatique, affectant le terrain découvert, est en relation avec la concentration des averses plus particulièrement marquée en automne. Un retour au couvert forestier s'impose, mais des études morpho-pédologiques et écologiques du milieu modifié
  • défrichements, s'est incontestablement accélérée au cours de la dernière décade. Il est indispensable que non seulement les projets d'aménagement et de remembrement tiennent compte de cette évolution mais aussi que le système culturel et les techniques de
  • les paramètres du sol ont lieu au premier passage. Les passages ultérieurs augmentent tant l'écoulement de surface que l'érosion des sols, mais le taux de l'augmentation diminue. On discute des résultats dans la perspective de la réduction de l'érosion
  • may suffice to initiate a rolling movement if the grains protrude into the faster upper flow laminar. This latter condition depends on the cohesion of the loess| indeed the sand grains sink into a thoroughly wetted cohesionless loess. Simulated
  • place, it should not attain sufficient velocity to erode the soil. In spite of the theory, erosion by overland flow and rill wash occurs once and sometimes more frequently each year. Measurements of erosion since May 1973, using Gerlach troughs, indicate
  • forte. Les précipitations déterminent non seulement le déclenchement du ruissellement mais aussi la destruction des agrégats du sol lors du splash des gouttes de pluie. De plus, elles augmentent la teneur en eau des horizons de surface exagérant ainsi