inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (2 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • L’inscription paysagère du risque d’inondation dans les politiques urbaines des agglomérations ligériennes, proposition d’un marqueur de résilience spatiale
  • Analyse spatiale ; Blois ; Centre ; France ; Inondation ; Loire ; Orléans ; Politique urbaine ; Risque naturel ; Résilience ; Système d'information géographique ; Tours ; Typologie ; Ville
  • Cette étude s’appuie sur les 3 principales agglomérations de la Loire moyenne (Orléans, Blois et Tours) depuis l’instauration des Plans de prévention des risques d’inondation (PPRI) au début des années 2000. En se basant sur des documents
  • cartographiques ou iconographiques et sur des enquêtes de terrain, les AA. ont caractérisé les aménagements urbains récents ou plus anciens situés en zones inondables dans les secteurs marqués par un fort aléa. A partir de cette typologie, une grille paysagère
  • d’évaluation de la résilience urbaine au risque d’inondation a été confectionnée grâce à des marqueurs révélant la vulnérabilité ou au contraire l’adaptation de l’unité paysagère à l’aléa encouru. Les synthèses spatiales sont enfin réalisées grâce à
  • l’utilisation de trois Systèmes d’Informations Géographiques homogènes pour chacun des sites retenus : il en ressort une première appréciation à la fois spatialisée et hiérarchisée de la résilience urbaine au risque d’inondation.
  • 2011
  • [a1] Université Nancy 2, CERPA – Centre d’Études et de Recherches sur les Paysages, Nancy, France
  • Le lit majeur exceptionnel : premier bilan
  • Concept ; Cours d'eau ; Domaine aride ; Domaine méditerranéen ; France ; Géomorphologie fluviale ; Inondation ; Languedoc-Roussillon ; Lit fluvial ; Lit majeur ; Lit majeur exceptionnel ; Plaine d'inondation ; Risque naturel ; Sédimentologie
  • échantillonnée que dans le Midi méditerranéen français et en Tunisie aride. Dans la perspective du risque d’inondation, il est nécessaire de distinguer le lit majeur exceptionnel à la fois du lit majeur ordinaire et des terrasses alluviales holocènes. L’étude de
  • la bibliographie montre qu’il a probablement été souvent confondu avec la « basse terrasse inondable » sur de nombreux cours d’eau et dans des domaines climatiques variés. Les analyses réalisées sur plusieurs secteurs d'études (en France : sur
  • l'Orbieu, le Gardon et la Cèze, et en Tunisie aride) permettent de préciser certaines caractéristiques de ces formes inondables.
  • Dix ans après sa découverte, les AA. font un bilan concernant le lit majeur exceptionnel, forme fluviale reconnue dans 2 domaines climatiques distincts : le domaine méditerranéen et le domaine tropical sec, mais qui n’a été réellement étudiée et
  • 2011
  • [b2] Fluvial.IS, Brienne-le-Château, France
  • [a1] Université Nancy 2, CERPA – Centre d’Études et de Recherches sur les Paysages, Nancy, France