inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (21 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • se précisent les pôles de croissance, les lignes de force et de tension de l'espace économique maghrébin. De précieux matériaux hebdomadaires sur la conjoncture, pour alimenter la réflexion du géographe. (PmB).
  • aussi d'argumenter sur les pages consacrées dans chaque numéro à la coopération économique internationale des pays du Maghreb. Les renseignements abondent à la fois sur les groupes étrangers qui coopèrent et sur les sociétés locales qui se créent. Ainsi
  • Cette monographie embrasse tous les pays de l'Afrique tropicale et toutes leurs villes de quelque importance. L'A. voit dans les tensions socio-économiques de toutes sortes provoquées par le tourbillon de l'urbanisation, voire de la métropolisation
  • Entwicklungstheorien . Processus de développement dans les pays du Tiers-Monde dans le champ de tension entre le marché mondial et les conflits sociaux. Exemple de la Zambie
  • Par l'exemple du cuivre en Zambie, l'A. montre les conséquences internes de la dépendance d'un seul produit d'exportation sur le marché mondial.
  • Pourcentage important des étrangers dans la population (plus de 30 %), notamment celle des villes. Mouvement migratoire ancien, concernant surtout les migrations vers le sud forestier, qui connaît un développement économique supérieur à la moyenne
  • . La dominante nord-sud ne doit pas faire oublier l'existence d'une composante est-ouest non négligeable. Mouvements générateurs de tensions, dans la mesure où la croissance ralentit depuis 1981.
  • Bonne étude concernant les problèmes complexes auxquels sont confrontées quotidiennement les masses dans l'une des banlieues les plus surpeuplées de la capitale. L'A. souligne le rôle du commerce alimentaire et montre son importance dans le
  • développement urbain, économique et démographique d'El Harrach, les transformations en cours et en particulier les problèmes actuels (tensions vives, commerce parallèle...). (DS).
  • Espaces significatifs et perspectives régionales à Madagascar
  • Démonstration du caractère hétérogène du découpage spatial à Madagascar. Selon les lieux et les catégories sociales, les espaces malgaches, enracinés dans le passé, créés par l'introduction d'une économie coloniale ou nés de la croissance des
  • échanges intérieurs, revêtent des significations inégales. Le découpage administratif et la hiérarchie spatiale des intérêts commerciaux se sont surimposés aux régions ethniques naturelles et les phénomènes de domination créent des tensions contradictoires
  • au sein des pseudo-régions. L'A. conclut à l'incohérence de l'organisation régionale, caractéristique du sous-développement, et à la nécessité pour le peuple de la prendre lui-même en main, face à tous les facteurs de domination extérieure. (PmB).
  • Les tensions inflationnistes et les déséquilibres de la balance des paiements tanzanienne démontrent que le secteur industriel du pays ne répond pas suffisamment à la demande nationale. A partir des résultats d'une enquête menée dans plusieurs types
  • d'entreprises, l'A. analyse les causes, liées aussi bien à l'offre qu'à la demande, de la sous-utilisation du potentiel industriel. En conclusion, il propose certaines mesures pour remédier aux défauts de la capacité de production tanzanienne. (M. C. Hélias).
  • première fois à des tensions exceptionnelles du marché foncier. (PS).
  • L'A. présente la base socio-économique de l'urbanisation en Tunisie| il insiste ensuite sur l'effort national en matière de construction de logements, et des contraintes imposées par la faiblesse des revenus de la population (les 3/4des ménages ont
  • un revenu inférieur à 2000S)| il présente les différentes mesures prises pour inciter les promoteurs immobiliers à réorienter leurs programmes. Il aborde enfin les instruments de la planification urbaine, alors que la Tunisie est confrontée pour la
  • généralement inférieure à 0,11 cm/h. Les courbes de rétention de l'eau du sol montrent un dégorgement progressif et une moyenne de 41 % de saturation en eau à 15 bars tension. La capacité en eau disponible est de 29,5 cm d'eau par mètre de sol. Ces
  • Recherches sur l'eau du sol dans la plaine d'inondation du Niger-Anambra (S. Nigéria). La capacité d'infiltration varie de 56 mm/h à 1 000 mm/h. Une classification des sols selon ce critère est proposée. La conductivité hydraulique du sol est
  • caractéristiques sont expliquées par la texture argileuse du sol. On en dégage des mesures à prendre en matière d'utilisation du sol.
