inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (9 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • recueillir les fractions solides ruisselées, dans un laps de temps déterminé. Les quelques résultats enregistrés montrent le rôle fondamental du couvert herbacé qui limite et parfois supprime l'entraînement des particules par le ruissellement, même sur pente
  • l'impact du piétinement ovin sur la dégradation des sols. L'action érosive du mouton ne s'exerce que sur une surface très limitée de l'ensemble de l'alpage, et sans commune mesure, en année humide, avec l'ampleur des phénomènes géomorphologiques. (l'A.).
  • travail du sol soient conçus de façon à limiter ces risques d'érosion. (d'après l'A.).
  • lors de grosses averses. Les vallons sont obstrués par le matériau argileux soliflué qui est totalement saturé en période pluvieuse (marécage temporaire). Ce matériau est évacué soit en surface sous forme de masse à la limite de la liquidité, soit
  • de l'érodibilité n'étant pas négligeables, les mesures ne doivent pas être limitées à une courte période de l'année. Ces conditions étant réunies, il est possible d'obtenir des valeurs de K et de C comparables à celles obtenues sous pluies naturelles
  • Laboratory experiments with a recirculating flume have demonstrated that rills can only be dug into an originally smooth surface when the Froude number of the laminar flow exceeds 1.4. From that critical limit on the net drag onto the sandy grains
  • et la longueur de l'installation expérimentale. Les essais en laboratoire ont l'avantage que les effets de variables citées peuvent être étudiés avec économie dans des limites relativement larges. Ils ont en même temps le désavantage que
  • taxonomie numérique associée à une analyse multivariable. Il est apparu entre autres: 1. Que les relations entre les variables explicatives et l'intensité de l'érosion ne sont linéaires que dans des limites relativement étroites de variation des facteurs
  • L'effet de battance, provoquant l'encroûtement et l'érosion de certains sols limoneux en Moyenne et en Basse Belgique, est le plus marqué pour des terres dont les courbes de liquidité, destinées à déterminer la limite de liquidité, présentent un
  • . propose un modèle à cinq paramètres permettant la simulation de ces boucles. On considère qu'à tout moment il existe un débit limite en-dessous duquel le lit est en équilibre et ne peut être érodé| sa valeur, fonction des débits antécédents, varie d'une