inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (4 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • Fonctionnement hydrologique de la cuvette lacustre du Niger et essai de modélisation de l'inondation du delta intérieur
  • Bilan hydrologique ; Cours d'eau ; Crue ; Cuvette lacustre ; Delta intérieur ; Domaine aride ; Ecoulement ; Ecoulement fluvial ; Evaporation ; Evapotranspiration ; Inondation ; Mali ; Modèle ; Niger ; Précipitation ; Ressource en eau ; Régime
  • La cuvette lacustre du Niger constitue un hydrosystème particulier caractérisé par ses nombreux effluents, lacs et plaines d'inondation d'une part et des conditions climatiques sahéliennes et semi arides d'autre part. Les pertes en eau annuelles
  • , dues à l'évaporation, varient de 40 km3 à 6 km3 soit 47% des entrées en période humide et seulement 32% en période sèche, du fait de la réduction des zones inondées. Données 1925-1991.
  • 1995
  • Analyse de l'or en phase dissoute et en suspension (juin 1989). Etude des contributions dues aux principaux affluents brésiliens de l'Amazone. Les concentrations sont élevées et dépassent 100 pM au niveau des zones inondables (Varzea). Le rôle des
  • espèces organiques, produites lors de l'inondation du Varzea, est discuté en relation avec les problèmes du transport de l'or. Le cycle géochimique de l'or est précisé.
  • 1995
  • Premiers résultats sur la distribution et le bilan des éléments majeurs dissous dans la cuvette lacustre du fleuve Niger (Mali) (année 1990-1991)
  • Bilan hydrologique ; Charge en solution ; Charge solide ; Cours d'eau ; Cuvette lacustre ; Dynamique fluviale ; Hydrochimie ; Inondation ; Mali ; Minéralisation ; Niger ; Qualité de l'eau
  • Cette étude s'intègre dans le programme EQUANIS visant à estimer les apports du Niger au delta central, à y modéliser le bilan hydrique et à mettre en place une surveillance de la qualité des eaux dans la cuvette lacustre. 11 stations d'observation
  • et de prélèvement ont été mises en place en juillet 90. Les eaux du Niger et du Bani sont peu minéralisées. On constate un assez bon équilibre entre les apports au delta et les sorties.
  • 1995
  • Premiers résultats sur la mesure des flux de matières dissoutes et particulaires dans les apports du Niger au Sahel
  • dans les plaines d'inondation sur un flux global des entrées de 2,2 millions de t. en 1992-93. Les variations saisonnières de ces flux montrent des comportements différents des parties amont et aval du Delta intérieur.
  • Etude menée depuis 1990 sur le haut bassin du Niger et dans sa cuvette lacustre. De faibles concentrations des matières en suspension sont observées. Dans la traversée du Delta intérieur, environ 1/4 des charges en suspension et dissoutes se dépose
  • 1995