  • Les exploitations minières d'Afrique du Sud étant souvent implantées près d'une réserve de main-d'oeuvre rurale, les propriétaires espéraient éviter les tensions et l'instabilité avec les migrants journaliers. En réalité, à travers l'étude
  • approfondie des relations entre travailleurs, discipline, espace et temps dans les mines d'étain du Swaziland, il est démontré ici que les conflits sur l'utilisation du temps se sont intensifiés à cause des activités agricoles de la main-d'oeuvre, mais aussi à
  • continueront à influencer la vie urbaine pour longtemps. L'A. s'attache à montrer les tensions et l'incertitude qui règnent dans les Grey areas.
  • L'existence de la multi-insularité est en soi une cause de division, même si le groupe d'îles compose un Etat avec une réelle unité de civilisation et de langue. Mais depuis 1975, des tensions inter-insulaires existent dans les îles appartenant à la
  • République Islamique et Mayotte à tentation indépendantiste. - (OC)
  • vaste champ géographique et selon des points de tension multiples entre Bashaw de Tripoli et Tribu Sheikh, entre Maures et Arabes, entre regroupement de tribus rivales. L'A. étudie ces différentes sources de conflits et évalue l'utilité des approches
  • Les relations conflictuelles entre Tripoli et l'arrière-pays libyen ne peuvent se réduire à un problème ville-campagne mais doivent être resituées dans un contexte physique et social spécifique. Pendant deux siècles la frontière a fluctué sur un
  • Travail à l'étranger et croissance d'une petite ville : le cas de M'saken dans le Sahel de Sousse (Tunisie) in Migrations internationales de travail, urbanisation et mutations sociales dans les pays en développement.
  • Ampleur et ancienneté de l'émigration au départ de M'saken. Mesure des transferts financiers. Rapports entre émigration internationale et croissance urbaine| tensions foncières et immobilières. Stratégies des différents agents intervenant dans la
  • bassins hydrographiques sont situés à cheval sur plusieurs pays.). Technique, juridique (gestion et droits d'usage de l'eau). Cas du Swaziland, petit pays enclavé où l'aggravation du problème est due aux tensions régionales de ce secteur.
  • narration historique et la description de la vie économique sont très complètes. Dans son étude de la vie sociale, l'A. s'est plus attaché au point de vue ethnographique qu'au point de vue sociologique| les rites et les cérémonies sociales, donc les réalités
  • apparentes, font l'objet d'une analyse plus approfondie que les tensions et les antagonismes au sein et entre les groupes sociaux qui sont les réalités profondes. On retire de ce volume luxueux, aux photographies magnifiques, l'idée d'une société rurale
  • Le fasc. 4 de la coll. urbanisation au Maghreb juxtapose deux mémoires sur deux aspects de la croissance urbaine à Constantine| (on pourrait même écrire: des excroissances urbaines): Les quartiers spontanés à Constantine, par G. Meskaldji et Hamma
  • -Bouziane: mutations d'une commune rurale péri-urbaine, par L. El-Hadeuf. A quoi ont été ajoutées les réflexions de M. Cote sur l'urbanisation de Constantine et de J.C. Brulé, concernant Quelques aspects des tensions villes-campagnes en Algérie. Il s'agit
  • l'asphyxie du tissu urbain| comment l'urbanisation a appauvri puis ruiné ou au moins dégradé l'espace rural environnant| comment le système de planification et de gestion autoritaire se révèle impuissant à contrôler et même à prévoir des phénomènes comme
  • celui de l'exode rural et de l'immigration urbaine. Ainsi le modèle socialiste a-t-il abouti à modifier les déséquilibres hérités de la période coloniale mais non à les effacer. La politique de développement accéléré conduit toutes choses égales
  • d'ailleurs aux mêmes excès et aux mêmes faiblesses que le développement à l'occidentale. Mais précisément: l'Algérie a-t-elle besoin d'un développement sur l'un ou l'autre des modèles européens? (PmB).
  • Un plan de développement de l'agriculture qui répond moins aux problèmes et besoins de la population rurale qu'aux tensions économiques, sociales et politiques que connait le pays dans son ensemble. (MBG).
  • Rareté de l'espace en milieu d'altitude zaïrois et tensions sociales qui en résultent dans le Masisi. - (OC)
  • tensions entre les étudiants et les enseignants voulant apporter d'autres points de vue sur le sujet et sur la géographie en général. Une révision de ce problème s'impose d'autant plus que Lesotho a davantage besoin de techniciens que de théoriciens. (OP).