inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (8 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • Diagnostic des risques d’inondations continentales et marines : application à l’échelle des communes de Rufisque (Sénégal)
  • Inondation
  • banlieue. En période estivale, deux types d'événements majeurs souvent concomitants (inondations pluviales et submersions marines) affectent la ville de Rufisque. Le diagnostic de ces phénomènes naturels passe par une démarche inductive qui s'appuie sur
  • des facteurs d'aggravation; (3) déterminer, les espaces qui ont été affectés à partir d’indicateurs morphologiques; (4) réaliser la carte des zones inondables et les cartes des risques d’inondations à l’échelle des communes de Rufisque; (5) présenter
  • les mesures de mitigations et les éléments pouvant aider à la prise de décision et à l’élaboration de PPRI (Plan de Prévention du Risque d'Inondation) et de PPRSM (Plan de Prévention du Risque Submersion Marine)
  • Au Sénégal les risques naturels constituent une préoccupation majeure. Au regard des deux dernières décennies, ces phénomènes ont connu une réitération grandissante. Ils affectent presque toutes les régions du pays, particulièrement Dakar et sa
  • être extraits les seuils de précipitations et ceux météo-marins à partir desquels il y a eu des dégâts; 2) caractériser les facteurs responsables des aléas en faisant la part des facteurs de prédisposition, des facteurs de déclenchement, mais également
  • Inondation
  • La ville de Semarang est une des villes côtières indonésiennes vulnérables aux risques hydrologiques. Elle a été menacée par les inondations depuis plusieurs siècles. Cette menace a été aggravée par le phénomène de rob – expression locale qui
  • désigne une inondation survenant lors d’une haute marée – en particulier dans la zone côtière, depuis la fin des années 1980, en liaison avec le processus d’industrialisation qui influe sur la croissance urbaine. Les acteurs urbains, de l’époque du
  • risques. La résilience urbaine est liée aux initiatives des acteurs pour réduire les impacts des inondations durant les évènements (avant, pendant et après), afin de minimiser la vulnérabilité urbaine, et aussi pour apprendre de leurs expériences acquises
  • lors des inondations précédentes afin de développer la durabilité urbaine. L’approche est pluridisciplinaire, à l’interface entre le génie urbain, la recherche architecturale et urbaine, et la sociologie. La compréhension de la résilience urbaine face
  • aux inondations permet une connaissance globale des interactions entre les actions des institutions urbaines et celles des communautés. Le résultat de cette recherche révèle que les communautés côtières de la ville de Semarang ont la capacité de
  • gouvernement néerlandais à celle du gouvernement actuel, ont élaboré de nombreux projets pour améliorer les capacités du système urbain et réduire le risque hydrologique ; en témoigne le développement du réseau de canaux et du système du polder. Cependant, le
  • Inondation
  • terrestre avec des phénomènes d'inondation, de crue et de ruissellement superficiel. Néanmoins, le Grand Alger fait l'exception avec l'ampleur que prennent les dégâts occasionnés par le passage de ce type d'événement. L'événement des 9-10 novembre 2001, qui
  • Le Grand Alger est bâti sur les contreforts des collines du Sahel. Par son positionnement et à l'image des autres métropoles méditerranéennes, il s'inscrit dans un contexte d'instabilité particulièrement cyclogénétique, qui se manifeste en surface
  • a affecté la partie ouest du Grand Alger, reflète parfaitement ce propos. Les crues déclenchées par cet événement ont causé des dégâts matériels et des pertes en vie humaine inégalés dans le bassin méditerranéen. Dans ce travail, en employant des outils de
  • traitement classiques et de simulation numérique, on a essayé de comprendre au mieux le comportement de l'hydrosystème dans sa globalité (facteurs météorologiques, hydrogéomorphologiques et anthropiques). On a ensuite hiérarchisé les facteurs prédisposants
  • -déclenchants-aggravants de crue et de ruissellement superficiel dans cette région. Les résultats de l'ensemble des analyses réalisées ont servi à quantifier et cartographier le risque. Au final, on propose de nombreuses mesures d'intervention (combinaison de
  • mesures structurales et non structurales) dans le but de réduire le niveau important du risque actuel.
  • Inondation
  • Inondation
  • Inondation