inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (6 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • La zone inondable : essai de typologie de la délimitation juridique des zones soumises au risque inondation
  • Concept ; Cours d'eau ; Droit foncier ; Délimitation ; Inondation ; Risque naturel ; Statut juridique ; Typologie ; Utilisation du sol ; Zone inondable
  • La délimitation des zones soumises à un risque d'inondation connaît, en droit, diverses formes qui peuvent être déclinées en fonction des modalités de détermination des limites de la zone inondable. Les limites peuvent être constatées (perception de
  • Analyse météorologique des pluies torrentielles des 12 et 13 novembre 1999 dans le Languedoc-Roussillon
  • Anticyclone ; Aude ; Date 1999 ; Dynamique de l'atmosphère ; Effet orographique ; France ; Inondation ; Languedoc-Roussillon ; Pluie torrentielle ; Précipitation ; Type de temps
  • champ de pression et de vent dans les basses couches, ainsi qu'aux conditions géographiques spécifiques qui sont offertes à leur dynamique. Les inondations résultantes dans le Languedoc et le Roussillon offrent une illustration éloquente de la mise en
  • Les pluies torrentielles des 12 et 13 novembre 1999 dans le Languedoc-Roussillon sont associées à 2 Anticyclones Mobiles Polaires (AMP), bien individualisés, avec leurs caractères propres, suivis sur les clichés de satellite ou sur les cartes du
  • L'urbanisation d'une plaine inondable : le risque oublié ? La Salanque (Pyrénées-Orientales) face à la crue des 12 et 13 novembre 1999
  • Aménagement hydraulique ; Cours d'eau ; Crue ; Date 1999 ; France ; Languedoc-Roussillon ; Plaine d'inondation ; Pyrénées-Orientales ; Risque naturel ; Urbanisation
  • conçues que pour des crues de moyenne importance. La forte crue de l'Agly en novembre 1999, avec la rupture de la digue au droit de Saint-Laurent-de-la-Salanque, a rappelé les limites de ces aménagements. Une meilleure prise en compte des données du milieu
  • physique dans les politiques d'aménagement s'avère indispensable.
  • Agglomération urbaine ; Cours d'eau ; France ; Gestion de l'environnement ; Information ; Inondation ; Lyon ; Perception du risque ; Rhône-Alpes ; Risque naturel ; Riverain ; Territoire
  • cours d'eau, ainsi que de riverains habitant dans les zones désignées comme inondables dans le PRR. Les problèmes de la perception du risque et de l'information au public sont discutés.
  • Les AA. présentent un travail de recherche portant sur 2 cours d'eau de l'agglomération lyonnaise, l'Yzeron et le Ravin. Ces rivières, au régime torrentiel accentué par l'urbanisation de leurs rives, ont connu d'importantes crues dans les dernières
  • décennies. Les conséquences de celles-ci, sans être mortelles, ont été suffisamment importantes pour déclencher la mise en oeuvre d'un Plan de Prévention des Risques (PPR). Ce travail s'appuie sur une enquête menée auprès de gestionnaires du risque de ces 2
  • Bassin-versant ; Catastrophe ; France ; Gestion de l'environnement ; Impact ; Inondation ; Languedoc-Roussillon ; Orage ; Perception du risque ; Pluie torrentielle ; Risque naturel
  • résultante hydrologique sur le bassin de l'Aude, son impact morphologique, et finalement son coût économique et humain. Suivent deux études de portée générale consacrées l'une à l'aspect juridique du risque d'inondation, l'autre à la gestion de ce type de
  • catastrophe par les sociétés d'assurances. La conclusion montre que cet épisode étudié, loin d'être exceptionnel, s'inscrit dans une séquence qui a vu se multiplier les événements extrêmes.
  • Aide financière ; Aude ; Catastrophe ; Crue ; Date 1999 ; Evaluation des dégâts ; France ; Hérault ; Impact économique ; Inondation ; Languedoc-Roussillon ; Midi-Pyrénées ; Orage ; Pyrénées-Orientales ; Risque naturel ; Tarn
  • L'ampleur des nuisances associées aux intempéries, qui ont affecté l'Aude, les Pyrénées-orientales, le Tarn et l'Hérault, les 12 et 13 novembre 1999, en fait un événement majeur dans l'histoire des risques naturels en France. L'évaluation des
  • conséquences à long terme de la catastrophe, quelques mois seulement après l'événement, est encore aléatoire. La reconstruction dépendra en partie de la capacité de réaction des populations. Cependant si forte que soit la volonté des sinistrés, le redressement